Menu de ce site

Le département d’Héraklion (Irákleio) en Crète

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale

SituationSituation

VisitesVisites

RégionLe département d’Héraklion (Περιφερειακή ενότητα Ηρακλείου / Periferiakí enótita Irakleíou)
Le département d'Héraklion en Crète. Carte du département d'Héraklion. Cliquer pour agrandir l'image.
Le département d'Héraklion en Crète. Les cantons du département d’Héraklion (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.Liste des cantons du département d’Héraklion (Ηράκλειο / Irákleio) :

1 : Iraklio (Δήμος Ηρακλείου). 2. Agia Varvara (Δήμος Αγίας Βαρβάρας). 3 : Arkalochori (Δήμος Αρκαλοχωρίου) 4 : Archanes (Δήμος Αρχανών). 5 : Asterousia (Δήμος Αστερουσίων). 6 : Viannos (Δήμος Βιάννου). 7 : Gazi (Δήμος Γαζίου). 8 : Gorgolainis (Δήμος Γοργολαΐνη). 9 : Gortyna (Δήμος Γόρτυνας). 10 : Gouves (Δήμος Γουβών). 11 : Episkopi (Δήμος Επισκοπής). 12 : Zaros (Δήμος Ζαρού). 13 : Thrapsano (Δήμος Θραψανού). 14 : Kastelli (Δήμος Καστελλίου). 15 : Kofinas (Δήμος Κόφινα). 16 : Krousonas (Δήμος Κρουσώνα). 17 : Malia (Δήμος Μαλίων). 18 : Mires (Δήμος Μοιρών). 19 : Nea Alikarnassos (Δήμος Νέας Αλικαρνασσού). 20 : Nikos Kazantzakis (Δήμος Νίκου Καζαντζάκη). 21 : Paliani (Δήμος Παλιανής). 22 : Rouvas (Δήμος Ρούβα). 23 : Temenos (Δήμος Τεμένους). 24 : Tylisos (Δήμος Τυλίσου). 25 : Tymbaki (Δήμος Τυμπακίου). 26 : Chersonisos (Δήμος Χερσονήσου).

Liste des communes du département d’Héraklion :

Le département d'Héraklion en Crète. Carte des communes du département d'Héraklion (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.

Point d’intérêtLes attractions touristiques du département d’Héraklion
Le département d'Héraklion en Crète. Le département d’Héraklion. Carte du département. Cliquer pour agrandir l'image.Le département d’Héraklion (Ηράκλειο / Irákleio) :
  • La ville d’Héraklion.
  • Le site archéologique de Cnossos (Κνωσός / Knosós).

    À 5 km au sud d’Héraklion.

  • Le village d’Archanès (Αρχάνες / Archánes).

    La région d’Archanès, dominée par le mont Giouchtas, possède de nombreux sites archéologiques de l’époque minoenne ; le village possède un musée archéologique.

    • La région est une région viticole et on y trouve d’excellents vins que l’on peut goûter dans les tavernes et les caves d’Archanès.
    • Le mont Giouchtas (Όρος Γιούχτας / Óros Gioúchtas).

      Cette montagne serait le tombeau de Zeus et le profil de la montagne, tel qu’on la voit depuis Héraklion, serait le visage du Père des Dieux ; du sommet, à 811 m d’altitude, on a une belle vue sur la capitale de la Crète.

    • La nécropole de Fourni (Φουρνί / Phourní).

      Cimetière minoen, remontant à 2500 avant JC, où étaient inhumées des personnes de haut rang. Le site est actuellement fermé au public.

    • Les ruines d’Anémospilia (Ανεμόσπηλια / Anemóspilia).

      Ruines d’un temple détruit au moment où se déroulait un sacrifice humain. Le site, situé sur le flanc oriental de la montagne, est actuellement fermé au public.

    • Les ruines de Vathypétro (Βαθύπετρο / Vathýpetro).

      Ce sont les ruines d’une exploitation agricole et viticole de l’époque minoenne, située sur le flanc sud de la montagne.

  • La ville d’Hersonissos (Χερσόνησος / Chersónisos).

    Le charmant port de pêche est devenu une grosse station balnéaire très animée, mais sans beaucoup de charme.

    • Le musée ethnographique Lychnostatis (Μουσείο Λυχνοστάτης), situé en bord de mer à l’est d’Hersonissos, présente de nombreux aspects de la vie crétoise.
  • La vallée d’Avdou (Αβδού / Avdoú).

    Depuis Hersonissos une route monte vers le plateau du Lassithi par la vallée d’Avdou et traverse quelques villages pittoresques : Potamiés (Ποταμιές / Potamiés), Avdou et Kéra (Κερά / Kerá). La vallée est barrée par un barrage de retenue.

  • Le village de Malia (Μάλια).

    Le village de Malia se trouve à 10 km à l’est de la ville d’Hersonissos (Χερσόνησος) ; Malia est une station balnéaire assez comparable à Hersonissos avec d’assez belles plages, mais elle possède une site archéologique.

    • Le palais minoen de Malia.

      C’était un palais plus modeste que celui de Cnossos, mais ses vestiges n’ont pas été « reconstitués » comme ceux de Cnossos ; il reste les fondations du palais et de la cité qui l’entourait tels qu’ils étaient lorsqu’ils furent détruits, sans doute par l’éruption du cratère de Santorin.

  • Le site archéologique de Gortyne (Αρχαιολογικός Χώρος Γόρτυνας).

    Gortyne fut la capitale de la Crète sous la domination romaine ; on y trouve les ruines des monuments traditionnels d’une cité romaine. Les ruines de Gortyne se trouvent à l’ouest du village d’Agioi Déka (Άγιοι Δέκα / Ágioi Déka), au sud-sud-ouest d’Héraklion.

    • L’odéon, du début du IIe siècle, où furent découvertes les « Lois de Gortyne ».
    • Le prétoire, palais du préteur romain.
    • Le nymphée.
    • La basilique Saint-Tite, du VIIe siècle, dédiée à Titus qui fut désigné comme évêque de la Crète par l’apôtre Paul.
  • Le site archéologique de Phaestos (Φαιστός / Faistós).

    Faistos est le deuxième site minoen le plus important après Cnossos. Il se trouve près de la ville de Mirès (Μοίρες / Moíres), dominant la plaine de la Messara.

    • Les grands propylées.
    • La cour centrale du palais.
    • Les appartements royaux comprenant la mégaron du roi et le mégaron de la reine, dont le dallage subsiste.
    • Le théâtre.
    • Les magasins où l’on peut admirer d’énormes jarres.
  • Les plages de Matala (Μάταλα).

    Au sud du site de Faistos, au bord du golfe de la Messara, se trouve la belle plage de Matala, longtemps fréquentée par les hippies ; la plage est dominée par une falaise où sont creusées des cavernes ; le plus célèbre homme des cavernes ayant vécu dans ces lieux aurait été Robert Zimmerman. Au sud, de l’autre côté du cap de Matala se trouve une autre plage, plus tranquille, la plage Rouge.

  • Le village de Pitsidia (Πιτσίδια).

    Pittoresque village, plus calme et plus authentique que Matala, avec une longue plage, la plage de Kommos, fréquentée, elle, par des tortues de mer caouannes. Près de la plage se trouve un site archéologique.

  • Le site archéologique d’Agia Triada (Αγία Τριάδα / Agía Triáda).

    Ce site présente les ruines d’une « villa » minoenne, sans doute le palais d’été d’un notable de Faistos. La villa d’Agia Triada se trouve au sud-est du village de Tymbaki (Τυμπάκι).

  • Le musée d’ethnologie crétoise.

    Ce musée se trouve dans le village de Vori (Βώροι / Vóroi), au nord de Faistos.

  • Le monastère de Valsamonéro (Μονή Βαλσαμόνερου / Moní Valsamónerou).

    L’église de ce monastère du XIVe siècle, de nos jours abandonné, recèle de belles fresques de la fin de l’époque byzantine.

  • Le village de Zaros (Ζαρός).

    Un village de moyenne montagne à l’atmosphère très rafraichissante en période de grande chaleur ; le village est situé sur la pente sud du massif de l’Ida, près du lac de Votomos au bord duquel se trouvent d’agréables tavernes ; depuis le village on peut faire une randonnée dans la gorge de Rouvas (Φαράγγια του Ρούβα / Farángia tou Roúva). L’eau de source de Zaros est embouteillée et largement consommée en Crète.

  • Le village de Fodélé (Φόδελε).

    Charmant village qui serait le lieu de naissance du peintre « El Greco », né Dominikos Théotokopoulos (Δομήνικος Θεοτοκόπουλος). Fodélé se trouve à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Héraklion.

  • La plage d’Agia Pelagia (Αγία Πελαγία).

    Avant de revenir, par l’ouest, à Héraklion on peut se relaxer sur cette plage qui est la plus belle plage située à proximité de la capitale de la Crète.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Égée > Île de Crète > Département d'Héraklion
Sujets plus détaillés
La ville d’Héraklion en Crète
La ville d’Hersonissos en Crète
La ville d’Archanès en Crète
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Crète
Le département de La Canée en Crète
Le département de Réthymnon en Crète
Le département d’Héraklion en Crète
Le département du Lassithi en Crète
Sujets plus larges
Grèce
L’archipel du Dodécanèse en mer Égée
La région de l’île de Crète en Grèce
Naviguer sur ce Site
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.