AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

L'île de Lanzarote aux Canaries

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
L'île de Lanzarote aux Canaries. Écusson (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.Lanzarote est l’une des sept îles de l’archipel des Îles Canaries, la 4ème par sa superficie (845 km²) après Ténériffe, Fuerteventura et Grande Canarie, la 3ème par sa population (environ 145000 habitants), après Ténériffe et Grande Canarie.

Comme les autres îles Canaries, Lanzarote est d’origine volcanique, mais c’est à Lanzarote que le caractère volcanique est le plus apparent, d’une part parce qu’une partie de son volcanisme est plus récent, d’autre part parce que la rareté de la végétation laisse à découvert les roches volcaniques qui couvrent la plus grande partie de l’île. L’intérieur de l’île apparaît, en été, comme un paysage lunaire, d’environ trois cents volcans aux roches ocres, brunes ou noires, parsemé des taches blanches des fermes isolées et des villages. Certaines montagnes, telles que la Montaña Colorada ou la Montaña Roja, ont une couleur presque rouge, par oxydation des minerais de fer qu’elles contiennent. Ce ne sont que les pluies hivernales qui apportent quelques taches de verdure sur les pentes des montagnes et dans les vallées. Le nord de l’île échappe à cette aridité grâce à ses — relativement — hautes chaînes de montagnes qui arrêtent les nuages et provoquent des précipitations.

L'île de Lanzarote aux Canaries. Dyke volcanique du Lago Verde à El Golfo. Cliquer pour agrandir l'image.La beauté étrange de ces paysages a pu être préservée de la cupidité des promoteurs immobiliers par l’action d’un homme, l’artiste et environnementaliste César Manrique, qui, appuyé par le président du Cabildo de Lanzarote, est parvenu à faire adopter une législation restrictive en matière de construction. César Manrique a lui-même réalisé ses œuvres d’art publiques en les intégrant parfaitement dans les sites naturels qu’elles mettent en valeur. Symboliquement c’est en 1993, l’année suivant le décès accidentel de Manrique, que l’Unesco a déclaré la totalité de l’île « Réserve de biosphère ». L’île comporte en outre treize zones naturelles protégées à des degrés divers, qui représentent environ 40 % de la superficie de Lanzarote ; le plus célèbre est la zone de volcanisme récent de Timanfaya (volcanisme des XVIIIe et XIXe siècles), qui a le statut de Parc National.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le nom de l’île de Lanzarote provient du nom du marin génois Lanceloto Malocello (Lanzarotto Malocello en castillan, Lancelot Maloisel en français), qui redécouvrit l’île au début du XIVe siècle (1312, mais plus probablement en 1336). Malocello était établi au Portugal, où il était appelé Lanzarote da Framqua ; c’est son prénom portugais qui a donné son nom à l’île. L’île de Lanzarote apparaît pour la première fois en 1339 sur un portulan du cartographe majorquin Angelino Dulcert sous le nom de « Insula de Lanzarotus Marocelus ». Lanzarote était autrefois nommée Lancerotte en français.

SituationSituation

L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte routière de l'île de Lanzarote (auteur Office de Tourisme des Canaries). Cliquer pour agrandir l'image.De toutes les îles Canaries, Lanzarote est celle qui se trouve le plus au nord-est de l’archipel. Lanzarote est située dans l’Océan Atlantique à 140 km des côtes marocaines, à la latitude du désert du Sahara. La pointe nord de Lanzarote, la Punta Fariones, est distante de 1000 km du point le plus rapproché du continent européen, le cap Saint-Vincent, situé au sud-ouest de la Péninsule ibérique, et à 1050 km du port de Cadix d’où partirent, après une escale, les conquérants normands des Canaries.

À 1 km au nord-ouest de Lanzarote se trouvent l’archipel secondaire Chinijo et l’île de La Graciosa. La pointe sud de Lanzarote, la Punta del Papagayo, est située à 11 km au nord-est de l’île de Fuerteventura, séparée par le détroit de La Bocaina, et à 170 km au nord-est de l’île de Grande Canarie. Les îles de Grande Canarie, Fuerteventura et Lanzarote constituent la Province de Las Palmas.

VisitesVisites

ÎleL’île de Lanzarote
L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte touristique. Cliquer pour agrandir l'image.Les principales attractions naturelles et culturelles de Lanzarote sont, du nord au sud et d’est en ouest :

Le Cabildo de Lanzarote propose des forfaits pour visiter plusieurs sites touristiques publiques avec une réduction du prix d’entrée, les « Bono 3 centros » (20 €), « Bono 4 centros » (26 €) et « Bono 6 centros » (30 €).

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

GéologieGéologie
L’archipel des Îles Canaries a été formé par l’activité volcanique sur une période d’environ 22 millions d’années. L’archipel est en effet traversé par un rift volcanique dû à la dérive du continent africain, qui se sépare progressivement du continent américain. La première île à émerger fut Fuerteventura ; environ cinq à dix millions d’années après, ce fut Lanzarote. Fuerteventura et Lanzarote sont reliées entre elles par un socle sous-marin ; à l’époque actuelle les deux îles sont séparées par un détroit de 11 km de largeur, le détroit de La Bocaina, mais, à l’époque de la dernière glaciation, les deux îles étaient réunies.

Les premières montagnes de Lanzarote à émerger, il y a environ 11 millions d’années, furent le massif de Famara, dans le nord de l’île, et le massif des Ajaches, dans le sud. Des émissions magmatiques ultérieures relièrent ensuite ces deux massifs. Les dernières éruptions volcaniques se produisirent aux XVIIIe et XIXe siècles.

Carte des volcans de Lanzarote : www.cabildodelanzarote.com/informacion/geografico/volcanes3.swf

GéographieGéographie
L'île de Lanzarote aux Canaries. Image satellitaire. Cliquer pour agrandir l'image.L’île de Lanzarote a une superficie est de 846 km² — 805 km² si l’on exclue l’archipel Chinijo —, avec une longueur d’environ 60 km du nord-est au sud-ouest, et moins de 21 km de largeur. L’île est de forme allongée, orientée du nord-est au sud-ouest, comme Fuerteventura, selon les lignes de fracture qui ont donné naissance à ces deux îles. Le périmètre de l’île représente 140 km de côtes, de natures très diverses, plages de sables, côtes rocheuses ou falaises.

Lanzarote présente un relief de basses montagnes, culminant au nord-est, dans la Cordillère de Famara, aux Peñas del Chache à 671 m d’altitude ; au sud, le massif des Ajaches culmine au mont Hacha Grande à 561 m d’altitude ; au sud-ouest, les volcans les plus récents culminent à la Montaña de Timanfaya à 510 m d’altitude. Entre ces massifs volcaniques s’étend la plaine de sable d’El Jable ; dans le sud de l’île s’étend la plaine d’El Rubicón.

HistoireHistoire
Chronologie de l’histoire de Lanzarote
L’existence de l’île de Lanzarote était confusément connue par le monde antique ; au début du Ier après JC, l’historien romain Pline l’Ancien mentionne les Canaries et désigne conjointement Fuerteventura et Lanzarote comme « les îles de pourpre », ayant sans doute eu connaissance que les Phéniciens avaient visité ces îles, vers 1100 avant JC, pour y récolter l’orseille, un lichen qui fournit un colorant servant à teindre de couleur pourpre les étoffes de laine. Cependant aucun vestige d’un établissement phénicien n’a été découvert dans ces îles.
  • Vers 500 avant JC, les premiers habitants s’installent à Lanzarote : les majos, ou mahos, une population d’origine berbère, en provenance d’Afrique du Nord.
  • En 1336 le navigateur génois Lancelotto Malocello, commandité par la royauté portugaise, « redécouvre » l’île et y construit une tour de guet sur la Montaña de Guanapay, près de l’actuelle Teguise.
  • L'île de Lanzarote aux Canaries. Histoire, Jean de Béthencourt. Cliquer pour agrandir l'image.L'île de Lanzarote aux Canaries. Histoire, expédition de Jean de Béthencourt. Cliquer pour agrandir l'image.En 1402 le Normand Jean IV de Béthencourt et son associé Gadifer de La Salle arrivent à Lanzarote, après une escale à Cadix au cours de laquelle ils se sont mis au service du roi Henri III de Castille. Ces marchands normands sont à la recherche du colorant de l’orseille (orchilla) pour leurs filatures de Normandie. Ils s’installent sur la côte sud de l’île, dans une région qu’ils nomment Rubicon en raison de la couleur rougeâtre des roches, et où ils bâtissent une forteresse avec une église dédiée à saint Martial de Limoges. La Couronne de Castille accorde la seigneurie de Lanzarote à Jean de Béthencourt.
  • En 1404 le pape Benoît XIII élève l’église en siège du diocèse de San Marcial del Rubicón ; l’église sera détruite au XVIe siècle par des pirates anglais.
  • En 1406 Jean de Béthencourt transmet la seigneurie à son neveu Maciot de Béthencourt, qui épousera la princesse Teguise, la fille du dernier roi majo de Lanzarote, Guadarfia. Lanzarote passe ensuite à des nobles castillans ayant participé à la conquête des autres îles Canaries.
  • En 1477, l’île est dévolue aux Herreras qui conservèrent leur fief jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.
  • À partir de 1550 Lanzarote fait l’objet d’attaques de pirates barbaresques et européens.
  • En 1586 l’amiral ottoman Murat Rais (capitaine Mourad) s’empare de l’île avec 500 hommes ; la population est capturée et mise en esclavage ; la mère, l’épouse et la fille du marquis Agustín Herrera y Rojas sont libérées contre une rançon.
  • Au XVIIe siècle, les attaques de pirates et de corsaires s’amplifient jusqu’en 1618 avec l’attaque de Jaban et Soliman. Vers le milieu du XVIIe siècle, la population a été réduite à 300 habitants par la misère, les meurtres, la captivité et l’émigration.
  • L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte de Lanzarote en 1741 par Antonio Riviere. Cliquer pour agrandir l'image.De 1730 à 1736, des éruptions volcaniques puissantes dévastèrent le quart sud-ouest de l’île, détruisant une dizaine de villages et parmi les meilleures terres arables où la culture céréalière s’était développée depuis le XVIe siècle ; les Montañas del Fuego qui naquirent à cette époque constituent aujourd’hui le Parc National de Timanfaya.
  • Vers 1770, 30 ans plus tard, les habitants de Lanzarote introduisirent sur les cendres volcaniques une nouvelle culture, celle de la vigne. Vers la fin du XVIIIe siècle furent aussi introduits la culture de la soude utilisée dans la fabrication de savon, et l’élevage de la cochenille sur les figuiers de Barbarie, pour produire le colorant rouge de cochenille.
  • L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte de Berthelot de 1837. Cliquer pour agrandir l'image.En 1812, l’Assemblée constituante des Cortes de Cádiz mit fin au pouvoir féodal à Lanzarote comme dans le reste de l’Espagne. L’île devient directement subordonnée à la Couronne espagnole.
  • En 1824 de nouvelles éruptions volcaniques se produisent dans le sud-ouest de l’île ; elles furent moins violentes que celles du XVIIIe siècle, mais provoquèrent des famines.
  • En 1852 le port de Teguise, Arrecife, obtient le statut de port franc et devient la capitale de l’île à la place de Teguise.
  • Au XXe siècle, à partir des années 1960, le tourisme se développe et prend une place prépondérante dans l’économie de Lanzarote.
GastronomieGastronomie
L’alimentation traditionnelle de Lanzarote est basée — comme celle des autres îles Canaries — sur les céréales, les pommes de terre, les produits de la pêche et de l’élevage.

Le gofio est une farine de céréales (blé ou maïs) préalablement grillées avant d’être broyées ; le gofio était déjà connu des aborigènes de l’île. Les pommes de terre sont proposées comme « papas arrugadas », de petites pommes de terre ridées, cuites à l’eau dans leur peau, et servies en croûte de sel, accompagnées de « mojo » (sauce piquante verte ou rouge, à l’huile, au vinaigre, au sel et aux épices). Lanzarote a aussi développé une production de lentilles (lentejas de Lanzarote), d’oignons, de patates douces et de citrouilles. Une particularité de Lanzarote est un champignon qui pousse dans les sables de la plaine d’El Jable et qui est nommé truffe de sable (Terfezia arenaria) ; ce champignon a un léger parfum de truffe ; on le trouve sur les marchés — à la saison des pluies — sous le nom de « papas crías », car il a l’aspect d’une pomme de terre.

L’océan fournit d’excellents poissons et fruits de mer ; les poissons sont cuisinés soit grillés « a la espalda » soit bouillis en « sancocho » (bouillabaisse).

Lanzarote dispose d’un important élevage de chèvres ; les chevreaux sont consommés de diverses façons, notamment le baifo, du chevreau frit avec de l’ail.

Les chèvres fournissent aussi d’excellents fromages (queso de cabra), moelleux ou secs, à différents niveaux de maturité : queso blanco (de 3 à 4 jours), semi tierno (de 7 à 8 jours), semi seco (jusqu’à 20 jours) ou queso durado (plus de deux mois). Les habitants de Lanzarote le mangent parfois avec de la gelée de coing (dulce de membrillo).

Les plats traditionnels de l’île s’accompagnent des vins de Lanzarote ; c’est à La Geria qu’est produite la majeure partie du vin de Dénomination d’origine Lanzarote, dont se distinguent les vins sucrés, de cépage malvoisie.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
Office de tourismeOffice de TourismeDécalage horaireDécalage horaireFormalitésFormalités
Turismo Lanzarote

Adresse : Triana, 38 - 35500 Arrecife

Téléphone : 00 34 928 811 762

Site sur la Toile : www.turismolanzarote.com

Horaire : du lundi au vendredi, de 8 heures à 14 heures (15 heures en hiver).

Voir à la page Informations touristiques sur les Canaries.Voir à la page Informations touristiques sur les Canaries.
MonnaieMonnaieElectricitéÉlectricitéTéléphoneTéléphone
Voir à la page Informations touristiques sur les Canaries.Voir à la page Informations touristiques sur les Canaries.Voir à la page Informations touristiques sur les Canaries.
AdministrationInformations administratives
L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte touristique de l'île de Lanzarote. Cliquer pour agrandir l'image.Lanzarote fait partie de la province de Las Palmas, qui comprend également Grande Canarie et Fuerteventura ; la capitale de la province est Las Palmas de Gran Canaria.

La capitale de l’île est Arrecife.

L’île de Lanzarote se divise en sept municipalités : Arrecife (capitale), Haría, San Bartolomé, Teguise, Tías, Tinajo et Yaiza.

ClimatClimat
L'île de Lanzarote aux Canaries. Climat. Cliquer pour agrandir l'image.Le climat de Lanzarote est favorisé, beaucoup plus tempéré que sa latitude géographique ne le laisserait supposer, puisque les températures maximales oscillent à Lanzarote entre 22 ºC et 25 ºC, les minimales ne descendent pas en-dessous des 12 ºC en hiver, car l’île est traversée par des masses d’air tropical continentales. La moyenne de température annuelle de l’air est de 20 ºC ; en été de 24 ºC et en hiver de 17 ºC. La température de l’eau de mer oscille entre 17 °C en février et 22 °C en septembre.

Les précipitations oscillent entre 250 mm à Famara et seulement 50 mm dans la zone de la Costa del Rubicón, au sud de l’île ; la moyenne des précipitations est de 200 mm annuels. Le peu de précipitations se concentre en hiver et la pluie en été est un phénomène rare.

Deux éléments climatiques participent à cette douceur atmosphérique : les alizés et le courant froid des Canaries. Le vent est pratiquement présent en permanence sur l’île. Pendant les mois d’été, des tempêtes peuvent se lever, chargées de sable du désert du Sahara, le sirocco (aussi appelé calima aux Canaries), avec des températures allant jusqu’à 46 ºC (2004) et une visibilité très réduite.

MétéorologieMétéo et prévisions
La météo à Lanzarote en ce moment
Transports aériensTransports aériens
L’île de Lanzarote dispose d’un aéroport international situé à Guasimeta sur la commune de San Bartolomé, à 5 km à l’ouest de sa capitale, Arrecife.

L’aéroport de Lanzarote-Guasimeta est géré par la société AENA.

Téléphone : 00 34 928 846 000

Site sur la Toile : www.aena.es

L’aéroport possède deux terminaux :

  • le terminal numéro 1 est dédié au trafic avec l’Espagne continentale et d’autres aéroports d’Europe et des Îles Britanniques.
  • le terminal numéro 2 est dédié au trafic avec les autres Îles Canaries, Grande Canarie et Ténériffe. Deux compagnies aériennes assurent le trafic interinsulaire : Binter Canarias (téléphone : 00 34 902 391 392 ; site sur le Toile : www.binternet.com) et CanaryFly (téléphone : 00 34 902 808 065 ; site sur la Toile : www.canaryfly.es).

La capitale Arrecife est reliée à l’aéroport, toutes les demi-heures, de 6 heures à 22 heures 30, par la ligne de bus numéro 22, au départ de l’échangeur ; une fois par heure entre 7 heures et 21 h, par la ligne de bus numéro 23, au départ de la gare routière.

Les lignes numéro 161 et numéro 261 relient Playa Blanca à l’aéroport, via Puerto del Carmen ; toutes les heures, de 7 heures à 22 heures 30.

Horaires détaillés sur le site : www.arrecifebus.com.

TransbordeurTransbordeurs
Lanzarote dispose de trois ports maritimes de transport de passagers :La compagnie de navigation Trasmediterranea propose des traversées depuis Arrecife vers Cadix, Las Palmas de Gran Canaria, Santa Cruz de La Palma et Santa Cruz de Tenerife (téléphone : 00 34 902 454 645 ; site sur la Toile : www.trasmediterranea.es).

La compagnie Naviera Armas assure des liaisons depuis Arrecife vers Huelva dans le sud de la Péninsule ibérique, vers Las Palmas de Gran Canaria et vers Santa Cruz de Tenerife, et depuis Playa Blanca vers Corralejo (téléphone : 00 34 902 456 500 ; site sur la Toile : www.navieraarmas.com).

La compagnie Fred Olsen relie Playa Blanca à Corralejo par des navires rapides (traversée en 15 minutes) (téléphone : 00 34 902 100 107 ; site sur la Toile : www.fredolsen.es).

AutocarTransports routiers
L'île de Lanzarote aux Canaries. Carte routière. Cliquer pour agrandir l'image.Lanzarote a un bon réseau de routes permettant de visiter l’île en voiture de location ; depuis le nord de l’île, à Órzola, jusqu’au sud de l’île, à Playa Blanca, la distance n’est que de 71 km en prenant la route LZ-1 puis la route LZ-2, via le boulevard périphérique d’Arrecife.

L’île dispose d’un réseau de bus, mais qui est adapté aux besoins des habitants des villages qui vont travailler en ville, tôt le matin, et qui rentrent chez eux dans l’après-midi. Certains sites touristiques tels que le Parc National de Timanfaya ou le Mirador del Río ne sont pas accessibles en bus.

Horaires des bus sur le site : www.arrecifebus.com.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Lanzarote
Sujets plus détaillés
Carte interactive de l'île de Lanzarote
La côte septentrionale de Lanzarote
La côte orientale de Lanzarote
La côte méridionale de Lanzarote
La côte occidentale de Lanzarote
L'intérieur de Lanzarote
La flore et la faune de l'île de Lanzarote
L'île de Lanzarote - Brochure OTC (PDF)
Sujets proches
Informations touristiques sur les Canaries
La géographie des îles Canaries
L'histoire des îles Canaries
L'île d'El Hierro aux Canaries
L'île de La Palma aux Canaries
L'île de La Gomera aux Canaries
L'île de Ténériffe aux Canaries
L'île de Grande Canarie aux Canaries
L'île de Fuerteventura aux Canaries
L'île de Lanzarote aux Canaries
La flore et la faune des îles Canaries
L'archipel des îles Canaries - Brochure OTC (PDF)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Table des Matières
Engins de recherche sur le site
L'archipel des îles Canaries

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.