Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Liseron des champs. Planche d'identification Flora batava. Cliquer pour agrandir l'image.Liseron des champs. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Liseron des champs. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.
Liseron des champs. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Liseron des champs. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : polémoniales (Polemoniales)
Famille : convolvulacées (Convolvulaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Convolvulus arvensisVariété :
Nom commun : liseron des champsNom populaire : petit-liseron , vrillée, clochette-des-champs

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisliseron des champsFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainConvolvulus arvensis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Convolvulus : des mots latins volvo, je m’enroule, cum, avec ; plante qui s’enroule autour des supports.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Liseron des champs. Planche d'identification Thomé. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
C’est une plante à tiges couchées ou s’enroulant autour des tiges des autres plantes sur une longueur qui peut parfois atteindre jusqu’à un mètre.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FleurFleurs

Description des fleurs
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Elle montre, de mai à septembre, ses jolies fleurs en entonnoir, tantôt rosés, tantôt blanches ou mêlées de blanc et de rose.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxChampsBords de chemin
Le Liseron des champs est extrêmement commun dans les, champs en friche, au bord des chemins et dans tous les terrains cultivés.
SolsSols
ClimatsClimatsClimat pluvieuxClimat ensoleilléClimat ombréClimat humideClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Liseron des champs. Fleur, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Le suc de la tige et des feuilles, à la dose de 1 gramme, est employé comme purgatif.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesPlantes de jardin
On cultive dans les jardins d’autres espèces de Liseron, telles que la Belle-de-jour, espèce non grimpante, ou le Volubilis, dont les tiges s’enroulent, et qui servent à garnir les tonnelles ou les fenêtres.

StatutStatut

MenacesMenaces
C’est une mauvaise herbe, à tiges traçantes, difficile à détruire.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les arbres
Les arbrisseaux
Les arbustes
Les astéridés (Asteridae)
Les caryophyllidés (Caryophyllidae)
Les dillénidés (Dillenidae)
Les hamamélidés (Hamamelidae)
Les magnolidés (Magnoliidae)
Les rosidés (Rosidae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.