Le lactaire couleur de suie (Lactarius lignyotus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : russulales (Russulales)Sous-ordre :
Famille : russulacées (Russulaceae)Sous-famille :
Genre : lactaires (Lactarius)Sous-genre :
Espèce : Lactarius lignyotusSous-espèce :
Nom commun : lactaire couleur de suieNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislactaire couleur de suieFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainLactarius lignyotus

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Ce lactaire vulgairement nommé « couleur de suie » se reconnaît aisément au contraste saisissant qu’il offre avec ses lames, très blanches.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Il est cylindrique, parfois un peu grêle.
Couleur du piedCouleur du pied
De couleur et d’aspect identiques au chapeau.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Plein.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Jusqu’à 8 à 9 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexeChapeau mammelonné
Il est d’abord convexe puis s’aplatit avec l’âge, en gardant un joli mamelon en son centre.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
D’une belle couleur de suie.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Velouté d’aspect.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Inégales et molles.
Couleur des lames ou pores
Très blanches. Elles rougissent au frottement.
Espacement des lames ou pores
Peu serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporéeChampignon à sporée crème
Légèrement crème.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Cassante, de consistance cotonneuse.
Colorations
Blanche.
Couleur à la coupeChair changeante
Rougissant lentement à la cassure.
LaitLait ou latex
Le lait reste blanc et doux.
OdeurOdeur
L’odeur est faible.
SaveurGoût
La saveur douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
L’espèce vient en automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifères
Sous les conifères.
SolsSols
Sur les terrains acides ou marécageux, notamment les tourbières.
AltitudesAltitudesÉtage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Il y a plus d’un siècle, le mycologue suédois Elias Fries rendait déjà hommage à cette espèce, parure des bois de conifères. C’est un comestible convenable que certains amateurs jugent, exagérément sans doute, supérieur aux lactaires sanguins.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le lactaire caustique (Lactarius pyrogalus)
Le lactaire controversé (Lactarius controversus)
Le lactaire couleur saumon (Lactarius salmonicolor)
Le lactaire couleur de suie (Lactarius lignyotus)
Le lactaire délicieux (Lactarius deliciosus)
Le lactaire enfumé (Lactarius fuliginosus)
Le lactaire de l'épicéa (Lactarius deterrimus)
Le lactaire fauve orangé (Lactarius aurantiofulvus)
Le lactaire indigo (Lactarius indigo)
Le lactaire à lait abondant (Lactarius volemus)
Le lactaire à lait jaune (Lactarius chrysorrheus)
Le lactaire muqueux (Lactarius blennius)
Le lactaire à odeur de chicorée (Lactarius helvus)
Le lactaire à odeur de noix de coco (Lactarius glyciosmus)
Le lactaire plombé (Lactarius necator)
Le lactaire poivré (Lactarius piperatus)
Le lactaire presque doux (Lactarius subdulcis)
Le lactaire roux (Lactarius rufus)
Le lactaire sanguin (Lactarius sanguifluus)
Le lactaire à toison (Lactarius torminosus)
Le lactaire tranquille (Lactarius quietus)
Le lactaire velouté (Lactarius vellereus)
Le lactaire zoné (Lactarius zonarius)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les lactaires (Lactarius)
Les russules (Russula)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.