La pâquerette vivace (Bellis perennis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Paquerette.Paquerette.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : astérales (Asterales)
Famille : astéracées (Asteraceae)Sous-famille : astéroïdés (Asteroideae)
Genre :Sous-genre :
Espèce : Bellis perennis [Linné, 1753]Variété :
Nom commun : pâquerette vivaceNom populaire : pâquerette, petite-Marguerite

Noms européensNoms européens

AlbanieluleshqerraAllemagneGänseblümchen, Tausendschön, Maßliebchen, Marienblume, Osterblume, ZeitloseAngleterredaisy, lawn daisy, true daisyArménie
Pays basquebasabitxilore, ostaiska, ostaika, petxilote, pitxoleta, mitxoloti, mitxoloteBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognemargarida, margarideta, margaridoia, pascuetaChyprioteCorsuCroatie
DanemarktusindfrydGaeidhligEspagnebellorita, chiriva, chirivas, chirivita, chirivitas, margarita, margarita común, margarita menor, margaritas, margaritas de prado, maya, pascueta, velloritaEstonie
FøroysktsummardáiFinlandekaunokainenFrançaispâqueretteFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieszázszorszépIrlandeIslandefagurfífillItaliepratolina, margheritina
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègetusenfrydOccitan
Pays-BasmadeliefjePolognestokrotka pospolitaPortugalmargarida, margarita, margarida-vulgar, margarida-menor, margarida-comum, margarida-inglesa, bonina, bela-margarida, sempre-viva, margaridinha, mãe-de-família, margarida-rasteira, rapazinhoRoumaniepărăluţe, bănuţei
Russieмаргаритка многолетняяSerbiekrasuljak, bela radaSlovaquiesedmokráska obyčajnáSlovénienavadna marjetica
SuèdetusenskönaTchéquiesedmikráska obecná, sedmokráska obyčajnáUkraïneEmpire romainBellis perennis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Bellis perennis (du mot latin bellus, beau ; belle fleur).
Étymologie françaiseÉtymologie française
Son nom français lui vient de l’ancien français Pasquier : pâturage, par analogie avec les lieux où elle pousse.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Paquerette.Petite plante velue de 5 à 15 cm.
Catégorie de planteCatégorie de plante
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
C’est une plante de 5 à 20 centimètres de hauteur.
RemarquesRemarques
La pâquerette, ainsi nommée parce qu’elle commence à fleurir vers Pâques, est très commune dans les pelouses ou au bord des chemins.
Espèces semblablesEspèces semblables

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Les feuilles forment une rosette à la base.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Un seul capitule blanc ou rose de 1,5 à 2,5 cm est isolé sur un pédoncule sans feuille.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison pouvant s’étaler de février à octobre selon l’altitude ou l’exposition.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Le fruit est un akène nu.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
EntretienEntretien
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPâturagesBords de chemin
Cette espèce est très commune surtout dans les pacages ras et dans les lieux à faible végétation : chemins, talus.
SolsSols
Surtout en sols acides.
ClimatsClimats
AltitudesAltitudes
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Peut se rencontrer à toutes les altitudes dans le Massif-Central.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Avec l’Arnica et le Calendula, elle forme le trio des plantes vulnéraires (cicatrisantes), qui était très employé autrefois. Elle est utilisée dans le torticolis, le lumbago, les courbatures, les douleurs rhumatismales, les maladies de la peau, sous forme d’huile de pâquerette ou en emplâtres. Elle « nettoie le sang » au printemps. Les feuilles fraîches mâchées guérissent les aphtes. Elle est aussi sédative de la toux.
Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation en salade
Les feuilles peuvent être consommées en salade, mêlées à des feuilles de pissenlit.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesPlantes de jardin
On cultive dans les jardins diverses variétés de Pâquerettes à fleurs doubles.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les achillées (Achillea)
L'adénostyle (Adenostyles alliariae)
Les armoises (Artemisia)
L'arnica des montagnes (Arnica montana)
L'aster amelle (Aster amellus)
L'aster à feuilles d'osyris (Aster linosyris)
La grande bardane (Arctium lappa)
La camomille matricaire (Matricaria recutita)
Les carduoïdés (Carduoideae)
Les centaurées (Centaurea)
La carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)
Le doronic d'Autriche (Doronicum austriacum)
Le doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches)
L'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum)
La grande marguerite (Leucanthemum vulgare)
La laitue des Alpes (Cicerbita alpina)
La laitue des murailles (Mycelis muralis)
La laitue vivace (Lactuca perennis)
La lampsane commune (Lapsana communis)
La ligulaire de Sibérie (Ligurica sibirica)
Le léontodon d'automne (Leontodon autumnalis)
La mulgédie de Plumier (Cicerbita plumieri)
La pâquerette vivace (Bellis perennis)
Le pétasite blanc (Petasites albus)
La picride fausse-vipérine (Picris echioides)
Le pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale)
La porcelle enracinée (Hypochoeris radicata)
La prénanthe pourpre (Prenanthes purpurea)
Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis)
La scorsonère des prés (Scorzonera humilis)
Le séneçon à feuilles d'adonis (Senecio adonidifolius)
Le séneçon à feuilles de roquette (Senecio erucifolius)
Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea)
Le solidage du Canada (Solidago canadensis)
Le solidage verge d'or (Solidago virgaurea)
La tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.