Menu de ce site

La ville d’Hersonissos (Chersónisos) en Crète

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
ÉtymologieÉtymologie et toponymie

SituationSituation

La ville d’Hersonissos en Crète. Situation du dème (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

VilleLa ville d’Hersonissos (Χερσόνησος / Chersónisos)
La ville d’Hersonissos en Crète. Situation du canton d’Hersonissos (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Hersonissos en Crète. Carte ancienne de Liménas d'Hersonissos par Francesco Basilicata en 1618. Cliquer pour agrandir l'image.
Musée ethnographiqueLe musée Lychnostatis (Μουσείο Λυχνοστάτης / Mouseío Lychnostátis)
Village grecLe village de Potamiès (Ποταμιές / Potamiés)
La ville d’Hersonissos en Crète. Le village de Potamiès vu depuis Mochos. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
ValléeLa vallée d’Avdou (Αβδού / Avdoú)
La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis le Col des Vignes. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis le Col des Vignes. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Église orthodoxeL’église Saint-Antoine (Ναός Άγιος Αντώνιος / Naós Ágios Antónios)
Village grecLe village de Kéra (Κερά / Kerá)
La ville d’Hersonissos en Crète. Entrée du monastère de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le village de Kéra se trouve un peu à l’écart de la route qui monte vers le plateau de Lassithi depuis Malia ou Chersonissos, à environ 45 km à l’est-sud-est d’Héraklion et 23 km d’Hersonissos ; quitter la route sur la droite 3 km avant d’atteindre le plateau. Le village est situé à environ 560 m d’altitude, sur le versant nord du mont Dicté.

Aller à Kéra avec Google Maps (35.224564, 25.461673).

La ville d’Hersonissos en Crète. Vue de la vallée d'Avdou depuis la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Le village est surtout connu pour le monastère de Kéra (Μονή Κεράς) qui se trouve au-dessus du village, à côté de la route du plateau ; le monastère est situé à 615 m d’altitude, sur le versant occidental d’une colline plantée de cyprès, la colline de Carfi (Καρφί), d’où l’on peut admirer la vallée d’Avdou.

Le véritable nom du monastère est le monastère stavropégique de la Kardiotissa de Kéra (Ιερά Σταυροπηγιακή Μονή Καρδιωτίσσης Κεράς ou Μονή Κεράς Καρδιώτισσας). Dans l’église orthodoxe, un monastère stavropégique est un monastère qui dépend directement du patriarche de Constantinople et qui ne dépend pas de l’évêque local, ce qui lui confère certains avantages, financiers entre autres. Le monastère doit son nom à une très ancienne icône miraculeuse de la Vierge de Miséricorde, la « Panagia Kardiotissa » (Παναγία Καρδιώτισσα), dont l’original a été volé. L’église du monastère est dédiée à la Nativité de la Vierge (Γενέσιο της Θεοτόκου).

La date de fondation du monastère n’est pas connue, mais le monastère remonte à la seconde époque byzantine de la Crète, entre les années 961 et 1204. Il semble que le monastère de Kéra était, à l’origine, rattaché au monastère d’Agarathos (Μονή Παναγίας Αγκαράθου) près d’Épiskopi. La construction s’est faite en quatre étapes à des époques différentes, notamment après des destructions par les Turcs.

Pendant l’occupation ottomane, l’ensemble monacal a en effet servi d’école clandestine où étaient entretenus la foi orthodoxe et l’esprit patriotique. Pendant le soulèvement crétois de 1866 à 1867, le monastère fut le centre de la rébellion dans la métropole de Cherronisos (Χερρόνησος), l’ancien nom d’Hersonissos, et subit de dures représailles de la part des Turcs.

La ville d’Hersonissos en Crète. Chapelle latérale du nord de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Du fait de cette histoire tourmentée le catholicon du monastère a subi des changements structurels importants et présente une architecture complexe ; cette église principale était, à l’origine, constituée d’une nef unique recouverte d’un toit soutenu par des arcs ; elle fut ensuite agrandie par l’ajout de deux narthex à l’ouest et d’une petite chapelle latérale au nord. Le catholicon est la seule partie subsistante du monastère fortifié d’origine.

L’intérieur de l’église recèle des fresques de l’époque byzantine tardive, dont les plus anciennes seraient celles de la nef d’origine qui dateraient de la première moitié du XIVe siècle ; les autres dateraient de la fin du XIVe siècle et du XVe siècle. Les fresques sont parmi les mieux conservées de Crète car elles avaient été recouvertes de badigeon de peur qu’elles soient détruites par les Turcs ; les fresques ont été redécouvertes au début des années 1970. La porte sainte de l’iconostase date du début du XVIe siècle.

La pièce maîtresse du monastère est l’icône qui lui a donné son nom, l’icône miraculeuse de la Panagia Kardiotissa à laquelle sont attachées de nombreuses légendes et traditions. Cette icône est attribuée à l’iconographe crétois Andrea Rizo (Ανδρέας Ρίτζος / Andréas Rítzos) qui l’aurait peinte vers 1492. L’icône fut volée par un marchand de vin grec en 1498 qui emporta l’icône à Rome où il mourut. Après quelques péripéties l’icône fut exposée à la vénération publique dans l’église Saint-Matthieu de Merulana (Chiesa di San Matteo in Merulana) en 1499 ; elle disparut en 1799 lorsque l’église Saint-Matthieu fut détruite par les troupes de le Ire République française de Bonaparte. En 1866 l’icône, vénérée comme l’icône de Notre-Dame du Perpétuel Secours (Madre del Perpetuo Soccorso), fut transférée dans l’église Saint-Alphonse à l’Esquilin (Chiesa di Sant’Alfonso all’Esquilino), située dans la même rue Merulana, où elle se trouve encore de nos jours.

La ville d’Hersonissos en Crète. La cour du monastère et la colonne de Constantinople de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image.Une copie de l’icône, peinte en 1735, se trouve dans l’église du monastère ; elle est considérée comme tout aussi miraculeuse que l’originale. Les Turcs l’auraient volée et emportée à Constantinople à trois reprises, mais l’icône serait chaque fois revenue d’elle-même vers son église, guidée par des anges. La troisième fois les Turcs auraient attachée l’icône par une chaîne à une colonne de marbre, mais l’icône de la Vierge Marie serait revenue au monastère en emportant la colonne et la chaîne. Pour convaincre les incrédules la colonne est exposée dans la cour du monastère, entourée d’une clôture, et la chaîne se trouve dans l’église à côté de l’icône.

La ville d’Hersonissos en Crète. Le monastère de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).De nos jours le monastère de Kéra est un monastère de moniales qui compte quelques dizaines de religieuses. Le monastère accueille de très nombreux visiteurs en chemin vers le plateau de Lassithi. C’est le 8 septembre, jour où est fêtée la nativité de la Vierge Marie, que la foule est la plus nombreuse ; ce jour-là la route d’accès au monastère est encombrée d’automobiles sur des kilomètres.

Tarif d’entrée : 2 €.

Horaires : de 10 h à 15 h (14 h le dimanche).

Tenue correcte exigée. Pas de photographies dans l’église.

La ville d’Hersonissos en Crète. La Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Narthex occidental de l'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Le clocher de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Hersonissos en Crète. Le clocher de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Hersonissos en Crète. L'église de la Panagia Kardiotissa à Kéra. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Moulin à ventLes moulins à vents de Séli Ampélou (Άνεμόμυλοι Σελί Άμπέλου / Ánemómyloi Selí Ámpélou)
La ville d'Hersonissos en Crète. La vallée d'Avdou vue depuis le Col des Vignes. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La route venant d’Hersonissos par la vallée d’Avdou et la route venant de Malia se rejoignent et débouchent sur le plateau de Lassithi en franchissant un col situé à environ 900 m d’altitude, le Col des Vignes (Άμπελος Αυχήν) ou la Selle des Vignes. Le col marque la limite entre le département d’Héraklion et le département de Lassithi.

Depuis ce col une vue magnifique s’offre aux visiteurs : du côté nord la vue s’étend sur la vallée d’Avdou, parsemée de villages, jusqu’à la mer ; du côté sud on découvre le magnifique plateau de Lassithi, parfois nommé plaine d’altitude car le Lassithi est entouré d’un cirque de montagnes, notamment le mont Dicté. Au printemps la vue est encore plus spectaculaire quand le Lassithi se couvre de coquelicots et d’autres fleurs des champs ; autrefois cette plaine fertile était couverte de milliers de moulins à vent servant à pomper l’eau de la nappe phréatique ; il ne reste de nos jours que quelques exemplaires de ces moulins car ils ont, pour la plupart, été remplacés par des motopompes.

La ville d'Hersonissos en Crète. Moulins au col de la vallée d'Avdou. Cliquer pour agrandir l'image.De part et d’autre du Col des Vignes on peut voir, sur les crêtes, les ruines d’autres moulins, des moulins à vents utilisés pour moudre des céréales et produire de la farine ; ces moulins à vent étaient actionnés par le célèbre vent du nord, le meltémi (μελτέμι), ou étésien, qui souffle sur le col pendant l’été. Ces moulins, datant de l’époque vénitienne, ont broyé le froment, l’orge et l’avoine jusqu’à l’après Seconde Guerre mondiale. Ces moulins étaient à l’origine au nombre de 26 ; parmi les 24 moulins survivants 7 s’étendent sur la crête située au sud du col et le reste au nord. Trois de ces moulins sont encore en bon état mais un seul est encore en activité, plus dans un but touristique que dans un but économique de production de farine. Ce sont des moulins à arbre fixe qui ne fonctionnaient que lorsque le vent soufflait dans la bonne direction ; on ne trouve ce genre de moulins rudimentaires qu’en Crète et sur l’île de Karpathos.

Au-dessus des moulins planent souvent des vautours fauves (Gyps fulvus) et, plus rarement, des gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) qui mangent des os en les faisant tomber d’une grande hauteur pour les briser.

Sur la gauche du col se trouve un restaurant le « Seli Ampelou » où l’on peut faire une halte agréable (site sur la Toile : seli-ambelou.gr).

La ville d’Hersonissos en Crète. Les moulins du Col des Vignes au plateau du Lassithi. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Les moulins du Col des Vignes au plateau du Lassithi. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Les moulins du Col des Vignes au plateau du Lassithi. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Les moulins du Col des Vignes au plateau du Lassithi. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville d’Hersonissos en Crète. Les moulins du Col des Vignes au plateau du Lassithi. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).
Village grecLe village de Gouvès (Γούβες / Goúves)
La ville d’Hersonissos en Crète. Situation du canton de Gouvès (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Hersonissos en Crète. Carte ancienne de la passe de Kakon Oros par Francesco Basilicata en 1618. Cliquer pour agrandir l'image.
Village grecLe village de Kokkini Chani (Κοκκίνη Χάνι / Kokkíni Cháni)
Village grecLe village de Gournès (Γούρνες / Goúrnes)
GrotteLa grotte de Skotino (Σπήλαιο Σκοτεινού / Spílaio Skoteinoú)
ÎleL’île de Dia (Δία / Día)
La ville d’Hersonissos en Crète. Carte ancienne de l'îlot de Dia par Francesco Basilicata en 1618. Cliquer pour agrandir l'image.
Village grecLe village d’Épiskopi (Επισκοπή / Episkopí)
La ville d’Hersonissos en Crète. Situation du canton d'Episkopi (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions
Office de tourismeOffice de tourisme
AutocarAutocar
HébergementHébergement

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Égée > Île de Crète > Département d’Héraklion > Hersónissos
Sujets plus détaillés
Le village et les ruines du palais de Malia (Mália) en Crète
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Crète
La ville d’Héraklion (Irákleio) en Crète
La ville d’Hersonissos (Chersónisos) en Crète
La ville d’Archanès (Archánes) en Crète
La ville d’Agios Nikolaos (Ágios Nikólaos) en Crète
La ville d’Iérapétra (Ierápetra) en Crète
La ville de Sitia (Siteía) en Crète
La ville de Tzermiado et le dème du plateau de Lassithi (Oropédio Lasithíou) en Crète
Sujets plus larges
Grèce
L’archipel du Dodécanèse en mer Égée
La région de l’île de Crète (Kríti) en Grèce
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.