Menu de ce site

La ville d’Agios Nikolaos et le golfe de Mirabello en Crète

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
ÉtymologieÉtymologie et toponymie

SituationSituation

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Situation du dème (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. La vallée de Néapolis vue depuis le monastère de Kémasta. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Plan touristique de la région. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Carte de la région. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le village de Prina et le golfe de Mirabello vus depuis Kalamafka. Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

VilleLa ville d’Agios Nikolaos (Άγιος Νικόλαος / Ágios Nikólaos)
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Situation du canton d’Agios Nikolaos (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Plan de la ville. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Agios Nikolaos en Crète. La ville vue du nord. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Agios Nikolaos en Crète. L'îlot de Toussaints (Agioi Pantes). Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le lac Voulisméni et le port. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
LacLe lac Voulisméni (Λίμνη Βουλισμένη / Límni Voulisméni)
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image.Le lac Voulisméni se trouve au cœur de la ville d’Agios Nikolaos, immédiatement à l’arrière du Vieux-Port (D4 sur le plan) ; c’est autour de cette étendue d’eau que la ville s’est développée principalement au cours du XIXe siècle, formant un quadrillage régulier d’avenues et de rues.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image.Le lac Voulisméni a une forme presque circulaire et un diamètre maximal de 137 m ; sur le côté ouest et sur le côté nord, le lac est bordé de falaises qui atteignent une hauteur maximale de 25 m. En septembre 2000, le département de géologie de l’Université d’Athènes a mené une étude sous-marine détaillée du lac et a déterminé que sa profondeur maximale était de 48,8 m. Quant à la croyance populaire, elle affirme que la lac serait « sans fond ». Dans le même ordre d’idées la déesse de la chasse, Artémis, ou la déesse Athéna, s’y seraient baignées et le lac est parfois surnommé le « bassin d’Artémis » ou le « bain d’Athéna ». Les habitants nomment le lac Voulisméni simplement « le lac » (« Λίμνη »).

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Géologie de la région d'Agios Nikolaos. Cliquer pour agrandir l'image.Le lac Voulisméni se trouve à l’extrémité sud-est d’une fosse d’effondrement qui sépare le massif du Lassithi du massif du Kadistos ; cette fosse s’étend depuis la région de Sissi, au nord-ouest, jusqu’à Agios Nikolaos, au sud-est, en passant par Néapolis ; la route nationale 90 emprunte cette fosse, longeant la faille d’effondrement de la fosse et longeant également la rivière descendant du versant nord-est du massif du Dicté et qui se jette dans le golfe de Mirabello à Agios Nikolaos.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image.Les falaises qui surplombent le lac sont l’extrémité sud-est de la faille d’effondrement de Néapolis ; ailleurs dans la ville, la faille a été enterrée par des glissements de terrain sous-marins ultérieurs. Un village situé près de Néapolis se nomme d’ailleurs comme le lac, Voulisméni (Βουλισμένη) ; ce toponyme signifierait « éboulement, glissement de terrain ». Ces falaises sont constituées de brèche calcaire, c’est-à-dire un conglomérat de fragments calcaires, de différentes origines et de différentes granulométries, provenant de glissements de terrain, cimentés par une sédimentation calcaire plus fine. Cette brèche calcaire est ici colorée de rouille parce qu’elle contient des grains de silice, c'est-à-dire du sable, et des traces d’oxyde de fer. Dans ces roches tendres, surplombant les eaux du lac, des martins-pêcheurs ont établi leur logement.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Falaise du lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le lac Voulisméni a été formé par l’effondrement du plafond d’une cavité karstique qui a créé un gouffre ; ce gouffre a ensuite été rempli par l’eau d’une source. Le trop-plein du lac formait un petit ruisseau qui se déversait dans le golfe de Mirabello.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).En 1852 l’officier de marine et hydrographe anglais Thomas Spratt avait mesuré la profondeur du lac à 64 m. Le 12 octobre 1856, un tremblement de terre se produisit, avec son épicentre situé à seulement 40 km d’Agios Nikolaos : les conséquences furent un éboulement des falaises situées à l’ouest du lac, ce qui réduisit la profondeur du lac, et le fait que la source qui alimentait le lac se tarit et que les eaux du lac cessèrent de se renouveler ; le surnom du lac devint le « Lac puant » (Βρωμολίμνη / Vromolímni). En 1877, le pacha Kostakis Adossidis (Kostaki Adosidis Paşa, Κωνσταντίνος Αδοσίδης πασάς), le premier gouverneur ottoman d’origine grecque (1877-1878), fit creuser un canal pour permettre aux eaux du golfe de Mirabello de pénétrer dans le lac Voulisméni, qui devint une sorte de lagune artificielle (λιμνοθάλασσα) à l’eau saumâtre ; une simple passerelle de bois permettait de franchir le canal. Entre 1905 et 1907, pendant les dernières années de leur présence en Crète, les troupes françaises d’infanterie de marine, stationnées à Sitia pour garantir l’autonomie de la Crète, agrandirent le canal, tel qu’il est de nos jours, et le dotèrent d’un pont mobile permettant à des navires de venir charger et décharger dans la sécurité du lac. Le pont routier actuel, en béton, a été construit en 1954.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. La chapelle du pêcheur du lac Voulismeni. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le 9 juillet 1956 un séisme puissant se produisit près de l’île cycladique d’Amorgos (Αμοργός), et un autre, 13 minutes plus tard, près de l’île de Santorin, à 140 km au nord d’Agios Nikolaos. Ce séisme causa un raz-de-marée avec des vagues de 25 m de hauteur à Amorgos. Le raz-de-marée se propagea jusqu’à la Crète et provoqua des phénomènes impressionnants du niveau de l’eau du lac Voulisméni ; cela suffit à créer la légende que le lac était relié de façon sous-marine avec le volcan de Santorin.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Jardin public du lac Voulisméni. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).De nos jours les berges abruptes du lac Voulisméni sont aménagées en une agréable promenade piétonne, ombragée de tamaris ; le long du quai une multitude de petites embarcations sont amarrées. Cette promenade est bordée de nombreux cafés et tavernes très touristiques ; au sud-ouest se trouve une grotte qui a été convertie en chapelle, la « crypte du pêcheur » (Κρύπτη του Ψαρά) ; un peu plus loin un escalier escalade la falaise jusqu’à un petit jardin public qui occupe le sommet de la falaise et qui offre les meilleures vues sur le lac. À l’arrière du jardin public se trouvent quelques restaurants plus raffinés avec une vue surplombante du lac.

Chaque année une grande partie de la population d’Agios Nikolaos se rassemble autour du lac Voulesméni pour célèbrer la Pâques orthodoxe ; à minuit, des feux d’artifice sont tirés au-dessus du lac.

Musée ethnographiqueLe musée ethnographique (Λαογραφικό Μουσείο / Laografikó Mouseío)
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le musée ethnographique (auteur Office de Tourisme). Cliquer pour agrandir l'image.Le musée ethnographique d’Agios Nikolaos a été créé en 1985 par l’Association culturelle de la Crète orientale. Ce musée des Arts et Traditions populaires se trouve juste après le pont qui relie le Vieux-Port au lac Voulisméni, à côté de l’Office de Tourisme (D4 sur le plan) ;le musée occupe une vaste salle au rez-de-chaussée d’un des plus vieux bâtiments de la ville.

Ce petit musée « laographique » offre un bon aperçu de la vie traditionnelle crétoise à Agios Nikolaos avant que la localité ne devienne une station touristique à la mode. On peut y voir de remarquables exemples de l’artisanal local, tels que des textiles, des tissages et des broderies aux motifs originaux, ainsi que des tapis tel que le kilim (κιλίμι), c’est-à-dire un tapis tissé, provenant de Kritsa et datant du XVIIIe siècle.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le musée ethnographique (auteur Office de Tourisme). Cliquer pour agrandir l'image.Le musée abrite aussi une reproduction de l’intérieur d’une maison crétoise traditionnelle, équipée d’objets ménagers et d’ustensiles de cuisine : des livres, de vieux manuscrits découverts dans les environs, de nombreuses photographies anciennes, des peintures, des icônes, des instruments de musique, des armes datant de l’époque de l’occupation ottomane, des pièces de monnaie, des bijoux, des tapis tissés multicolores, un métier à tisser, des exemples de costumes traditionnels, certains vieux de 300 ans, et des vêtements de cérémonie. C’est un régal pour les yeux mais il y a assez peu d’explications.

Visite du musée ethnographique :

Adresse : 1 rue Constantin Paléologue (Οδός Κωνσταντίνου Παλαιολόγου).

Horaires d’ouverture (à titre indicatif, sujets à changement) : tous les jours sauf le dimanche en haute saison, de 14 h à 18 h 30.

Téléphone : 00 30 2841 025 093.

Prix d’entrée : 3 €.

PortLe Vieux-Port
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Sculpture de Zeus enlevant la princesse Europe (auteur Vadim Indeikin). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).Le Vieux-Port d'Agios Nikolaos est bien abrité des vents par les îlots de Toussaints (Άγιοι Πάντες) et de Mikronissi (Μικρονήσι) (E4 sur le plan) ; le port n'abrite plus que quelques bateaux de pêcheurs et les navires d'excursion vers l'île de Spinalonga ou d'autres destinations dans le golfe de Mirabello (E4 sur le plan). On y trouve aussi la station de départ du « Petit Train bleu », un train routier touristique qui offre divers itinéraires de découvertes de la ville et de la région.

La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le Vieux-Port (auteur Marc Ryckaert). Cliquer pour agrandir l'image.L'ancien port des transbordeurs, situé sur le quai extérieur, n'assure plus de liaisons maritimes régulières, mais reçoit quelquefois des navires de croisière. Au bout du quai la sculpture de Zeus, métamorphosé en taureau enlevant la princesse Europe, paraît quelque peu esseulée (Η Αρπαγή της Ευρώπης) ; Zeus est censé avoir caché la princesse Europe dans la grotte du mont Dicté, située à environ 25 km à l'ouest d'Agios Nikolaos.

PlaceLa place Éleuthère Vénizélos (Πλατεία Ελευθερίου Βενιζέλου / Plateía Eleftheríou Venizélou)
Depuis le Vieux-Port, une rue très commerçante, la rue du 28-Octobre (1940) (Οδός 28ης Οκτωβρίου) conduit, en direction du sud-ouest, jusqu'à une grande place circulaire, la place Éleuthère Vénizélos (D4 sur le plan) ; cette place est la place centrale d'Agios Nikolaos ; elle est située à une centaine de mètres au sud du lac Voulisméni ; au centre de la place se trouve un monument aux Héros (Μνημείο Ηρώων). À proximité de la place Vénizélos, sur la rue Sophocle Vénizélos (Οδός Σοφοκλή Βενιζέλου), le fils d'Éleuthère, se trouve la cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité (Ναός Αγίας Τριάδος).
Église orthodoxeL’église Notre-Dame Vréfotrofos (Παναγία Βρεφοτρόφος / Panagía Vrefotrófos)
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. L'église Notre-Dame Vrefotrofos (auteur Jean-Philippe Hébrard). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).
Port de plaisanceLe port de plaisance
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le port de plaisance. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Musée archéologiqueLe musée archéologique (Αρχαιολογικό Μουσείο / Archaiologikó Mouseío)
Église orthodoxeL’église Saint-Nicolas (Άγιος Νικόλαος / Ágios Nikólaos)
Plage équipéeLes plages
GolfeLe golfe de Mirabello (Κόλπος Μιραμπέλου / Kólpos Mirampélou)
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Le golfe de Mirabello vu à partir de Mono Faneromeni. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
CôteLa côte de Mirabello (Ακτή Μιραμπέλου / Aktí Mirampélou)

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La ville d’Agios Nikolaos en Crète. Plan du château par de Werth en 1648. Cliquer pour agrandir l'image.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions
Office de tourismeOffice de tourisme
Transport aérienTransport aérien
Transport maritimeTransport maritime
AutocarAutocar
HébergementHébergement
HôpitalHôpital
PolicePolice
PlongéePlongée
Excursion en merExcursion en mer
Train touristiqueTrain touristique
DiscothèqueDiscothèque
BoutiqueBoutique
Informations utilesInformations utiles

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Égée > Île de Crète > Département du Lassíthi > Ágios Nikólaos
Sujets plus détaillés
Le village et la grotte de Milatos en Crète
Le village de Néapolis en Crète
Le village d’Élounda en Crète
Le village de Kritsa en Crète
Sujets proches
La ville d’Agios Nikolaos en Crète
La ville d’Iérapétra en Crète
La ville de Sitia en Crète
Le plateau du Lassithi en Crète
Sujets plus larges
Grèce
Carte interactive de l'île de Crète
Le département de La Canée en Crète
Le département de Réthymnon en Crète
Le département d’Héraklion en Crète
Le département du Lassithi en Crète
Naviguer sur ce Site
[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.