AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville d'Haría à Lanzarote - Les gouffres de Jameos del Agua

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Chico. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le bassin artificiel. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua sont un site géologique situé sur la côte nord-est de l'île de Lanzarote, sur le territoire de la commune d'Haría. Dans les années 1960 - 1970 ce site a été aménagé en Centre d'Art, de Culture et de Tourisme sous la supervision de l'artiste César Manrique ; il constitue l'une des principales attractions touristiques de l'île.

SituationSituation

Les gouffres de Jameos del Agua se trouvent à 6 km au sud-est du volcan de Monte Corona (609 m) dont la lave très fluide est à l'origine de ces gouffres ; à 850 m en amont de Jameos del Agua se trouve la Cueva de los Verdes créée par la même coulée de lave.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Les Jameos del Agua vus depuis la Cueva de los Verdes. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Risco de las Nieves vu depuis Jameos del Agua. Cliquer pour agrandir l'image.Les Jameos del Agua se trouvent en bordure sud du Malpaís de la Corona, une maleterre formée par les scories volcaniques du Monte Corona.

VisitesVisites

GouffreLes gouffres de Jameos del Agua
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le volcan de la Corona. Cliquer pour agrandir l'image.Les Jameos del Agua sont un ensemble de trois gouffres volcaniques situé sur un boyau volcanique formé par de la lave vitrée très fluide provenant du volcan Monte Corona lors de ses éruptions, il y a entre 4500 et 3000 ans. Ce boyau trouve son origine au cratère du volcan, à 6 km de la côte, et se poursuit sur 1,5 km à une profondeur de 50 m sous la mer, par ce qui est nommé « le tunnel de l'Atlantide » (Túnel de la Atlántida). Ce boyau volcanique est l'un des plus longs du monde, avec près de 8 km de longueur.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Boyau volcanique. Cliquer pour agrandir l'image.La couche supérieure de la coulée de lave s'est solidifiée, tandis que la lave continuait de s'écouler dans la partie inférieure. L'épuisement de la coulée de lave a laissé un boyau vide empli de gaz volcaniques ; au cours des ans la voûte de ce boyau s'est effondrée en différents endroits, ouvrant des gouffres semblables aux gouffres karstiques des terrains calcaires. Les Jameos del Agua, comme la Cueva de los Verdes, sont des sites où le boyau volcanique apparaît à ciel ouvert, mais d'autres « jameos » existent en amont sur la coulée, tels que le Jameo de Puerta Falsa — où se cachaient les habitants de Lanzarote lors des attaques de pirates barbaresques —, le Jameo Cumplido, le plus grand, et le Jameo de la Gente. Le terme jameo est un terme aborigène majo signifiant « trou » ou « bouche » du terrain.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Lac souterrain. Cliquer pour agrandir l'image.Les Jameos del Agua sont au nombre de trois : le Jameo Chico (« le petit gouffre »), le plus en aval, le Jameo Grande (« le grand gouffre ») et le Jameo Redondo (« le gouffre rond ») ; ce sont les jameos les plus proches de la côte, à un endroit où le boyau volcanique se situe au-dessous du niveau de la mer. Entre le Jameo Chico et le Jameo Grande l'eau de mer s'est infiltrée et a formé un lac souterrain d'eau salée dans le segment de boyau situé entre les deux gouffres. C'est ce phénomène qui a donné leur nom aux Jameos del Agua (« les gouffres de l'eau »). Ce lac souterrain, éclairé aux deux extrémités par la lumière naturelle plongeant dans les deux gouffres — ainsi que par un orifice dans la voûte du boyau — présente un paysage naturel spectaculaire.

Centre culturelLe Centre d'Art, de Culture et de Tourisme de Jameos del Agua
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Emblème de Jameos del Agua. Cliquer pour agrandir l'image.Dans les années 1960 l'artiste César Manrique eut l'idée de mettre en valeur le site des gouffres de Jameos del Agua en installant, au bord du lac souterrain, un bar-restaurant avec piste de danse et une végétation subtropicale. Cette réalisation devait être la première d'une série d'œuvres d'art public où l'artiste associerait harmonieusement un site naturel à des créations artistiques ; elle est aussi considérée par beaucoup de personnes comme sa plus grande réussite.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Boyau volcanique et lac. Cliquer pour agrandir l'image.Néanmoins, la complexité du projet, combinée à des séjours répétés de Manrique à New York au cours des premières années de la création de ce centre, l'ont poussé à déléguer une partie du travail des premières phases d'aménagement du tube volcanique à l'un de ses collaborateurs directs : l'artiste Jesús Soto, artisan du magnifique éclairage et de l'aménagement de la Cueva de los Verdes.

César Manrique conçut également l'emblème des Jameos del Agua sous la forme d'un crustacé représentant le petit homard aveugle qui vit dans le lac ; on peut en voir une immense sculpture en fer forgé sur le parc de stationnement du centre.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Rotonde. Cliquer pour agrandir l'image.Au début des années 1960 des travaux de nettoyage et d'aménagement ont dû être réalisés, car les gouffres étaient devenus des décharges publiques suite à une longue période d'abandon du site naturel. La première partie du site à être aménagée fut le Jameo Chico, qui est encore aujourd'hui le point d'entrée de la visite des Jameos del Agua ; cette première phase fut ouverte au public en 1966.

Une des premières visiteuses aurait été l'actrice hollywoodienne Rita Hayworth qui vit dans les Jameos del Agua la « huitième merveille du monde ». Moins emphatique, César Manrique considérait sa création comme « le plus beau club de nuit du monde ».

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Chico. Cliquer pour agrandir l'image.Il faudra attendre 1977, après plus d'une décennie de travaux, pour que la structure générale des Jameos del Agua soit enfin terminée. Ce n'est qu'à cette date que le centre et l'auditorium furent officiellement inaugurés et que l'œuvre fut considérée comme achevée.

Néanmoins, de nouvelles installations seront réalisées ultérieurement afin de répondre à des fonctions concrètes comme l'espace du musée de la « Casa de los Volcanes ». Depuis 1987 ce centre mène un grand travail scientifique et didactique sur la vulcanologie.

Depuis 1998, les gouffres de Jameos del Agua sont classés comme Bien d'Intérêt Culturel dans la catégorie des Jardins Historiques.

GouffreLe Petit Gouffre (Jameo Chico)
Le Jameo Chico est le gouffre situé le plus en aval sur le boyau volcanique qui s'écoule du volcan de la Corona. C'est par ce jameo que se fait l'entrée des visiteurs : un escalier assez raide descend dans le gouffre vers une cafétéria décorée de plantes subtropicales ; on remarque, suspendu au-dessus des tables, un casier à homards servant de suspension où poussent quelques fougères.

Un second escalier descend en zigzaguant vers l'intérieur du boyau volcanique où se trouvent quelques tables groupées autour d'une piste de danse en marbre noir : c'est la boîte de nuit qui est à l'origine du projet de Jameos del Agua.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Chico. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Chico. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Observation des crabes. Cliquer pour agrandir l'image.
LacLe lac souterrain
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Voûte du boyau volcanique. Cliquer pour agrandir l'image.Depuis le Jameo Chico on pénètre dans le boyau volcanique qui rejoint le Jameo Grande par un étroit sentier pavé qui a été aménagé le long de la paroi de lave. Ce tunnel volcanique a les dimensions d'une cathédrale avec 62 m de longueur, 19 m de largeur et 21 m de hauteur.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Boyau volcanique. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Boyau volcanique et lac. Cliquer pour agrandir l'image.Au fond du boyau s'étend le lac souterrain, alimenté en eau de mer depuis l'océan par des infiltrations ; le niveau du lac monte et descend avec les marées de l'océan et on peut observer sur les parois la trace laissée par la marée haute.

Vers le milieu du boyau un orifice naturel dans la voûte éclaire les eaux du lac ; c'est en milieu de journée, lorsque le temps est ensoleillé et que le soleil est au zénith, que cet éclairage permet le mieux d'admirer la clarté et la transparence des eaux du lac.

CrustacéDes petits homards aveugles et albinos
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Crustacés albinos Munidopsis polymorpha. Cliquer pour agrandir l'image.Dans les eaux salées du lac souterrain vivent plus d'une douzaine d'espèces aquatiques endémiques, dont la plus célèbre est un crustacé aveugle, albinos et luminescent, le Munidopsis polymorpha, qui peuple par centaines les fonds rocheux du lac.

Le Munidopsis polymorpha vivait à l'origine dans les eaux profondes de l'océan, à plusieurs milliers de mètres de profondeur. En raison de l'obscurité de la grotte le crustacé a perdu sa pigmentation et la vue ; il est de couleur blanchâtre et d'une taille ne dépassant pas 15 millimètres, avec une queue repliée sous le thorax, semblable à un minuscule homard davantage qu'à un crabe. Cette espèce ne se rencontre plus que dans les jameos.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Crustacés albinos Munidopsis polymorpha. Cliquer pour agrandir l'image.Le Munidopsis polymorpha est une espèce très menacée ; elle ne vit que dans les gouffres de Lanzarote et, en particulier dans les Jameos del Agua. César Manrique les avait surnommés « jameitos ». La santé du jameito est en particulier menacée par la présence d'oxydes de métaux dans les eaux où il vit : au bord du lac des panneaux interdisent de jeter des pièces de monnaie dans l'eau, car leur corrosion pourrait causer la mort de ces créatures uniques.

Le Munidopsis polymorpha constitue le symbole des Jameos del Agua et le symbole naturel de l'île de Lanzarote, au même titre qu'une plante, l'euphorbe balsamifère (Euphorbia balsamifera).

GouffreLe Grand Gouffre (Jameo Grande)
Après la traversée du boyau par un sentier en corniche le long de la paroi, on débouche dans le Jameo Grande où se trouve un restaurant avec un bar aménagé contre la paroi volcanique et une autre piste de danse faite d'une mosaïque de pierres multicolores. La salle du restaurant s'étend au niveau inférieur du Jameo Grande décoré d'une végétation luxuriante. Le soir venu le Jameo Grande se transforme en une boîte de nuit à ciel ouvert.
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Piste de danse du Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Piste de danse du Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Restaurant du Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.
En montant un escalier de bois on parvient au niveau supérieur du jameo où a été aménagé un jardin exubérant et exotique où fleurit une végétation surprenante de fougères, de palmiers, de cactus, de crotons et de figuiers.
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Trou dans la voûte. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.
BassinLe bassin
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le bassin artificiel. Cliquer pour agrandir l'image.Dans la partie supérieure du Jameo Grande a été construit un bassin aux formes arrondies qui épousent les parois verticales du gouffre ; l'eau turquoise et les murs — d'un blanc émaillé et étincelant — du bassin contrastent merveilleusement avec le basalte sombre et rugueux de la coulée volcanique. Dans les rocailles qui bordent le bassin est disposée une végétation d'euphorbes et de palmiers, dont l'un s'incline artistiquement au-dessus du bassin pour s'y refléter.

La baignade y est interdite et on dit, en plaisantant, que seul le roi d'Espagne a le droit de se baigner dans la piscine de Jameos del Agua.

On a pu reprocher à César Manrique le côté « carte postale » de ce lagon des mers du sud, mais on ne peut nier que le spectacle est impressionnant.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le bassin artificiel. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le bassin artificiel. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le bassin artificiel. Cliquer pour agrandir l'image.
OrchestreL'auditorium (Auditorio de los Jameos del Agua)
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Entrée de l'auditorium. Cliquer pour agrandir l'image.À l'arrière du bassin artificiel — dans le prolongement du boyau volcanique — un auditorium souterrain a été installé ; cet auditorium de près de 600 places fut inauguré en 1977.

Dans cette salle, à l'acoustique exceptionnelle, sont organisés des concerts de musique populaire canarienne, les mardis, vendredis et samedis soirs à 19 heures. D'autres événements musicaux y ont lieu régulièrement (renseignement dans les offices de tourisme).

On accède à l'auditorium par un petit escalier situé derrière le lagon artificiel.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. L'auditorium. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. L'auditorium. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. L'auditorium. Cliquer pour agrandir l'image.
GéologieLa Maison des Volcans (Casa de los Volcanes)
Depuis le Jameo Grande un escalier zigzaguant permet de remonter au niveau de la surface où se trouvent un petit musée interactif consacré à la volcanologie, mais aussi à la faune et à la flore de Lanzarote.
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. La rotonde du site. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. La rotonde du site. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Dragonnier (Dracaena draco). Cliquer pour agrandir l'image.

Informations pratiquesInformations pratiques

Heures de visiteHeures de visite
Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Plan du site. Cliquer pour agrandir l'image.Adresse : Carretera de Órzola.

Horaires d'ouverture : tous les jours, de 10 heures à 18 heures 30 (le samedi jusqu'à 0 heures 30).

Les visiteurs individuels préféreront visiter les gouffres l'après-midi pour éviter l'affluence des visites organisées par autocar. La meilleure heure est sans doute lorsque le soleil est au zénith et éclaire les eaux cristallines du lac souterrain par l'orifice de la voûte. Ce peut être une bonne idée de visiter les Jameos del Agua à deux reprises, une fois pendant la journée et une fois le soir (le samedi).

Prix d'entrée : 9 € ; moitié prix pour les enfants de 7 à 12 ans. Les forfaits « Bono 3, 4, 6 Centros » peuvent être utilisés.

Téléphone : 00 34 928 848 020

Site sur la Toile : www.centrosturisticos.com

L'accès des personnes à mobilité réduite n'est pas possible en raison du grand nombre d'escaliers.

Avant de quitter les gouffres de Jameos del Agua, ne pas manquer de faire une visite aux toilettes, des toilettes signées César Manrique.

RestaurantRestaurants
La cafétéria du Jameo Chico est ouverte de 10 heures à 18 heures 30.

Le restaurant / club de nuit du Jameo Grande est ouvert pour le déjeuner de 11 heures à 16 heures 30, et pour le dîner de 19 heures à 23 heures (les mardis, mercredis et samedis soir). Réservation recommandée et tenue correcte exigée (pas de pantalons courts).

Le soir, l'ambiance du restaurant au fond du gouffre — sous la voûte céleste éclairée par les étoiles — est féérique.

Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Restaurant du Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Bar du Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.Les gouffres de Jameos del Agua à Haría à Lanzarote. Le Jameo Grande. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Lanzarote > Côte septentrionale > Haría > Gouffres de Jameos del Agua
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village d'Órzola à Lanzarote
Le village d'Arrieta à Lanzarote
La ville d'Haría à Lanzarote - La grotte de la Cueva de los Verdes
La ville d'Haría à Lanzarote - Les gouffres de Jameos del Agua
Le village de Guinate à Lanzarote
La ville d'Haría à Lanzarote - Le belvédère du Rio (Mirador del Río)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le parc naturel de l'archipel Chinijo à Lanzarote
La ville d'Haría à Lanzarote

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.