Le lactaire de l’épicéa (Lactarius deterrimus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Lactaire de l'épicéa. Cuticule. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : russulales (Russulales)Sous-ordre :
Famille : russulacées (Russulaceae)Sous-famille :
Genre : lactaires (Lactarius)Sous-genre :
Espèce : Lactarius deterrimus [Gröger], Lactarius deliciosus var. piceaeSous-espèce :
Nom commun : lactaire de l’épicéaNom populaire : lactaire détestable

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislactaire de l’épicéaFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainLactarius deterrimus

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Lactaire de l'épicéa. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Le lactaire de l’épicéa ressemble au lactaire délicieux avec lequel il est souvent confondu ; cependant, il verdit plus rapidement et plus uniformément.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusion possible avec deux lactaires à lait rouge, tous deux comestibles : le lactaire saumoné et le lactaire délicieux qui pousse uniquement sous les pins.

RacineMycélium

Description
Lactaire de l'épicéa. Mycorhize du lactaire de l'épicéa et de l'épicéa. Cliquer pour agrandir l'image.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 2 à 7 (10) cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 1 à 2 cm.
Forme du piedForme du pied
Lactaire de l'épicéa. Hyménophore. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Pied court, cylindrique et vigoureux.
Couleur du piedCouleur du pied
Le pied est concolore vers le chapeau puis verdissant et possède souvent à son sommet un petit cerne blanc (juste à l’insertion des lames), mais ce caractère n’est pas constant.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Pied lisse pruineux, sans fossettes ni taches (non scrobiculé).
Coupe du piedCoupe du pied
Souvent creux. Cassant.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Néant.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 3 à 10 (12) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexeChapeau infundibuliforme
Son chapeau est convexe, infundibuliforme (déprimé en forme d’entonnoir).
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Il est orangé vif, puis très vite maculé de taches vertes avec l’âge (vert-de-gris).

Souvent zoné de verdâtre, mais de façon peu marquée ; un peu vergeté radialement.

Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Son revêtement est un peu visqueux légèrement zoné, recouvert à la marge d’une pruine brillante présentant un aspect givré.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeauMarge enrouléeMarge étirée
Marge longtemps enroulée, puis recourbée.
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou poresHyménophore adnéHyménophore sub-décurrent
Lames adnées à légèrement décurrentes.
Couleur des lames ou pores
Lactaire de l'épicéa. Lames. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Lames orangées, un peu carnées au fond, tachées de vert sale à l’endroit des blessures.
Espacement des lames ou pores
Les lames sont moyennement serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
7,5 - 10 par 6 à 7,5 µm.
Forme des spores
Spores verruqueuses, réticulées.
Couleur de la sporéeChampignon à sporée ocre
Sporée ocre pâle.

ChairChair

Aspect de la chair
Sa chair est assez épaisse.
Consistance de la chair
Souvent habitée par les vers.
Colorations
Blanc crème à l’intérieur et orangée sous le revêtement du chapeau et du pied.
Couleur à la coupeChair changeante
Devient rougeâtre plus foncé à verdâtre au contact de l’air.
LaitLait ou latex
Elle exsude un « lait » rouge minium, virant lentement (15 min.) au rouge vineux ou pourpré.
OdeurOdeur
La chair dégage une légère odeur fruitée de carotte.
SaveurGoût
Saveur douve puis piquante ou légèrement amère, âcre.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été automne, d’août à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon mycorhizien
Souvent en grandes colonies dans les pessières.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxForêts de conifèresBords de chemin
Exclusivement sous les épicéas, dans l’herbe le long des chemins forestiers.
SolsSols
Champignon indifférent à la nature du sol s’il est en présence de son hôte.
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Plutôt en montagne, mais aussi en plaine.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Europe.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
Comestible très moyen à la saveur piquante ou amère ; à consommer plutôt grillé au barbecue. Son amertume s’estompe à la cuisson.

Colore les urines en rouge.

Lactaires au gril
8 ou 10 champignons

huile, ail, persil, fines herbes, sel et poivre

Couper les pieds des champignons.

Tremper les chapeaux dans l’huile et les poser sur le gril chaud.

Laisser griller, puis saupoudrer d’un hachis de fines herbes, d’ail, avec poivre et sel selon le goût.

StatutStatut

Rareté
Assez commun dans les sous-bois d’épicéas.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le lactaire caustique (Lactarius pyrogalus)
Le lactaire controversé (Lactarius controversus)
Le lactaire couleur saumon (Lactarius salmonicolor)
Le lactaire couleur de suie (Lactarius lignyotus)
Le lactaire délicieux (Lactarius deliciosus)
Le lactaire enfumé (Lactarius fuliginosus)
Le lactaire de l'épicéa (Lactarius deterrimus)
Le lactaire fauve orangé (Lactarius aurantiofulvus)
Le lactaire indigo (Lactarius indigo)
Le lactaire à lait abondant (Lactarius volemus)
Le lactaire à lait jaune (Lactarius chrysorrheus)
Le lactaire muqueux (Lactarius blennius)
Le lactaire à odeur de chicorée (Lactarius helvus)
Le lactaire à odeur de noix de coco (Lactarius glyciosmus)
Le lactaire plombé (Lactarius necator)
Le lactaire poivré (Lactarius piperatus)
Le lactaire presque doux (Lactarius subdulcis)
Le lactaire roux (Lactarius rufus)
Le lactaire sanguin (Lactarius sanguifluus)
Le lactaire à toison (Lactarius torminosus)
Le lactaire tranquille (Lactarius quietus)
Le lactaire velouté (Lactarius vellereus)
Le lactaire zoné (Lactarius zonarius)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les lactaires (Lactarius)
Les russules (Russula)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.