L’achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Bourgeons. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.
Achillée millefeuille. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleur rose. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Achillée millefeuille. Plantes. Cliquer pour agrandir l'image.Plante herbacée aux belles fleurs blanches au centre jaunâtre (parfois rosées à purpurines). Feuillage très découpé, vert clair. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette plante n’appartient pas à la famille des Ombellifères, mais à celle des Composées.

Achillée millefeuille. Capitule. Cliquer pour agrandir l'image.Les pétioles des fleurs partent d’endroits différents sur la tige pour porter les fleurs au même niveau (cela s’appelle un corymbe). Dans le cas d’une ombelle, tous les pétioles des fleurs partent du même point sur la tige, à la façon des baleines d’un parapluie. D’autre part, chaque « fleur » est en fait composée de fleurs minuscules ; les botanistes appellent cet ensemble de petites fleurs un capitule.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : astérales (Asterales)
Famille : astéracées (Asteraceae)Sous-famille :
Genre : achillées (Achillea)Sous-genre :
Espèce : Achillea millefolium [Linné]Variété :
Nom commun : achillée millefeuilleNom populaire : camomille des montagnes, herbe aux coupures, herbe au charpentier, herbe aux militaires, herbe de Saint-Jean, herbe de Saint Joseph, herbe au soldat, herbe aux cochers, herbe aux voituriers, millefeuille, sourcils-de-Vénus, ortie du diable, saigne-nez, sourcils de Vénus

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneGarbe, gemeine Schafgarbe, bittere Garbenkraut, gewöhnliche Schafgarbe, gewöhnliche Margaretenkraut, Tausendblatt, Tausendblättchen, Wiesen-SchafgarbeAngleterreangel flower, bloodwort, bunch o’daisies, camel, cammock, common yarrow, dog daisy, goose tongue, green arrow, hemming-and-sewing, hundred-leave grass, melancholy, milfoil, moleery-fea, mother of thousands, nosebleed, old man’s mustard, old man’s pepper, snake’s grass, sneezewort, sneezings, stanch-girs, staunchweed, sanguinary, soldier’s woundwort, soldiers woundwort, sweet nuts, tansy, thousand-leaf grass, thousand-leaf-clover, thousandleaf, traveller’s ease, wild pepper, woundwort, yallow, yarra-grass, yarrel, yarrow, yarrowayArménie
Pays basquemillorri, milorria, ekiloreaBiélorussieBrezhoneglouzaouenn ar c’halvezBulgarie
Catalognemarfull, milfullesChyprioteCorsuCroatie
Danemarkalmindelig røllikeGaeidhliglus chosgadh na fola, cathair thalmainnEspagneaquilea, milenrama, cientoenrama, flor de pluma, hierba de aquiles, hierba del carpintero, hierba de las heridas, milfulles, mil hojasEstonie
FøroysktFinlandesiankärsämöFrançaisachillée millefeuilleFrysk
GalicemilefólioPays de GallesGéorgieGrèceαχίλλειος η χιλιόφυλλη
HongrieIrlandeIslandevallhumallItalieachillea millefoglio, erba dei tagli, millefoglie,
millefoglio comune, sanguinella
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeryllikOccitancèstre, erbo dous charpentiès, milafuèlhas, enrelhadura, erba del tahl
Pays-Basgewoon duizenbladPolognekrwawnik pospolityPortugalRoumanie
Russieтысячелистник обыкновенныйSerbieSlovaquierebríček obyčajnýSlovénie
SuèderöllekaTchéquieřebříček obecnýUkraïneEmpire romainAchillea millefolium

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Achillea : le nom provient du Grec Achille, qui aurait découvert ses propriétés cicatrisantes lors d’une blessure par une flèche empoisonnée.

millefolium : millefeuilles, la feuille étant extrêmement découpée, elle donne l’apparence de 1000 feuilles.

Étymologie françaiseÉtymologie française
Avec sa feuille découpée, elle donne l’apparence de 1000 feuilles.

La plante était autrefois employée pour soigner les blessures, d’où aussi les noms de Herbe aux coupures, Herbe au charpentier, Saigne-nez.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Plante de 15 à 50 cm, à tige cannelée et velue, aromatique (odeur camphrée). Feuilles abondamment et finement divisées en 37 à 51 divisions principales situées sur des plans différents. Inflorescence dense de petits capitules de 3 à 5 mm de diamètre, de couleur blanche ou légèrement rosée. Le fruit est un akène.
Achillée millefeuille. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante vivace à rhizome.
PortPort de la plante
Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Touffe dressée.

Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Durant l’hiver et le printemps, la plante se présente sous forme de touffes de feuilles à l’aspect gazonnant ; en fait, l’achillée a tendance à tapisser le sol facilement grâce aux nombreux rejets issus des prolongements de sa partie souterraine.

HauteurHauteur de la plante
Sa taille est assez variable, de 15 à 70 (100) centimètres.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusion possible avec (Achillea odorata).

RacineRacines

Description de la racine
Elle possède un rhizome rampant brun pâle émettant des stolons.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Tige dressée et feuillée, non ramifiée ou qui se ramifie près de son sommet.

Tige dure, ronde, pubescente (parfois laineuse), finement striée.

Achillée millefeuille. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Branche. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Tige. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige
La tige est foncée et duveteuse.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuillage caduc.

Achillée millefeuille. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles sont distribuées le long de la tige en des axes alternes.

Les feuilles sont bipennées (feuilles pennées dont chaque foliole est elle-même pennée) ce qui lui ont donné son nom vernaculaire de « millefeuille ».

Achillée millefeuille. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles sont divisées en une multitude de petits segments, linéaires, mucronulés, sur 2 rangs, non disposés dans un même plan (plus de 15 paires en général), presque égaux ou de longueur légèrement décroissante du bas vers le haut de la feuille. Les folioles sont nettement séparés.

Les feuilles de la base et celles des rejets sont pétiolées.

Achillée millefeuille. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles molles, plumeuses, extrêmement fines, très allongées, velues sur le dessus.

Le feuillage est semblable à la fougère.

Achillée millefeuille. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Achillée millefeuille. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles vert foncé.

Involucre à folioles bordées d’une marge pâle, brunâtre ou presque noire.

Dans son ensemble, elle dégage, surtout quand on la froisse dans la main, une odeur aromatique camphrée, forte et agréable, rappelant celle de la tanaisie qui est une proche-parente.

VégétationVégétation
Dès le mois de juin les hautes tiges se forment.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Achillée millefeuille. Planche d'identification Koehler. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fleurs sont nombreuses, groupées en une grande inflorescence terminale. Cette inflorescence ombelliforme complexe, convexe ou aplatie et dense, se nomme un corymbe. Ces fleurs ne forment pas une ombelle, mais un corymbe ; c’est à dire que les pétioles des fleurs partent d’endroits différents sur la tige pour arriver à une même hauteur.

De plus, si on y regarde de plus près, on remarque que ce que l’on avait pris pour une fleur est en réalité un ensemble de fleurs qui porte le nom de capitule comme chez toutes les composées.

Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.Les petits capitules ovoïdes simulent des fleurs simples, et ne sont rendus voyants que par leur agrégation, et par la différenciation des ligules en courtes et en longues. Il en résulte une ressemblance superficielle avec certaines ombellifères.

Achillée millefeuille. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Chaque capitule est composé de fleurs hermaphrodites centrales blanc-jaune (virant au marron), tubuleuses, à 5 divisions et de 4 ou 5 fleurs ligulées à la périphérie, échancrées en 3 parties.

Composée, radiée (5 « pétales » blancs qui sont en fait des fleurs ligulées et centre jaune composé de fleurs tubulées).

Achillée millefeuille. Coupe de la fleur d'achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Le réceptacle est garni d’écailles entre les fleurs, les bractées de l’involucre à marge pâle ou brune sont velues.

Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.Les capitules sont portés par des pédoncules qui ne partent pas du même point de la tige.

Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Les capitules petits, aussi larges que longs, ne dépassent guère 5 mm.

Les ligules sont plus courtes (longueur de 2 à 3 mm) que la moitié de l’involucre (longueur de 4 à 5 mm).

Achillée millefeuille. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleur rose. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleurs blanches (espèce type) ou parfois rosées à l’extérieur et blanc-jaune à l’intérieur.

Achillée millefeuille. Capitule rose. Cliquer pour agrandir l'image.Mais il existe des sous-espèces ou variétés à ligules rosé ou violet-lilas ou rouge, notamment en montagne.

Achillée millefeuille. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.
Achillée millefeuille. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.On a observé, en Europe et en Islande, que les plantes qui croissent au voisinage des eaux minérales ou thermales ont une tendance à porter des fleurs rosés ou rouges.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Odeur aromatique assez forte.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Achillée millefeuille. Bourgeons. Cliquer pour agrandir l'image.Floraison en été et en automne, de mai à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Les fruits sont des akènes blanchâtres.
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace par un puissant système de rhizomes (stolons).
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
Dans le cas des semis directs, on sème les graines tôt au printemps ou au début de l’automne.

Les graines prennent de de 5 à 10 jours à germer, à des températures de 18 à 25 oC, sous éclairage.

La multiplication se fait par division des touffes, bouturage ou semis.

On la divise au printemps environ tous les deux ans pour prolonger sa durée de vie.

Elle se propage rapidement.

EntretienEntretien
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
Sensible au blanc.
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusPrésPelouses de montagnePâturagesBois clairsCoteauxBords de cheminBords de routeTerrains vagues
Plante très commune à toutes les altitudes : prairies sèches, pâturages, prés, pelouses, abords des lieux habités ou fréquentés par le bétail, bois clairs, bord des chemins, bords des routes, remblais de chemin de fer, friches, rocailles, terrains vagues caillouteux, sites rudéralisés.
Achillée millefeuille. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Sols frais à moyennement secs.

Espèce neutronitrocline, sur sols riches en bases (pH basique à moyennement acide).

Sols azotés.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat froid
Espèce héliophile.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)Étage alpin (de 2 200 à 3 000 m)
Elle pousse aussi bien plaine qu’en montagne dans les endroits secs et ensoleillés jusqu’à 2500-2 800 m.
Espèce associéeEspèce associée
Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Les prairies humides sont habitées par une autre achillée recherchée par les facétieux, l’achillée sternutatoire (Achillea ptarmica), qui procure la poudre à éternuer.

Achillée millefeuille. Mouche sur fleur. Cliquer pour agrandir l'image.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Plante commune dans toutes les régions tempérées d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du nord, ainsi qu’en Australie du sud.
Présent en auvergneAuvergne
Achillée millefeuille. Inflorescence, Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Achillée millefeuille. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.
Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.L’Achillée est riche en tanin et, pour cette raison, est utilisée en médecine populaire, pour arrêter les saignements de nez, guérir les plaies et calmer les rages de dents.

L’achillée millefeuille est une plante à laquelle sont prêtées de nombreuses vertus médicinales :

Les parties utilisées sont notamment la fleur et les feuilles.

  • propriétés cicatrisantes (les feuilles), d’où son nom d’herbe aux coupures ou herbe au soldat. Vulnéraire très réputé (son surnom d’herbe au charpentier par l’usage dans cette profession sujette à des traumatismes fréquents). Utiles en particulier contre les hémorroïdes.
  • propriétés hémostatiques, les fleurs et les feuilles broyées sont appliquées en emplâtre. La plante peut être utilisée contre les saignements de nez.
  • propriétés antispasmodiques qui combat les spasmes de l’intestin.
  • les fleurs ont une action tonique, stimulante et excitante. La tisane de fleurs séchées mélangées à des feuilles de sauge est un bon stimulant (on utilise pour cela les sommets fleuris desséchés ; 20 grammes par litre d’eau).
  • les fleurs contiennent des substances aux propriétés digestives, amères, stomachiques, emménagogues, hypotensives et antihémorroïdales.
  • propriétés emménagogues
    Usage interne en teinture : 20 à 30 gouttes 2 fois/jour
  • propriétés digestives : soin des pertes d’appétit et des troubles gastriques ; depuis longtemps, l’achillée en infusion aide à soigner les problèmes gastriques.
    En infusion, 30 g de sommités fleuries/l, 3 tasses/jour entre les repas (antispasmodique)
  • propriétés astringentes et antibactériennes
  • Le suc peut provoquer des réactions inflammatoires sur certains épidermes sensibles, avec des réactions au soleil.

Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.L’huile essentielle que l’on en extrait contient de l’achiléïne qui réduit l’inflammation et empêche les microbes de pénétrer dans les muqueuses.

L’achillée contient des composés qui peuvent freiner la germination des graines et ont des capacités de phéromones sexuelles.

Elle est reconnue comme chasse-moustiques.

Ne pas l’utiliser en période de grossesse.

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation en infusions
Comestible.

Les fleurs, comme celles de pissenlit peuvent servir à parfumer les omelettes. Elles se mangent également en salade.

Les fleurs peuvent être utilisées pour les tisanes, thés, limonades.

Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles et fruits peuvent être également consommées.

Au printemps, les toutes jeunes feuilles sont comestibles en salade.

Finement découpées, les feuilles au goût poivré aromatique, peuvent être utilisées pour parfumer les salades.

Les feuilles et les fleurs aromatiques donnent un thé ou un bouillon nourrissant et tonique.

Par ailleurs, elle entre dans la composition du « thé suisse » et peut parfumer la bière à la place du houblon.

On les emploie dans la fabrication du bitter et du vermouth.

Le feuillage, surtout à l’état frais, constitue un succédané de la sauge. Le feuillage est amer, mais on l’a néanmoins utilisé pour agrémenter les salades au XVIIe siècle.

Un sachet de graines d’achillée pendu dans une barrique aurait la propriété d’empêcher le vin de s’altérer.

Moules à l’achillée millefeuille, œuf sur le plat à l’achillée millefeuille, vinaigre à l’achillée …

Achillée millefeuille. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Capitule. Cliquer pour agrandir l'image.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesPlantes de jardin
On cultive parfois l’Achillée Millefeuille dans les jardins, surtout pour former des pelouses qui peuvent se maintenir à l’ombre.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Achillée millefeuille. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.La sommité fleurie de millefeuille contient essentiellement :
  • des flavonoïdes (notamment l’apigénol et le lutéol) à l’origine de ses propriétés antispasmodiques,
  • une huile essentielle contenant de l’azulène de couleur bleue (0,2 à 1 %) responsable de son action anti-inflammatoire,
  • une lactone sesquiterpinique : l’achilline,
  • un peu de furocoumarine,
  • et une petite quantité de tanin qui lui apporte son action astringente.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
L’Achillée tire son nom de genre du héros grec Achille, qui, dit-on, pansa avec la plante ses guerriers blessés pendant la guerre de Troie. On dit aussi qu’Achille, héros légendaire de l’Iliade, aurait guéri avec de l’Achillée, la blessure de Télèphe, roi de Mycènes ou encore qu’Achille blessé au talon par une flèche empoisonnée, atténua ses souffrances grâce à cette plante, sous les conseils de Vénus.
Achillée millefeuille. Capitules. Cliquer pour agrandir l'image.Achillée millefeuille. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.
TraditionsTraditions
En avoir un petit morceau sur soi, donne de la bravoure (sans doute en l’honneur de l’intrépide Achille).
MagieMagie
Achillée millefeuille. Cliquer pour agrandir l'image.Connue pour ses pouvoirs magiques, l’Achillée Millefeuille a donné naissance à de nombreuses légendes. Les Celtes la récoltaient selon un rituel compliqué. Elle passe pour chasser les mauvais esprits, la tristesse, les maladies : les timides doivent garder sur eux un petit morceau d’Achillée pour se donner du courage, et les jeunes filles à marier interrogeront la plante pour connaître le nom de leur futur époux.

Suspendu au-dessus de la porte d’entrée ou posé en bouquet sur le seuil de la porte le millefeuille fait barrière aux sortilèges.

Un bouquet accroché à la tête du lit conjugal protège le couple pour 7 ans.

MythesMythes
Elle porte le nom d’Achillée en l’honneur d’Achille, héros grec qui aurait découvert ses propriétés médicinales.
SymbolesSymboles
Dans le langage des fleurs, c’est le symbole de la guerre.

StatutStatut

Rareté
Très commune.
MenacesMenaces
L’espèce type est considérée comme une mauvaise herbe envahissante.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'achillée millefeuille (Achillea millefolium)
L'achillée sternutatoire (Achillea ptarmica)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les achillées (Achillea)
L'adénostyle (Adenostyles alliariae)
Les armoises (Artemisia)
L'arnica des montagnes (Arnica montana)
L'aster amelle (Aster amellus)
L'aster à feuilles d'osyris (Aster linosyris)
La grande bardane (Arctium lappa)
La camomille matricaire (Matricaria recutita)
Les carduoïdés (Carduoideae)
Les centaurées (Centaurea)
La carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)
Le doronic d'Autriche (Doronicum austriacum)
Le doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches)
L'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum)
La grande marguerite (Leucanthemum vulgare)
La laitue des Alpes (Cicerbita alpina)
La laitue des murailles (Mycelis muralis)
La laitue vivace (Lactuca perennis)
La lampsane commune (Lapsana communis)
La ligulaire de Sibérie (Ligurica sibirica)
Le léontodon d'automne (Leontodon autumnalis)
La mulgédie de Plumier (Cicerbita plumieri)
La pâquerette vivace (Bellis perennis)
Le pétasite blanc (Petasites albus)
La picride fausse-vipérine (Picris echioides)
Le pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale)
La porcelle enracinée (Hypochoeris radicata)
La prénanthe pourpre (Prenanthes purpurea)
Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis)
La scorsonère des prés (Scorzonera humilis)
Le séneçon à feuilles d'adonis (Senecio adonidifolius)
Le séneçon à feuilles de roquette (Senecio erucifolius)
Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea)
Le solidage du Canada (Solidago canadensis)
Le solidage verge d'or (Solidago virgaurea)
La tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.