Menu de ce site

Le massif montagneux, le parc naturel et le parc géologique du Psiloritis en Crète

Page non éditée
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
ÉtymologieÉtymologie et toponymie

SituationSituation

VisitesVisites

Massif montagneuxLe massif montagneux du Psiloritis (Ψηλορείτης / Psiloreítis)
Le massif du Psiloritis en Crète. Carte physique du massif. Cliquer pour agrandir l'image.Le massif montagneux du Psiloritis comprend un grand nombre de hauts sommets, dépassant les 1 000 m d’altitude, dont cinq sommets qui dépassent les 2 000 m.

Dans le nord-ouest du massif, par rapport à la grotte de l’Ida :

  • dans le nord-ouest, le Limni (Λίμνη) (2 211 m), le Vouloménou (Βουλομένου) ou Voulouménou (Βουλουμένου) (2 267 m), l’Agathias (Αγκαθιάς) (2 424 m), le mont Ida (Óros Ídi) ou Timios Stavros (Τίμιος Σταύρος) qui est le point culminant de la Crète (2 456 m) et le Stolistra (Στολίστρα) (2 325 m / 2 336 m) ;
  • dans le nord-nord-ouest, le Kourouna (Κουρούνα) (1 850 m), le Sarchos (Σάρχος) (1 579 m), le Kaloros (Καλόρος) (1 124 m) et le Mavrou Korfi (Μαύρου Κορφή) (920 m) ;
  • dans le nord, le Charkias (Χαρκιάς) (1 629 m) et le Mounta (Μούντα) (1 076 m).

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du massif du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.Dans le nord-est du massif, par rapport à la grotte de l’Ida :

  • dans le nord-nord-est, le Kastellos (Κάστελλος) (1 384 m), le Chaméni (Χαμένη) (1 206 m), le Stéfana (Στεφάνα) (1 206 m) et le Tyfi (Τυφή) (1 059 m) ;
  • dans le nord-est, le Tympanatoras (Τυμπανάτορας) (1 577 m), le Damaki (Δαμάκοι) (1 584 m), le Madari (Μαδαρή) (1 478 m), le Mythia (Μυθία) (1 546 m), le Tsounia (Τσούνια) (1 432 m), le Kastélos (Κάστελος) (1 280 m), l’Eleprinos (Ελπρίνος) (1 221 m), le Keria (Κεριά) (1 166 m), le Vathias (Βαθιάς) (1 006 m) et le Kéfala (Κεφάλα) (772 m) ;
  • dans l’est-nord-est, le Koritsi (Κορίτσι) (1 505 m), le Gournos (Γούρνος) (1 292 m) et le Vitsilia (Βιτσιλιά) (1 271 m) ;
  • dans l’est, le Magérémonas (Μαγερεμώνας) (1 538 m), le Pipéros (Πίπερος) (1 713 m), le Skinakas (Σκίνακας) (1 752 m), le Mavro Lakkos (Μαύρο Λάκκος) (1 600 m), le Koudouni (Κουδούνη) (1 860 m) et le Voskéro (Βοσκερό) (1 199 m).
Le massif du Psiloritis en Crète. Le massif du Psiloritis vu depuis la région du Téménos. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Les monts Voskero et Stroumpoulas vus depuis le site de Rhizénia. Cliquer pour agrandir l'image.Le massif du Psiloritis en Crète. Le mont Voskero vu depuis les gorges de Gonies. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Le mont Koudouni vu depuis Prinias. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Les monts Ampelakia et Koudouni dans le sud-est du massif du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Le massif du Psiloritis en Crète. Carte de randonnée dans le sud du massif du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.Dans le sud-est du massif, par rapport à la grotte de l’Ida :
  • dans l’est-sud-est, le Mavros Koumos (Μαύρος Κούμος) (1 610 m / 1 614 m) et le Kéfala (Κεφάλα) (1 310 m) ;
  • dans le sud-est, le Soros (Σόρος) (1 720 m), l’Alikadam (Αλικαδάμ), ou Alikadamis ou Chalasokéfala (Χαλασοκεφάλα) (1 917 m / 1 926 m) et l’Ampélakia (Αμπελάκια) (1 441 m) ;
  • dans le sud, le Mavri (Μαύρη) (1 981 m).
Dans le sud-ouest du massif, par rapport à la grotte de l’Ida :
  • dans le sud-sud-ouest, le Koussakas (Κούσσακας) (1 920 m) et le Chambatha (Χάμπαθα) (1 982 m) ; certaines cartes situent le Koussakas au nord-ouest de la grotte de l’Ida, à l'emplacement du mont Limni, à 2 209 m ;
  • dans le sud-ouest, le Samari (Σαμάρι) (1 413 m) et le Plakoura (Πλάκουρα) (1 347 m).
Le massif du Psiloritis en Crète. Le mont Ampelakia vu depuis Agia Varvara. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Les monts Mavri et Alikadam vus depuis Vorizia. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Le massif vu depuis les ruines de Phaistos. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Le plateau du Nida. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Parc naturelLe Parc Naturel du Psiloritis (Φυσικό Πάρκο Ψηλορείτη / Fysikó Párko Psiloreíti)
Le massif du Psiloritis en Crète. Panneau du Parc naturel du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du Parc naturel du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte du Parc Naturel :

Le massif du Psiloritis en Crète. Points d'intérêt géologiques du Psiloritis (auteur Géoparc du Psiloritis). Cliquer pour agrandir l'image.La zone des monts Taléens :

A1 : Fossiles « haute pression » de Fodélé (Τα « υψηλής πίεσης » απολιθώματα του Φόδελε). Α2 : Fossiles du Permien de Bali (Πέρμιας ηλικίας απολιθώματα Μπαλί). A3 : Coupe transversale des monts Taléens (Τομή Ταλλαίων Ορέων). A4 : Plis de Vossakos (Πτυχές Βώσακου). A5 : Sources sous-marines de Bali (Υποθαλάσσιες πηγές του Μπαλί).

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du parc naturel du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.Les zones karstiques :

B1 : Plateau du Nida (Οροπέδιο Νίδας). Β2 : Antre de l’Ida (Ιδαίο Άντρο). Β3 : Pétradolakia (Πετραδολάκια). Β4 : Faille du Détachement Crétois (Το Κρητικό Ρήγμα Απόσπασης). Β5 : Métaflysch d’Agia Marina (Ο μεταφλύσχης της Αγίας Μαρίνας). Β6 : Gorges et plis de Mygias (Φαράγγι και πτυχές της Μύγιας). Β7 : Plis du Stéfana (Πτυχές Στεφάνας). Β8 : Ponors du Stéfana (Καταβόθρες της Στεφάνας). Β9 : Gouffre du Skinakas (Βάραθρο Σκίνακα). Β10 : Dolines du Kourouna (Δολίνες στην Κουρούνα).

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du parc naturel du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.Les piémonts du Psiloritis :

C1 : Source de l’Almyros (Πηγή Αλμυρού). C2 : Voulisméno Aloni (Βουλισμένο Αλώνι). C3 : Gorges de Goniès (Φαράγγι Γωνιών). C4 : Failles de Kroussonas (Ρήγματα του Κρουσώνα). C5 : Tartes de Mère-grand (Πίτες της Γριάς). C6 : Évaporites du Messinien (Οι εβαπορίτες του Μεσηνίου). C7 : Faille de Gergéri (Το ρήγμα της Γέργερης). C8 : Sources de Zaros (Πηγές του Ζαρού). C9 : Forêt de Rouvas - Gorges d’Agios Nikolaos (Δάσος Ρούβα, Φαράγγι Αγ. Νικολάου). C10 : Fossiles de Sirenia (Τα απολιθώματα Σειρήνιων). C11 : Gorges de Vorizia (Φαράγγι των Βοριζίων). C12 : Gorges de Kamarès (Φαράγγι Καμαρών).

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du géoparc du Psiloritis (auteur Géoparc du Psiloritis). Cliquer pour agrandir l'image.Les falaises d’Amari :

D1 : Littoraux de Fourfouras (Ακτογραμμές του Φουρφουρά). D2 : Formation de Pantanassa (Σχηματισμός της Παντάνασας). D3 : Gorges de Platania (Φαράγγι Πλατανίων). D4 : Puits de Tsikalas (Τα πηγάδια του Τσικαλά). D5 : Leska et Chabathoura (Λέσκα και Χαμπαθούρα). D6 : Grotte de Pan (Το σπήλαιο του Πάνα). D7 : Laves de Kouroutès (Λάβες Κουρουτών).

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du géoparc du Psiloritis (auteur Géoparc du Psiloritis). Cliquer pour agrandir l'image.Les grottes :

Ε1 : Grotte du Trou de Sfentoni (Σπήλαιο Σφεντόνη Τρύπα). E2 : Grotte de Kamarès (Καμαραϊκό Σπήλαιο). Ε3 : Grotte de Gérontospilios (Γεροντόσπηλιος). Ε4 : Grotte de Chaïnospilios (Χαϊνόσπηλιος). Ε5 : Gouffre du Tafkoura (Βάραθρο Ταφκούρα). Ε6 : Grotte de Mougri (Μούγκρι). Ε7 : Grotte de Doxa (Σπήλαιο Δόξας). Ε8 : Grotte de Trapéza de Tylissos (Τραπέζα Τυλίσου). Ε9 : Kalo Chorafi (Καλό Χωράφι). Ε10 : Chonos de Sarchos (Χώνος Σάρχου).

Autres géotopes :

F1 : Nappes de Goniès (Τα καλύμματα των Γωνιών). F2 : Sculptures de la Nature (Γλυπτά της Φύσης). F3 : Gorges de Margaritès (Φαράγγια Μαργαριτών). F4 : Détachement de Marathos (Το ρήγμα του Μάραθου). F5 : Le « fromage de pierre » à Aidonochori (Το « πέτρινο τυρί » στο Αιδονοχώρι). F6 : Plateau du Stroumboulas (Οροπέδιο Στρούμπουλα). F7 : Timios Stavros (Sainte Croix), le pic du Psiloritis (Κορυφή, Τίμιος Σταυρός).

Parc naturelLe Géoparc du Psiloritis
Le massif du Psiloritis en Crète. Calcaire en plaquettes près de Zoniana. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le massif du Psiloritis en Crète. Roche cristallisée près de Zoniana. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Le massif du Psiloritis en Crète. Carte géologique du Géoparc du Psiloritis (auteur Géoparc du Psiloritis). Cliquer pour agrandir l'image.Légende de la carte géologique du Géoparc du Psiloritis :

Sites géomorphologiques :

1 : Tartes de Mère-Grand (Πίτες της Γριάς). 2 : Rocher de Prinias (Χάρακας Πρινιά). 3 : Rochers et falaises de Vistagi (Γκρεμνά Βισταγής). 4 : Sculptures de la Nature (Γλυπτά της Φύσης). 5 : Plateau du Nida (Οροπέδιο Νίδας). 6 : Gouffre d’Aloni (Βουλισμένο Αλώνι). 7 : Ponors de Stéfana (Καταβόθρες της Στεφάνας). 8 : Petradolakia (Πετραδολάκια). 9 : Karst du Stroumpoulas (Οροπέδιο Στρούμπουλα). 10 : Karst de Kamariotis (Καρστ Καμαριώτη). 11 : Gouffre du Skinakas (Βάραθρο Σκίνακα). 12 : Dolines de Kochris (Δολίνες Κόχρη). 13 : Chaussée karstique d’Aimonas (Καρστικό Δάπεδο Αΐμωνα). 14 : Plateau de Mygéros (Οροπέδιο Μυγερού). 15 : Plateau d’Aravanès (Οροπέδιο Αραβάνες). 16 : Chaussée karstique de Livadia (Καρστικό Δάπεδο Λιβαδιών). 17 : Gious Kampos (Γιούς Κάμπος). 18 : Gorges de Goniès (Φαράγγι Γωνιών). 19 : Gorges de Mygias (Φαράγγι της Μύγιας). 20 : Gorges d’Agios Nikolaos - forêt de Rouvas (Φαράγγι Αγ. Νικολάου - Δάσος Ρούβα). 21 : Gorges de Platania (Φαράγγι Πλατανίων). 22 : Gorges de Margaritès (Φαράγγια Μαργαριτών). 23 : Gorges de Patsos (Φαράγγι Πατσού). 24 : Gorges de Kamarès (Φαράγγι Καμαρών). 25 : Gorges de Vorizia (Φαράγγι των Βοριζίων). 26 : Gorges de Zoniana (Φαράγγι Ζωνιανών). 27 : Gorges de Messa (Μέσα Φαράγγι). 28 : Gorges de Smiliano (Σμιλιανό Φαράγγι). 29 : Antre de l’Ida (Ιδαίο Άντρο). 30 : Grotte de Sfentoni de Zoniana (Σπήλαιο Σφεντόνη Ζωνιανών). 31 : Grotte de Gérondospilios de Mélidoni (Γεροντόσπηλιος). 32 : Grotte de Kamarès (Καμαραϊκό Σπήλαιο). 33 : Grotte de Chaïnospilios (Χαϊνόσπηλιος). 34 : Gouffre du Tafkoura (Βάραθρο Ταφκούρα). 35 : Grotte de Mougri (Μούγκρι). 36 : Grotte de Doxa (Σπήλαιο Δόξας). 37 : Grotte de Trapéza (Τραπέζα Τυλίσου). 38 : Leska et Champathoura (Λέσκα και Χαμπαθούρα). 39 : Grotte de Pan (Το σπήλαιο του Πάνα). 40 : Grotte de Chonos de Sarchos (Χώνος Σάρχου). 41 : Grotte de Kamaritis (Σπήλαιο Καμαρίτη). 42 : Grotte d’Arkalospilios (Αρκαλόσπηλιος).

Sites pétrologiques :

43 : Métaflysch d’Agia Marina (Ο μεταφλύσχης της Αγίας Μαρίνας). 44 : Évaporites du Messinien (Οι εβαπορίτες του Μεσηνίου). 45 : Formation de Pantanassa (Σχηματισμός της Παντάνασας). 46 : Laves en coussin de Kouroutès (Λάβες Κουρουτών). 47 : Métaflysch de Mithia (Μεταφλύσχης Μιθιάς). 48 : Bauxite de Métochi (Βωξίτης Μετόχι). 49 : Ophiolites de Goniès (Οφιόλιθοι Γωνιών). 50 : Coupe stratigraphique des monts Taléens (Τομή Ταλλαίων Ορέων). 51 : Littoraux de Fourfouras (Ακτογραμμές Φουρφουρά).

Sites tectoniques :

52 : Strates de Goniès (Τα καλύμματα των Γωνιών). 53 : Faille de détachement d’Agios Fanourios (Ρήγμα Απόσπασης Άγιου Φανούριου). 54 : Chevauchement de Kroussonas (Ρήγματα του Κρουσώνα). 55 : Faille de détachement de Marathos (Το ρήγμα του Μάραθου). 56 : Faille de l’Ida (Ρήγμα Ιδαίου). 57 : Escarpement de faille de Kroussonas (Κάτοπτρο Κρουσώνα). 58 : Faille de Gergéri (Το ρήγμα της Γέργερης). 59 : Escarpement de faille de Vistagi (Ρήγμα Βισταγής). 60 : Faille de Mygéros (Ρήγμα Μυγερού). 61 : Contact tectonique de Fourfouras (Τεκτονική Επαφή Φουρφουρά). 62 : Plis de Vossakos (Πτυχές Βώσακου). 63 : Plis d’Épano Ampélia (Πτυχές Επάνω Αμπελίων). 64 : Plis de Livadia (Πτυχές Λιβαδιών). 65 : Méga-pli de Vistagi (Μεγα-πτυχή Βισταγής). 66 : Plis de Fourfouras (Πτυχές Φουρφουρά). 67 : Plis de Mygéros (Πτυχές Μυγερού).

Sites hydrogéologiques :

68 : Sources sous-marines de Bali (Υποθαλάσσιες πηγές του Μπαλί). 69 : Sources de Zaros (Πηγές του Ζαρού). 70 : Source de l’Almyros (Πηγή Αλμυρού). 71 : Source d’Ochra de Fourfouras (Πηγή Ωχρα Φουρφουρά). 72 : Puits de Tsikalas (Τα πηγάδια του Τσικαλά). 73 : Barrage de Fanéroméni (Φράγμα Φανερωμένης). 74 : Barrage de Potamo (Φράγμα Ποταμών). 75 : Estuaire du Géropotamos (Εκβολές Γεροποτάμου).

Sites fossilifères :

76 : Fossiles de Gergéri (Απολιθώματα Γέργερης). 77 : Grotte de Kalo Chorafi (Καλό Χωράφι).

Site géoculturels :

78 : Citernes d’Éleftherna (Δεξαμενές Ελεύθερνας). 79 : Grotte en labyrinthe de Gortyne (Λαβύρινθος Γόρτυνας). 80 : Petit labyrinthe de Gortyne (Μικρός Λαβύρινθος Γόρτυνας).

Navigateur par satelliteLe tour du massif du Psiloritis
Légende de la carte du tour du Psiloritis :

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du tour du massif du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.1 : Source de l’Almyros. 2 : Hameau traditionnel d’Arolithos. 3 : Voulisméno Aloni. 4 : Grotte de Doxa. 5 : Faille de Marathos. 6 : Sculptures de la Nature. 7 : Plis et piste de Vossakos. 8 : Gorges et hameau traditionnel de Margaritès. 9 : Éleutherne antique. 10 : Monastère d’Arkadi. 11 : Ancienne Syvritos. 12 : Monastère d’Assomatos. 13 : Sentier et gorge de Platania. 14 : Littoral de Fourfouras. 15 : Laves de Kouroutès. 16 : Gorges de Kamarès. 17 : Gorges de Vorizia. 18 : Monastère de Valsamonéro. 19 : Monastère de Vrondissi. 20 : Sources de Zaros, gorges de Gafari et monastère d’Agios Nikolaos. 21 : Sources et faille de Gergéri et Centre d’Information sur l’Environnement. 22 : Évaporites du Messinien. 23 : Tartes de Grand-mère. 24 : Ancienne Rhizénia. 25 : Monastère de Gorgolainis. 26 : Panagia Éléousa à Kitharida. 27 : Monastère d’Agia Irini et failles de Kroussonas. 28 : Ancienne Tylissos et grotte de Trapéza à Tylissos.

Le massif du Psiloritis en Crète. Carte du tour du massif du Psiloritis. Cliquer pour agrandir l'image.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Égée > Île de Crète > Département de Réthymnon > Massif montagneux du Psiloritis
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le massif du Psiloritis en Crète
La ville de Réthymnon en Crète
La ville de Pérama en Crète
La ville d’Anogia en Crète
La ville d’Agia Fotini en Crète
La ville de Spili en Crète
Sujets plus larges
Grèce
Carte interactive de l'île de Crète
Connaissance de l’île de Crète
Informations touristiques sur la Crète
Le département de La Canée en Crète
Le département de Réthymnon en Crète
Le département d’Héraklion en Crète
Le département du Lassithi en Crète
Naviguer sur ce Site
[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile
Recommander cette page
Recommander ce site
Traduire cette page
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.