AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La plage de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.La Caleta de Famara est un village de pêcheurs de la côte nord-ouest de l’île de Lanzarote. Le village possède l’une des plus belles plages de l’île, mais cette plage est surtout propice à la pratique du surf en raison des vents puissants qui y soufflent presqu’en permanence ; à cause des courants marins qui y règnent la natation y est déconseillée. La présence de cette belle plage a suscité la construction d’une zone de bungalows, située en arrière de la plage, nommée la Urbanización Playa Famara, surtout destinée aux amateurs de surf. Le village compte près de 1000 habitants et fait partie de la commune de Teguise.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La Caleta de Famara, souvent abrégé en La Caleta, signifie « la petite crique de Famara », Famara étant un hameau de montagne situé au-dessus de la Playa de Famara, dans le massif montagneux auquel il a donné son nom, le Risco de Famara.

SituationSituation

La Caleta se trouve à l’extrémité nord-est de la plaine d’El Jable, une plaine de sable et désertique, qui sépare les massifs montagneux du nord de l’île, le Risco de Famara et le Risco de las Nieves, des massifs montagneux du sud de l’île, les Montañas del Fuego ; la plaine d’El Jable s’étend depuis Teguise, au sud, jusqu’à La Santa, au nord-ouest, et La Caleta, au nord-est. Dans ce couloir les vents circulent aisément, ceux en provenance du Sahara apportant les masses de sable qui recouvrent El Jable.

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. L'archipel Chinijo vu depuis La Caleta de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.À l’est de La Caleta s’élève la cordillère abrupte du Risco de Famara, qui forme un arrière-plan grandiose pour la plage de Playa de Famara. Comme le reste de la côte nord-ouest de Lanzarote, le village de La Caleta et le Risco de Famara font partie du Parc Naturel de l’Archipel Chinijo (Parque Natural del Archipiélago Chinijo).

Depuis Teguise, à 13 km au sud, on parvient à Caleta de Famara en empruntant la route LZ-30 vers le sud-ouest, puis en bifurquant à droite sur la route LZ-402 ; depuis la capitale de l’île, Arrecife, le trajet est de 26 km par la route LZ-20, puis la LZ-30 et la même LZ-402. Peu avant l’entrée du village de Caleta de Famara on remarque, à droite de la route, une éolienne de pompage d’eau, peinte en blanc et bleu, et magnifiquement restaurée. À l’entrée du village on peut prendre à droite, en direction de l’Urbanización Playa Famara, pour se garer au parc de stationnement de la plage. Après le village, la route continue jusqu’à Caleta de Caballo puis jusqu’à La Santa.

VisitesVisites

VillageLe village de La Caleta de Famara
Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La cordillère de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.Avec son éolienne emballée par le vent, ses rues envahies par des nuages de sable et ses buissons épineux en forme de boule, Caleta de Famara a un peu l’apparence d’une petite ville de l’Ouest américain dans un film de western. Le visiteur est prévenu à l’entrée du village « ¡Atención - Arena en calzada! » (Attention - Sable sur chaussée !) ; les dunes de sable empiètent en effet sur la plupart des rues.

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. L'Avenida El Marinero. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La localité est traversée par la route LZ-402 — qui prend, dans le village, le nom d’Avenida El Marinero, bordée de cafés et de restaurants ; parallèle à l’avenue, une petite promenade maritime longe le front de mer jusqu’au petit port de pêche. Avant d’arrivée au port, on remarquera une maison, avec de grandes fenêtres, qui est la maison où César Manrique passa ses vacances pendant une partie de son son enfance.

MontagneLa cordillère de Famara (Risco de Famara)
Le village de Caleta de Famara à Lanzarote. Le Risco de Famara vu depuis le belvédère d'Haría. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. Le Risco de Famara vu depuis le port de Caleta del Sebo à La Graciosa. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le Risco de Famara (Escarpement de Famara) est la plus importante chaîne de montagnes de l’île de Lanzarote ; le Risco de Famara se présente comme une cordillère, longue et étroite, aux flancs sillonnés de profonds ravins ; cette chaîne est d’origine volcanique, d’un volcanisme vieux de 11 millions d’années, contemporain de celui des monts Ajaches, mais beaucoup plus ancien que celui des Montañas del Fuego dans le sud-ouest de l’île. Les falaises de Famara (Acantilados de Famara) sont un excellent exemple des émissions fissurales basaltiques qui ont formé la base de l’île de Lanzarote. La cordillère s’étend sur près de 23 km depuis le Morro del Hueso (371 m), au sud près de Teguise, jusqu’à la Punta Fariones, à l’extrémité nord de l’île, sur la commune d’Haría.

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. Le Risco de Famara vu depuis le détroit. Cliquer pour agrandir l'image.Le Risco de Famara comprend le plus haut sommet de l’île, les Peñas del Chache (671 m), où se trouve une station de radar, et d’où s’élancent souvent des deltaplanes qui glissent jusqu’à la Playa de Famara. D’autres belvédères s’égrènent le long de la cordillère et offrent des vues spectaculaires sur les vallées et sur l’archipel Chinijo : le Mirador de Los Valles, le Mirador de l’Ermita de las Nieves, le Mirador de Haría, le Mirador de Guinate et le Mirador del Río (479 m).

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La Punta Fariones au nord du Risco de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.Grâce à ses hauts sommets, qui retiennent les nuages dont l’eau se déverse sur ses flancs, le Risco est moins aride, plus vert et plus fertile que le sud de Lanzarote ; dans les années 1950 on a même tenté de capter les eaux souterraines et de les conduire dans la plaine au moyen de tunnels ; on peut voir l’entrée de l’une de ces galeries en-dessous du belvédère d’Haría.

C’est depuis La Caleta de Famara que la vue du Risco est la meilleure : les pentes, d’abord assez douces, se font de plus en plus abruptes à mesure que le regard se porte vers le nord, où elles deviennent de véritables falaises.

PlageLa plage de Famara (Playa de Famara)
Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La plage de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.La Playa de Famara est la plus grande plage de Lanzarote et peut-être aussi la plus belle par son cadre pittoresque ; la plage de Famara mesure 3 km de longueur dans sa partie la plus large, qui est directement dans le prolongement de la plaine sableuse d’El Jable, puis se prolonge, sur 2 km vers le nord, par une bande de sable, plus étroite et rocailleuse, située au pied des pentes escarpées du Risco de Famara ; la partie la plus large est bordée par un long cordon de dunes de sable formée par les vents puissants du nord-est.

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La plage de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.Les vents puissants sont aussi la cause de vagues déferlantes impressionnantes qui font de la plage de Famara le site des Canaries le plus apprécié par les surfeurs et les véliplanchistes. En revanche la baignade et la nage y sont très dangereuses, en raison de la présence de courants sous-marins vicieux ; le drapeau rouge indiquant « Baignade dangereuse » est presque toujours hissé. Cependant la plage de Famara fait plusieurs victimes par noyade chaque année, même parmi les nageurs aguerris. En 1982, un cargo cimentier a, lui aussi, été victime des courants, et son épave est longtemps restée visible au milieu de la baie.

Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. La plage de Famara. Cliquer pour agrandir l'image.Beaucoup de visiteurs se contentent donc de prendre des bains de soleil, à l’abri de petits murets de pierre qui les protègent du vent, notamment des nudistes. La plage de Famara offre une belle vue sur le Risco et sur l’île de La Graciosa ; en hiver, la vue est souvent masquée par le brouillard, et la plage est polluée par les déchets apportés par les courants marins.

La Playa de Famara se trouve à l’est de la localité de La Caleta de Famara ; il existe un grand parking situé derrière la plage.

À l’ouest du village se trouve la plage Saint-Jean (Playa de San Juan), également populaire auprès des surfeurs, notamment en octobre lors des « World Qualified Series ».

QuartierLe lotissement de la plage de Famara (Urbanización Playa Famara)
Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote. Le lotissement de Playa Famara vu depuis le Mirador de las Nieves (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le lotissement de Playa Famara est le plus ancien village de vacances de l’île de Lanzarote, créé dans les années 1970 par une entreprise norvégienne. À l’époque de sa création le village présentait une architecture futuriste avec des constructions semi-circulaires qui restent encore agréables aujourd’hui, mais que les indigènes de Lanzarote nomment ironiquement des étables à chèvres.

Le village comprend des bungalows avec de petits jardins, des villas et des appartements de luxe, ainsi qu’une piscine et un petit supermarché ; la plupart des bungalows sont loués par des vacanciers, mais certains sont loués à l’année. Le village est un havre de tranquillité loin de l’agitation touristique des stations balnéaires de Lanzarote telles que Puerto del Carmen ou Costa Teguise. Cependant le lotissement de Playa Famara n’a jamais connu une grande popularité, probablement parce que la forte brise de la Playa de Famara n’est pas très appropriée pour les familles avec enfants.

Bungalows de Playa Famara :

Horaires de la réception : du lundi au vendredi, de 10 heures à 12 heures et de 17 heures à 19 heures.

Téléphone : 00 34 928 845 132

Site sur la Toile : www.bungalowsplayafamara.com

RandonnéeRandonnée dans le Risco de Famara
Un sentier de randonnée relie La Caleta de Famara aux salines situées au pied du Mirador del Río, en passant par la Playa del Río, une belle plage qui n’est accessible que par ce sentier et par la mer. L’itinéraire suit le chemin des sauniers (camino de los Salineros) qui reliait le village aux salines ; les salinas del Río sont maintenant désaffectées. Cette randonnée, qui longe l’escarpement du Risco de Famara, offre des vues impressionnantes sur l’île de La Graciosa et l’archipel Chinijo.

Le sentier, de 5 km de longueur, débute au lotissement de bungalows de Playa Famara, où se trouve un panneau d’indications. Le chemin n’est assez facile que sur environ deux kilomètres et demi ; ensuite il devient difficile à cause des ravinements et des chutes de rochers qui ont endommagé le chemin. Il n’y a aucune possibilité de ravitaillement en chemin.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions
BusLignes de bus
Cinq autobus par jour relient la capitale, Arrecife, à La Caleta de Famara (ligne numéro 20) ; pas de bus les samedis, dimanches et jours fériés ; durée 45 minutes. L’arrêt se trouve à l’entrée est du village, face au supermarché.

Horaires sur le site : intercitybuslanzarote.es

SurfSurf
Il existe une douzaine d’écoles de surf à La Caleta, notamment Surf School Lanzarote, Lanzasurf Escuela de Surf, Calima Surf School.
RestaurantRestaurants
Restaurant El Risco
Le restaurant El Risco fut conçu et décoré — dans les tons blanc et bleu turquoise — par César Manrique pour son frère Carlos ; le restaurant a été repris et rénové par un nouveau propriétaire, Gustavo. Dans la salle principale se trouve une grande peinture murale de Manrique, réalisée en 1986, représentant les pêcheurs du village ; dans la salle suivante se trouvent quelques dessins du peintre sur le thème de la mer. Le restaurant dispose, face à la mer, d’une terrasse de 9 tables avec une vue magnifique sur la plage et sur le Risco de Famara, et avec le grondement de l’océan ; du côté opposé, face au village, se trouvent quelques autres tables à l’ombre d’une énorme euphorbe.

La qualité de la cuisine est à la hauteur du décor, avec des spécialités de poissons frais et de grillades de chèvre. Le restaurant El Risco a été distingué par « un couvert » dans le Guide Michelin 2015. Prix à la carte : de 25 à 40 €.

Adresse : Calle Montaña Clara, 30

Horaire : du lundi au samedi, de 12 heures à 22 heures ; le dimanche, de 12 heures à 17 heures.

Téléphone : 00 34 928 528 550 (réservation recommandée).

Site sur la Toile : www.restauranteelrisco.com

Restaurant Sol
Le restaurant Sol possède une terrasse avec une vue sur le petit port et les barques des pêcheurs. Il propose des spécialités canariennes de poissons grillés et de calmars frits. Restaurant très apprécié des insulaires et souvent bondé à midi et en fin de semaine.

Adresse : Calle Salvavidas, 48

Horaire : de 12 heures à 22 heures.

Téléphone : 00 34 928 528 788

Site sur la Toile : www.restaurantesolfamara.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Lanzarote > Côte orientale > Teguise > La Caleta de Famara
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le château Sainte-Barbe (Santa Bárbara) à Teguise à Lanzarote
Le village de Los Valles à Lanzarote
Le village d'El Mojón à Lanzarote
Le village de Guatiza à Lanzarote
Le village de Nazaret et la maison d'Omar Sharif à Lanzarote
Le village de Tahíche et la Fondation César Manrique à Lanzarote
Le village de Costa Teguise à Lanzarote
Le village de Mozaga à Lanzarote
Le village de Tiagua et le Musée agricole El Patio à Lanzarote
Le village de Sóo et la plaine d'El Jable à Lanzarote
Le village de La Caleta de Famara à Lanzarote
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville d'Arrecife à Lanzarote
La ville de Teguise à Lanzarote
La ville de San Bartolomé à Lanzarote

[Sujet précédant] [Sujet ascendant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.