AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Yaiza à Lanzarote - Les salines de Janubio

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Janubio est une lagune d’eau salée et le site des salines de Janubio (Las Salinas de Janubio), les seuls marais salants encore en activité commerciale sur l’île de Lanzarote.

SituationSituation

La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Canal. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La Laguna de Janubio et les Salinas de Janubio se trouvent dans le sud-ouest de l’île de Lanzarote, sur le territoire de la commune de Yaiza. Les salines sont à environ 8 km au nord de Playa Blanca, par la nouvelle route LZ-2 ou par l’ancienne route LZ-701 ; les marais salants peuvent être vus depuis assez loin depuis la route.

Le restaurant « Mirador de Las Salinas » possède une terrasse couverte qui offre une large vue sur la lagune et sur les salines.

En continuant vers le nord après Janubio, sur la route LZ-703, on peut aussi visiter les grottes de Los Hervideros et le village de pêcheurs d’El Golfo, avec la lagune du Charco de los Clicos.

Près des salines de trouvent deux petites localités, La Hoya, ou Las Hoyas, et Las Breñas, qui sont nées de l’activité des salines.

VisitesVisites

LaguneLa lagune de Janubio (Laguna de Janubio)
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La lagune de Janubio a été créée par les éruptions volcaniques des Montañas de Timanfaya entre 1730 et 1736. Des coulées de lave ont formé une barrière qui a fermé la baie qui se trouvait à cet emplacement. La lagune a aujourd’hui un diamètre d’environ 600 mètres et une profondeur moyenne de 3 mètres.
SalineLes salines de Janubio (Salinas de Janubio)
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Les salines de Janubio à Lanzarote (auteur Office de Tourisme des Canaries). Cliquer pour agrandir l'image.Les salines de Janubio ont été construites sur les bords de la lagune de Janubio, où des dépôts naturels de sel se formaient. La création des salines a débuté en 1895 à l’initiative de don Vicente Lleó Benlliure ; elles sont toujours exploitées par des descendants du créateur, la famille Padrón Lleó.
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les Salinas de Janubio sont des marais salants en terrasses, qui s’étendent sur une superficie de 45 hectares, à peu près la même superficie que celle de la lagune. Le sel est encore extrait par la méthode traditionnelle de l’évaporation : l’eau de mer est pompée vers les bassins supérieurs ; à l’origine l’eau était pompée au moyen de moulins à vent ; aujourd’hui les pompes sont électriques. L’eau des bassins, ou œillets, (tajos) a initialement une teneur en sel de 3,5 % (35 g par litre). Sous l’action du soleil et du vent l’eau s’évapore et le sel se concentre. Cette saumure est évacuée vers les bassins inférieurs par un réseau dense de canaux. Le sel s’y cristallise et est récolté par les sauniers ; les impuretés grossières, telles que des pierres, sont enlevées, puis le sel est lavé avec de l’eau saturée en sel ; enfin le sel est mis à sécher en monticules blancs caractéristiques. Le sel, très pur, peut alors être finement broyé ou directement emballé, en fonction de l’utilisation prévue.

La majeure partie de la production de sel est utilisée dans l’industrie de la pêche pour la conservation des poissons à bord des navires de pêche de l’archipel et même de flottes de pêche de la péninsule, comme celle de la flotte thonière du Pays Basque. Cependant avec l’introduction des quotas de pêche, avec l’utilisation de la glace, et l’invention du réfrigérateur, pour la conservation du poisson, cette utilisation du gros sel a beaucoup décliné.

La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Canal. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Ruine d'un ancien moulin à vent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).À leur apogée, et jusqu’aux années 1970, les Salines de Janubio produisaient environ 10000 tonnes de sel de mer par an ; aujourd’hui la production atteint environ 2000 tonnes par an. Une petite partie de cette production, la plus haute qualité, est vendue comme sel de table sur le marché local. Seul un cinquième des marais salants de Janubio est encore utilisé pour la production ; les salines, qui employèrent jusqu’à une centaine de sauniers, n’en emploient plus qu’une dizaine. On remarque les nombreux bassins abandonnés, les ruines des anciens moulins à vent et les bâtiments délabrés. Cependant les Salines de Janubio ont obtenu des subventions de l’Union Européenne pour la réhabilitation partielle des bassins, au titre de la conservation du patrimoine.

Chaque année en juin, lors des festivités de la Fête-Dieu, ou fête du Corpus Christi, des tonnes de sel teint sont traditionnellement utilisées dans la création de décors magnifiques dans les rues et les places d’Arrecife, la capitale de Lanzarote.

La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Marais salants de Janubio (auteur Gernot Keller). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Marais salants de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image.Les Salinas del Janubio sont une des principales attractions de Lanzarote et offrent un spectacle fascinant — notamment au coucher du soleil — avec leur quadrillage géométrique de bassins dont les couleurs diffèrent selon la teneur en sel et la lumière. Ces couleurs rougeâtres sont dues à divers micro-organismes halophiles, tolérant une salinité élevée : des bactéries archées comme le Halobacterium salinarum et le Halobacterium halobium, une algue, la Dunaliella salina, qui possède une haute teneur en caroténoïdes, et un petit crustacé, l’artémie (Artemia salina).
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les marais salants de Janubio constitue une zone naturelle protégée et sont classés comme Zone de Protection Spéciale pour les oiseaux (Zona de Especial Protección para las Aves, ZEPA). Les salines sont un lieu de reproduction pour la huppe fasciée (Upupa epops) et le roselin githagine (Bucanetes githagineus) et un lieu de passage, au printemps et en automne, pour des migrateurs tels que le courlis corlieu (Numenius phaeopus), l’aigrette garzette (Egretta garzetta) et l’échasse blanche (Himantopus himantopus).
PlageLes plages de Janubio (Playas de Janubio)
La ville de Yaiza à Lanzarote. Les salines de Janubio. La plage de Janubio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Devant le cordon de lave et de scories volcaniques qui ferment la lagune de Janubio se trouve une petite plage de sable noir, la Playa del Janubio. À l’ouest des salines se trouve une magnifique longue plage de sable noir, où l’on peut trouver quelques bons spécimens d’olivine dans les rochers. Sur ces deux plages la baignade est déconseillée en raison de forts courants marins.

On accède à la plage depuis la route LZ-703 après avoir contourné la lagune de Janubio.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Lanzarote > Côte méridionale > Yaiza > Salines de Janubio
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village d'Uga à Lanzarote
Le village de La Geria et la Route du Vin à Lanzarote
Le village de Femés à Lanzarote
Le village de Puerto Calero à Lanzarote
Le village de Playa Quemada à Lanzarote
Le village de Playa Blanca à Lanzarote
La ville de Yaiza à Lanzarote - Les salines de Janubio
Le village d'El Golfo et la Laguna Verde à Lanzarote
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Tías à Lanzarote
La ville de Yaiza à Lanzarote

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.