Le cirse acaule (Cirsium acaule)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.
Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : astérales (Asterales)
Famille : astéracées (Asteraceae)Sous-famille : carduoïdés (Carduoideae)
Genre : cirses (Cirsium [Miller])Sous-genre :
Espèce : Cirsium acaule [Scopoli], Cirsium acaulon, Cirsium esculentum [(Siev.) Mey.], Cirsium arvense [(Linné) Scop.]Variété :
Nom commun : cirse acauleNom populaire : chardon acaule, cirse sans tige

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnestengellose KratzdistelAngleterredwarf thistle, tioga thistleArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognecalcida acauleChyprioteCorsuCroatie
Danemarklav tidselGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandepelto-ohdakeFrançaiscirse acauleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
Lettoniezemais dadzisLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègedvergtistelOccitan
Pays-BasaarddistelPolognePortugalRoumanie
Russieчертополох бесстебельныйSerbieSlovaquiepichliač bezbyľovýSlovéniebrezstebelni osat
SuèdejordtistelTchéquiepcháč bezlodyžnýUkraïneEmpire romainCirsium acaule

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Le nom « cirsium » vient du grec kirsos, « varice » : la plante était censée guérir les varices.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Cirse acaule. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Planche d'identification Thomé. Cliquer pour agrandir l'image.Plante vivace dont la particularité est que le capitule est directement implanté sur la rosette de feuilles basales, sans tige apparente.

Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.

Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée vivace, polymorphe.
PortPort de la plante
Cirse acaule. Plante, Allagnat. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
De 5 à 20 (25) cm.
Espèces semblablesEspèces semblables
Les chardons sont nombreux, environ 120 espèces dont 20 pour la France.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Cirse acaule. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.La tige est généralement très courte, presque nulle, atteignant parfois 15 cm, très rarement 25 cm.

La tige porte un seul capitule (rarement plusieurs capitules) prenant naissance au milieu d’une rosette de feuilles fortement épineuses.

Tige non ailée.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Cirse acaule. Dessin de la feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Feuille, Allagnat. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles inférieures en rosette, étalées, présentes parfois sur la tige, sessiles, pennatifides, à lobes sinués-triangulaires, à marge fortement épineuse.

Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Longues feuilles.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Les fleurs sont regroupées en capitule généralement solitaire prenant naissance au centre de la rosette de feuilles.

Fleurons ligulés.

Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Involucre à bractées dressées, un peu épineuses, rougeâtres à extrémité.

Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Capitule de 3 à 6 cm de diamètre.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs pourpresFleurs rouges
Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.Capitule rouge ou pourpre.

Fleurons pourprés.

Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.De juin à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Fruit : akène surmonté d’un pappus à soies plumeuses.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
Cirse acaule. Graine. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Graine. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Graine. Cliquer pour agrandir l'image.
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante pérenne
Le cirse acaule est une plante vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignonsMicrobes
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePelouses alpinesPrairiesPâturagesCoteauxTerrains vagues
Cirse acaule. Habitat. Cliquer pour agrandir l'image.Cirse acaule. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Le cirse acaule fréquente les pelouses mi-sèches, pelouses sèches, pâturages, coteaux, lieux sablonneux, friches.

Cirse acaule. Cliquer pour agrandir l'image.

SolsSolsSols humides
Terrains argileux, calcaires ou volcaniques.
ExpositionsPlante de lumière
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat froid
Il aime la chaleur.
AltitudesAltitudesÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)
En montagne, de l’étage collinéen à l’étage alpin.

De 0 à 2 500 m.

Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Commun sauf en Corse. Eurasie.

StatutStatut

Rareté
Le cirse acaule est assez rare.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le baromètre (Carlina acaulis)
La carline artichaut (Carlina acanthifolia cynara)
La carline commune (Carlina vulgaris)
Le chardon aux ânes (Onopordum acanthium)
Le chardon-Marie (Silybum marianum)
Le chardon penché (Carduus nutans)
Le cirse acaule (Cirsium acaule)
Le cirse des champs (Cirsium arvense)
Le cirse commun (Cirsium vulgare)
Le cirse glutineux (Cirsium erisithales)
Le cirse laineux (Cirsium eriophorum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les achillées (Achillea)
L'adénostyle (Adenostyles alliariae)
Les armoises (Artemisia)
L'arnica des montagnes (Arnica montana)
L'aster amelle (Aster amellus)
L'aster à feuilles d'osyris (Aster linosyris)
La grande bardane (Arctium lappa)
La camomille matricaire (Matricaria recutita)
Les carduoïdés (Carduoideae)
Les centaurées (Centaurea)
La carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)
Le doronic d'Autriche (Doronicum austriacum)
Le doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches)
L'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum)
La grande marguerite (Leucanthemum vulgare)
La laitue des Alpes (Cicerbita alpina)
La laitue des murailles (Mycelis muralis)
La laitue vivace (Lactuca perennis)
La lampsane commune (Lapsana communis)
La ligulaire de Sibérie (Ligurica sibirica)
Le léontodon d'automne (Leontodon autumnalis)
La mulgédie de Plumier (Cicerbita plumieri)
La pâquerette vivace (Bellis perennis)
Le pétasite blanc (Petasites albus)
La picride fausse-vipérine (Picris echioides)
Le pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale)
La porcelle enracinée (Hypochoeris radicata)
La prénanthe pourpre (Prenanthes purpurea)
Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis)
La scorsonère des prés (Scorzonera humilis)
Le séneçon à feuilles d'adonis (Senecio adonidifolius)
Le séneçon à feuilles de roquette (Senecio erucifolius)
Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea)
Le solidage du Canada (Solidago canadensis)
Le solidage verge d'or (Solidago virgaurea)
La tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.