La carline commune (Carlina vulgaris)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Carline commune. Boutons. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.
Carline commune. Capitule et bouton. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Plante morte. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
C’est une plante à feuilles épineuses comme celles d’un chardon, et qui fleurit en été sur les coteaux secs, dans les bois découverts ou au bord des chemins.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : astérales (Asterales)
Famille : astéracées (Asteraceae)Sous-famille : lactucoïdées (Lactucoideae)
Genre : carlines (Carlina [Linné])Sous-genre :
Espèce : Carlina vulgaris [Linné]Variété :
Nom commun : carline commune, carline vulgaireNom populaire : carline, artichaut sauvage, chardon-doré

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnekleine Eberwurz, Golddistel, gemeine Eberwurz, gewöhnliche Eberwurz, Golddistel, kleine WetterdistelAngleterrecarline thistleArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognecarlina petitaChyprioteCorsuCroatie
Danemarkalmindelig bakketidsel, bakketidselGaeidhligcluaran oirEspagnecarlina de monte, carlina silvestre, cardo cuco, cabeza de polloEstonieharilik keelikurohi
FøroysktFinlandelännenkurho, kurhoFrançaiscarline communeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceκαρλίνα η κοινή
HongrieIrlandeIslandeItaliecarlina comune
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègestjernetistelOccitan
Pays-BasdriedistelPolognedziewięćsił pospolityPortugalRoumanie
Russieколючник обыкновенный, урочнiк звычайныSerbieveliki kravljakSlovaquieSlovénienavadna kompava, karlina
Suèdespåtistel, stjärntistelTchéquiepupava obecnáUkraïneEmpire romainCarlina vulgaris

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Son nom vient de la légende selon laquelle l’armée de Charles Quint aurait été guérie de la peste grâce à elle.

Ou alors, de Carolus, Charlemagne ; plante dédiée à Charlemagne.

Étymologie françaiseÉtymologie française
Le nom évoque Charlemagne (Carolus), cette plante l’aurait aidé à chasser la peste de son camp.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plante
Plante herbacée vivace polymorphe.
PortPort de la plante
Plante dressée, épineuse.
HauteurHauteur de la plante
Les tiges ont de 30 à 80 centimètres de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Carline commune. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Tige dressée, simple ou rameuse dans le haut.

Tige dressée, raide, épineuse et cotonneuse, sans latex, souvent ramifiée au sommet…

Les tiges sèches persistent longtemps et permettent de détecter l’espèce même en hiver.

Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Carline commune. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles alternées.

Feuilles piquantes comme celles du chardon.

Carline commune. Plante naine. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles très épineuses, velues, étalées presque horizontalement, à bords plus ou moins lobés et épines dirigées en tous sens, embrassant la tige par des oreillettes.

Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles ovales-allongées, étroites, pennées, dentées et ondulées.

Feuilles les inférieures pubescentes.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Carline commune. Planche d'identification Flora batava. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Feuille, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles longues au maximum de 15 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles blanchâtres en dessous.
VégétationVégétation
Carline commune. Planche d'identification Sturm. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles de la première année meurent avant la floraison.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Carline commune. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs en petits capitules solitaires ou groupés par 2 à 5, formés de fleurs tubuleuses entourées de bractées étalées jaune paille, coriaces et épineuses…

Grandes bractées très apparentes, étalées, jaunes, imitant les fleurs en languette.

Comme dans toutes les carlines, le capitule est entouré de bractées rayonnantes, jouant le rôle de pseudo-corolle.

Carline commune. Capitule aggrandi. Cliquer pour agrandir l'image.Les ligules sont remplacées par de nombreuses bractées jaunâtres et très pointues.

Se ferme par temps humide.

Dimension des fleursDimension des fleurs
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs en capitules larges de 1,5 à 4 cm.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs jaune paille à brun jaune.

Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Bractées internes jaune pâle ou blanchâtres, souvent marquées de pourpre à la face inférieure, corolle d’un jaune roussâtre.

Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Carline commune. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Bouton. Cliquer pour agrandir l'image.De juillet à septembre.

Floraison en juin ou juillet, mais la plante fanée passe l’hiver desséchée.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Akène surmonté d’un pappus.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
Carline commune. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Graine. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante bisannuelle.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignons
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePrésPrairiesCoteaux
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Plante morte. Cliquer pour agrandir l'image.Colonise les pelouses sèches à fraîches, les coteaux incultes, les clairières et les lisières forestières, prés-bois, les dunes, les friches, les rocailles et les éboulis fixés, voire certaines bordures de champs sur calcaire.

Carline commune. Plante en boutons. Cliquer pour agrandir l'image.

SolsSols
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Sur sols calcaires et volcaniques.

Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
La carline commune affectionne les endroits assez ensoleillés.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)
0-1 000 (1750) mètres.
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Euro-Sibérie.

Commun dans presque toute la France. Surtout dans les Pyrénées.

Rare en région méditerranéenne. Absente de Corse.

Présent en auvergneAuvergne
Carline commune. Capitules, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Fleur, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Plante amère et tonique.
Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Carline commune. Boutons. Cliquer pour agrandir l'image.Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.Les jeunes réceptacles peuvent être consommés comme ceux des artichauts après en avoir enlevé les épines extérieures.
Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Fleurs recherchées par les abeilles.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesUtilisation en bouquets
Carline commune. Cliquer pour agrandir l'image.L’aspect décoratif de la fleur séchée lui a donné son nom populaire de « Chardon doré ».

Les fleurs composées de cette plante, desséchées, peuvent servir d’hygromètre : elles s’étalent en rayonnant lorsqu’il fait sec, et replient leurs folioles épineuses lorsqu’il fait humide.

Carline commune. Capitules mures. Cliquer pour agrandir l'image.

StatutStatut

MenacesMenaces
Espèce non menacée à court terme.
Protection
Sans statut.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le baromètre (Carlina acaulis)
La carline artichaut (Carlina acanthifolia cynara)
La carline commune (Carlina vulgaris)
Le chardon aux ânes (Onopordum acanthium)
Le chardon-Marie (Silybum marianum)
Le chardon penché (Carduus nutans)
Le cirse acaule (Cirsium acaule)
Le cirse des champs (Cirsium arvense)
Le cirse commun (Cirsium vulgare)
Le cirse glutineux (Cirsium erisithales)
Le cirse laineux (Cirsium eriophorum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les achillées (Achillea)
L'adénostyle (Adenostyles alliariae)
Les armoises (Artemisia)
L'arnica des montagnes (Arnica montana)
L'aster amelle (Aster amellus)
L'aster à feuilles d'osyris (Aster linosyris)
La grande bardane (Arctium lappa)
La camomille matricaire (Matricaria recutita)
Les carduoïdés (Carduoideae)
Les centaurées (Centaurea)
La carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)
Le doronic d'Autriche (Doronicum austriacum)
Le doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches)
L'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum)
La grande marguerite (Leucanthemum vulgare)
La laitue des Alpes (Cicerbita alpina)
La laitue des murailles (Mycelis muralis)
La laitue vivace (Lactuca perennis)
La lampsane commune (Lapsana communis)
La ligulaire de Sibérie (Ligurica sibirica)
Le léontodon d'automne (Leontodon autumnalis)
La mulgédie de Plumier (Cicerbita plumieri)
La pâquerette vivace (Bellis perennis)
Le pétasite blanc (Petasites albus)
La picride fausse-vipérine (Picris echioides)
Le pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale)
La porcelle enracinée (Hypochoeris radicata)
La prénanthe pourpre (Prenanthes purpurea)
Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis)
La scorsonère des prés (Scorzonera humilis)
Le séneçon à feuilles d'adonis (Senecio adonidifolius)
Le séneçon à feuilles de roquette (Senecio erucifolius)
Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea)
Le solidage du Canada (Solidago canadensis)
Le solidage verge d'or (Solidago virgaurea)
La tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.