AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Lexique mycologique

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d'accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Espèce Page éditée

A

abiéticole
Qui pousse sous les sapins.
acicole
Qui pousse sur ou parmi les aiguilles de conifères.
acidocline
Qui manifeste un léger penchant pour les stations acides.
acidophile
Qui pousse préférentiellement sur terrain acide.
accolé
Se dit des lamelles soudées au pied sur une partie seulement de leur largeur.
âcre
Saveur piquante (comme le poivre). Ne pas confondre avec amer.
actinomycète
Champignon microscopique ressemblant à des bactéries filamenteuses ramifiées ris.
Du grec actis : rayon; et mukê : champignon.
aculéolé
Muni de pointes ou aiguillons (hyménophore).
adné
Adhérent à la chair du chapeau, non séparable (revêtement).

Venant se raccorder au pied par tout ou partie de sa largeur, formant ainsi un angle droit (lame).

adnexé
Se dit des lamelles ou des tubes qui ne sont que partiellement rattachés au pied.
adulte
Spécimen en âge de disséminer ses spores, donc (pour les espèces épigées) à hyménium exposé à l'air. Lorsque le champignon est muni d'un voile (volve, anneau, cortine), celui-ci est rompu.
affine
Apparenté (à un taxon), sans certitude sur le degré de proximité.
aiguillons
Petites pointes densément réparties, généralement sur l'hyménium.
alnicole
Qui pousse sur ou au voisinage des aulnes (Alnus).
alvéole
Petit creux rappelant les cellules que construisent les abeilles.
amarescent (saveur)
Légèrement amer ou devenant amer.
amer (saveur amère)
Ne pas confondre avec âcre. Penser à la confiture d'oranges amères, à la tige d'artichaut, ou à certains apéritifs (gentiane).
amphigène (hyménophore)
Tapissant l'ensemble du sporophore, donc orienté dans toutes les directions.
ample (voile)
Bien développé et largement ou lâchement écarté du pied.
amyloïde
Se colorant en gris-bleu à violet pourpre foncé sous l'action des réactifs iodés, comme le Lugol et le réactif de Melzer.
anastomosé (lames)
Se rejoignant avant d'atteindre le pied (lames, rides ou veines).
annelé
Pourvu d'un anneau.
anneau
Ornementation du pied de forme circulaire résultant de l'ouverture du voile. Reste de voile partiel retombant, lors de la croissance du carpophore, en une sorte de collerette autour du pied.
Du latin annellus : anneau.
anthropique (facteur)
Facteur écologique lié à l'action de l'homme.
apicule
Petit appendice en relief laissé par le stérigmate, correspondant au point d'attache de la spore, chez les Basidiomycotina.
apothécie
Sporophore caractéristique des Discomycètes (Ascomycota), en forme de coupe, hyménium tapissant la face interne et exposé à l'air à maturité.
Réceptacle contenant les asques chez les lichens.
(n. f.) Du grec apotèkê : réservoir.
appendiculé
Se dit par exemple de la marge du chapeau lorsqu'elle porte des restes, des lambeaux de voile.
appointi
Terminé en pointe.
appressorium
Organe de fixation de certains champignons microscopiques.
apprimé
Étroitement appliqué au support, par opposition à redressé (squames, sporophore, etc.).
aqueux
Qui a la consistance, l'aspect de l'eau, ou qui contient de l'eau.
arénicole
Qui colonise les terrains sablonneux.
Du latin arena : sable et du latin colere : habiter.
aréole
Petite aire bien délimitée, de couleur différente.
aréolé
Finement craquelé, dissocié en petites surfaces.
arête
Bord libre d'une lame.
armille
Structure engainante remontant de la base du pied et se terminant par une zone annuliforme (évoquant plus ou moins l'aspect d'un anneau).
arqué (stipe)
Courbé ; concave (lame ou arête des lames), la partie axiale descendant vers le vas du stipe.
ascendant
Qui monte ; (lame ou arête) remontant de la marge piléique vers le stipe (anneau).
ascocarpe
Organe aérien des champignons ascomycètes, qui supporte l'ensemble des asques. Terme peu conseillé, désignant l'ascoma.
Du grec askos : outre; et karpos : fruit.
ascogone
Nom que l'on donne à l'organe reproducteur femelle des champignons ascomycètes.
Du grec askos : outre; et gonos : production.
ascome
Voir Sporophore.
ascomycètes
Champignons chez lesquels les spores se forment dans des asques.
Du grec askos : outre; et mukê : champignon.
ascospore
Nom donné aux spores des ascomycètes. Spore ayant pris naissance dans un asque.
Du grec askos : outre ; et spora : semence.
asque
Cellule reproductrice à l'intérieur de laquelle sont produites les spores, chez les Ascomycètes.
Article à deux noyaux, se transformant en une gaine allongée, sorte de sac contenant huit spores chez les champignons ascomycètes.
Du grec askos : outre.
astringent
Âpre (sensation de resserrement de la langue et des muqueuses).
atypique
Taxon différent par quelques caractères de la définition du groupe où il est classé ; spécimen divergeant des récoltes habituelles par quelques caractères accidentellement différents.
autotrophe (organisme)
Organisme capable de synthétiser des composés organiques à partir d'éléments minéraux, plus particulièrement d'eau, de CO² et d'énergie lumineuse dans le cas de la photosynthèse. Seuls les végétaux chlorophylliens, les cyanobactéries et certaines bactéries sont autotrophes, les champignons et les animaux étant hétérotrophes.

B

baside
Article à deux noyaux qui, après fécondation, engendrent quatre (parfois deux) spores externes, portées par un stérigmate, chez les champignons basidiomycètes.
Du grec basis : base.
basidiocarpe
Terme peu conseillé, désignant le basidiome.
basidiome
Sporophore des Basidiomycotina.
basidiomycètes
Champignons dont les spores se forment dans des basides.
Du grec basis : base; et mukê : champignon.
baveux
Fortement visqueux, à mucus très abondant s'écoulant presque spontanément.
bifide
Fendu en deux.
bétulicole
Qui pousse sur ou près des bouleaux (Betula).
bifurqué
Divisé en deux branches, parfois de manière répétitive. Le terme « fourchu », plus général, s'applique également au cas de plusieurs branches ou de divisions irrégulières.
biotope
Milieu biologique, ensemble des conditions de sol et climatiques auquel sont associées des communautés d'êtres vivants.
biotrophe
Fixé sur un organisme vivant et vivant à ses dépens, sans entraîner sa mort.
bisporique (baside)
Qui porte deux stérigmates, donc deux spores.
bulbe
Renflement plus ou moins nettement délimité situé à la base du pied.
bulbeux (pied)
À base renflée, soit brusquement avec discontinuité nette (« bulbe marginé »), soit de manière continue mais avec un net changement de courbure. Un pied renflé de manière progressive et continue est dit « clavé » ou simplement « épaissi ».
bulbilleux (stipe)
Muni d'un petit bulbe.

C

calcicole
Qui préfère les terrains calcaires.
calotte discale
Zone non dissociée au centre du chapeau, chez les espèces à chapeau écailleux.
campanulé
En forme de cloche (ou de fleur de campanule).
campanuliforme
En forme de cloche, ou clochette.
canalicule
Petit canal situe au centre du stipe de certaines espèces.
cannelé
(marge) Porteuse de sillons bien marqués.
capnoïde
Enfumé (grec kapnodes).
carbonicole
Qui pousse dans les endroits brûlés (charbonnières).
carné
Couleur chair.
carpophore
Voir sporophore.
cartilagineux
Ayant la consistance du cartilage : ferme, tenace mais souple, pliant sans se casser.
caséeux, caséeuse (consistance)
Rappelant le lait caillé, donc un peu crémeux et cassant.
cassant (pied)
Rigide, se brisant net à la torsion ou à la flexion (au contraire de fibreux, cartilagineux, mou, etc.).
Référence : chair des Russules.
caulinaire
Relatif au stipe.
caulocutis
Revêtement du stipe.
caverneux (pied)
Creusé à l'intérieur d'une ou de plusieurs cavités irrégulières, visibles en coupe.
cédéricole
Qui pousse sur ou près des cèdres (Cedrus).
celluleux (revêtement)
Constitué de cellules arrondies.
central (pied)
Fixé au centre du chapeau (opposé à excentré et latéral).
céracé
Ayant le contact de la cire.
cespiteux (port)
Qui pousse en touffes, synonyme : « fasciculé ». Les pieds sont issus d'une même base. Le terme « conné » est utilisé pour des petits groupes (2 ou 3) de sporophores.
chagriné
Finement et irrégulièrement crispé ou ruguleux.
chair
Ensemble des tissus constituant le sporophore des espèces dites « charnues », à l'exclusion des revêtements, des voiles et de l'hyménium (« chair du chapeau », « chair du pied »). L'ensemble des tissus du champignon est constitué d'hyphes, composant une structure appelée « plectenchyme ».
chapeau
Partie du champignon supportant un hyménium différencié (face inférieure) et une surface stérile (face supérieure).
Synonyme peu usité : « pileus ».
charbonnière
Endroit où on a brûlé du bois et où il reste du charbon de bois.
charnu
Qui présente une certaine épaisseur de chair (plus particulièrement dans le chapeau). Plus généralement, les « champignons charnus » ont une consistance tendre, assez rigide mais peu résistante, au contraire des champignons « gélatineux », « ligneux », « charbonneux », etc.
chiné
Porteur de chinures, dessins colorés en zigzag sur fond de couleur différente.
chinures
Ornementations irrégulières sur fond de couleur différente.
chlorophylle
Pigment vert, qui permet aux plantes qui en sont pourvues de synthétiser les matières organiques dont elles ont besoin, grâce à l'utilisation de la lumière solaire.
Du grec chlôros : vert clair; et phullon : feuille.
cilié
Muni de cils, de poils sur la marge.
circoncise
Se dit d'une volve s'arrêtant brusquement en haut, comme coupée au ras du bulbe.
cireux
Ayant la consistance, le toucher ou l'aspect de la cire.
classe
Voir taxon.
clavé
En forme de massue, donc progressivement renflé vers une extrémité.
claviforme
En massue.
clavule
Petite massue.
clitocyboïde
En forme de clitocybe (lames décurrentes, chapeau déprimé).
clypéiforme
En forme de bouclier (du latin clypeus : bouclier).
collarié
Présentant un collarium.
collarium
Membrane annulaire ou bourrelet entourant le haut du pied de certaines espèces et sur lequel les lames viennent se souder. L'espace entre les lames et le haut du pied est appelé vallécule.
collerette
Terme ancien désignant l'anneau.
collybioïde
Qui ressemble à une collybie.
concave (chapeau)
Creux.
conchoïde
En forme de coquillage de type bi-valve.
concolore
De la même couleur (souvent utilisé en référence à la couleur du chapeau).
confluent
Qui se rejoint, se confond (par exemple, des chapeaux qui se soudent alors que les pieds sont libres).
conidie
Élément de dissémination issu du bourgeonnement d'hyphes végétatifs, donc asexué.
Du grec konis : poussière; et eidos : apparence.
conifères
Ordre des arbres à aiguilles (pins, sapins, épicéas, etc.).
conique
En forme de cône, la pointe dirigée vers le haut.
connés (stipes)
Soudés par la base.
convexe
Bombé.
coprophile
Qui aime (pousser sur) les excréments.
cordons mycéliens
Agglomérat d'hyphes mycéliennes visible macroscopiquement. Voir rhizomorphes.
coriace
Qui résiste à la flexion et à la traction sans casser.
cortex
Couche externe et différenciée d'un élément (utilisé principalement pour le pied).
corticole
Qui pousse sur les écorces.
cortine
Voile constitué de filaments très fins, non cohérents, tendus entre le pied et la marge du chapeau, puis s'apprimant sur le pied après ouverture.
cortiniforme
En forme de cortine.
costulé
Porteur de petites côtes, courtement sillonné (marge).
coudé (pied)
Formant un coude dans la partie inférieure.
coumarinique (odeur)
Odeur rappelant l'odeur de la coumarine, donc de la flouve odorante (Anthoxanthum odoratum) qui est voisine de celle du foin.
cratériforme
En forme de coupe.
crénelé (arête)
Bordée de dentelures, généralement visibles à la loupe (l'arête est dite « dentelée » lorsque les reliefs sont particulièrement aigus, « fimbriée » lorsqu'il ne s'agit que de fines déchirures, et « serrulée » lorsqu'ils évoquent des dents de scies).
crispé
À surface finement contractée.
crustacé
En forme de croûte ou (consistance) induré.
crustuliniforme
En forme de croûte de pain (latin crustulina : fine croûte de pain).
cunéiforme (lame)
Triangulaire, en forme de coin.
cupuliforme
En forme de coupe.
cuticule
Désignait traditionnellement la pellicule superficielle recouvrant le chapeau, c'est la « peau » du champignon. Terme impropre désignant les revêtements des sporophores de champignons supérieurs. Normalement utilisé en botanique (surface vernissée de certaines feuilles), ce terme pourrait éventuellement être employé pour désigner la surface vernissée de certains polypores.
Il vaut mieux employer le mot « revêtement ».
cystide
Cellule stérile de l'hyménium des basidiomycètes.

D

décurrent
Qui descend sur le pied. Se dit des lamelles ou tubes bien attachés sur le pied et descendant le long de celui-ci.
déhiscent
Se dit d'un fruit sec (et par extension, d'autres organes) qui s'ouvre à maturité pour laisser échapper les graines qu'il contient.
Du latin dehiscere : s'ouvrir.
déjeté
Décalé par rapport à l'axe du pied.
déliquescent
Qui se liquéfie à maturité. Chez les Coprins, il s'agit d'un processus d'auto digestion progressant à partir de la marge ; le liquide noir issu de cette décomposition est chargé de spores.
denticulé
Porteur de petites dents, découpé en petites dents.
déprimé (chapeau)
Présentant un affaissement progressif au centre ; le terme « ombiliqué » est utilisé pour des dépressions brutales et étroites.
dessiccation
Action de sécher.
détersile (voile, flocons)
Non adhérent, qui se détache facilement.
détersion
Action, souvent spontanée et due au vieillissement, entraînant l'élimination des éléments peu adhérents ou une modification des couleurs.
détrilicole
Qui pousse parmi les débris (souvent végétaux) divers.
dicaryon
Article spécial, contenant deux noyaux, chez les champignons ascomycètes et basidiomycètes.
Du grec dis : deux fois ; et karuon : noyau.
dimidié (chapeau)
Greffé par le côté et étagé.
discoïde
En forme de disque.
discolore
De différentes couleurs ou de couleur différente.
disque
Centre du chapeau.
dissépiment
Désigne la paroi séparant les tubes (hyménophore des polypores par exemple).
dissocié
Constitué de plusieurs éléments séparés (revêtement).

E

écaille
Relief en forme de plaque, issu du déchirement du revêtement. Les écailles peuvent être apprimées (plaquées sur le revêtement), redressées (saillantes), etc.
écailleux
Muni d'écailles.
échancré (lame)
Présentant une petite encoche avant d'atteindre le pied.
échinulé (spore)
Avec de petites squames pointues.
écidie
Une des formes de fructification de champignons du groupe des urédinales.
écidiospore
Spore issue d'une écidie.
élastique
Qui résiste à la traction et à la torsion, en retrouvant sa forme initiale par la suite.
émarginé
= échancré.
émétique
Qui provoque des vomissements.
endopéridium
Chez les Gasteromycetideae, couche interne de l'enveloppe du basidiome.
enzyme
Substance active, présente dans les cellules ou produites par celles-ci, capable de transformations chimiques diverses.
Du grec en : dans ; et zumè : levain.
épigé
Dont la majeure partie dépasse de la surface du sol à maturité.
épiphragme
Chez les Nidulariales, membrane fermant le basidiome dans la jeunesse et protégeant les péridioles.
épiphylle
Poussant sur une feuille.
épiphyte
Poussant sur une plante.
érodé
Comme finement rongé.
érumpent
Poussant sous l'écorce et rompant celle-ci lors de la « fructification » ou à maturité.
espèce
Taxon défini par des critères descriptifs ou biologiques. Le nom de l'espèce est constitué du nom de genre (Amanita, par ex.), d'une épithète spécifique (phalloides), et des abréviations des noms des auteurs ayant établi ce nom : (Bull. : Fr.) Kumm., p. ex. La définition d'une espèce repose sur une description appelée diagnose, fournie par le premier auteur de l'espèce, complétée par un échantillon désigné comme TYPE et déposé dans un herbier.
étroit (lame)
Fait référence à la profondeur des lames (distance entre l'arête et le sinus), en s'opposant à « large ». À titre indicatif, des lames sont dites « étroites » lorsque leur profondeur est égale ou inférieure à l'épaisseur de la chair à mi-rayon. Les termes « épais » et « mince » s'appliquent à l'épaisseur (distance séparant les deux faces d'une lame).
excédent
Qui dépasse, qui déborde.
excentré (pied)
Fixé en décalage par rapport au centre du chapeau.
excorié
Déchiré en écailles apprimées.
excipulum
Couche externe de l'apothécie des Pezizomycetideae.
excorié (revêtement)
Rompu en squames, écailles, etc.
exopéridium
Chez les Gasteromycetideae, couche externe de l'enveloppe du basidiome.
exsiccatum (pluriel exsiccatums ou exsiccata)
Échantillon séché en vue d'une conservation en herbier.
exsudant
Qui laisse s'écouler un liquide.

F

fagicole
Qui pousse sur ou avec les hêtres (Fagus).
falciforme (lame)
Arqué.
farci (stipe)
Dont la partie centrale est constituée d'une moelle de structure plus aérifère ou plus molle que le cortex.
farineuse (odeur)
Type d'odeur évoquant la farine mouillée ou moisie, toujours en relation avec la saveur. Plusieurs autres odeurs y sont associées : concombre, marée.
Références : Clitopilus prunulus (farine fraîche), Calocybe gambosa (farine moisie).
farineux (revêtement)
Comme saupoudré de farine, donc finement pulvérulent.
fertile (surface)
Surface responsable de la production de spores, tapissée par les cellules donnant naissance aux spores (basides ou asques). Également appelée Hyménium.
festonné (marge)
Faisant des ondulations amples aux contours très arrondis.
feuillus
Ordre des arbres à feuilles (on distinguera les arbres à feuilles caduques ou « caducifoliés », qui perdent leur feuillage en hiver, et les arbres à feuilles persistantes ou « sempervirents », qui le gardent toute l'année).
feutrage (mycélien)
Amas de mycélium dense, visible à l'œil nu, présent autour de la base du pied et chaussant parfois le pied sur une certaine longueur.
feutré (revêtement)
Rappelant l'aspect du feutre (poils dressés, ras et denses).
fibreux
De consistance tenace mais pouvant être aisément fendu dans le sens des fibres (sens radial pou le chapeau, longitudinal pour le pied).
fibrille
Filament apprimé.
fibrilleux
À surface ornée de fibrilles, autrement dit de fins filaments couchés parallèles (surtout reconnaissables à la loupe).
filiforme
Très mince, en forme de fil généralement dressé.
fimbrié
Finement érodé ou frangé.
fimicole
Qui pousse sur le fumier ou les endroits fumés.
flexueux
Largement ondulé.
flocons
Petites écailles ténues, reste de voile général, très labile, pouvant disparaître sans blesser la chair.
floconneux
Couvert d'éléments fins et non cohérents, généralement labiles.
foin
Nom parfois usité pour désigner l'hyménophore tubulé des bolets.
foliacé
Aplati en forme de feuille.
foliicole
Qui pousse sur les feuilles.
fongicole
Qui pousse sur les champignons.
fongique
Qui se rapporte aux champignons.
forme (Systématique)
Taxon infraspécifique, correspondant à une variation morphologique, anatomique ou écologique d'une espèce, et supposé n'en être qu'un aspect extrême avec intermédiaires possibles vers la forme-type.
fourchu (lame)
Qui se divise en deux en direction de la marge.
fragile
Dont la séparabilité s'apprécie en essayant de le soulever avec une pince fine ou une aiguille.
friable
Qui ne résiste pas à la pression ou à la flexion, se brisant en nombreux petits fragments.
frisé (marge)
Fortement et densément crispée.
fugace
Qui disparaît rapidement.
fuligineux
Couleur cendrée de suie, gris noirâtre.
funicule
Pédicelle reliant les péridioles à l'intérieur du péridiurn chez les Nidulariales.
furfuracé
Revêtement grossièrement pruineux-verruqueux.
fusiforme
En forme de fuseau (rétréci aux deux extrémités).

G

gélatineux
De structure et de consistance molle, humide et élastique comme de la gelée. Chez les champignons entièrement gélatineux (Trémelles, certains Ascomycètes), on peut différencier les « gélatineux fermes » (Auricularia, Tremiscus, etc., résistant à la trituration) des « gélatineux mous » (Tremella, Exidia, etc., peu résistants).
gélifié
Partiellement gélatineux; s'applique à certaines parties des champignons charnus (notamment revêtements), lorsqu'elles offrent un aspect humide ou luisant, généralement gras ou visqueux au toucher.
général (voile)
Tissu recouvrant la totalité du champignon à l'état embryonnaire.
gibbeux
Chapeau bossu; spore à plusieurs bosses.
glabre
Dépourvu de poils et de toute forme d'ornementation en relief.
glauque
À reflets verdâtres.
gléba
Partie fertile des gastéromycètes, interne, dont les tissus sont dissous à maturité, laissant la place à un amas de spores pulvérulent ou gélatineux.
globuleux
Sphérique, ou du moins régulièrement arrondi.
glutineux
Gluant, très visqueux.
gonodie
Cellules chlorophylliennes intervenant dans la composition des lichens.
(n. f.) Du grec gonos : semence.
graminicole
Qui pousse parmi les herbes, les graminées.
granuleux (revêtement)
Couvert ou constitué de petits grains.
Référence : chapeau des Cystodermes.
gras
Lisse, humide au toucher mais non visqueux.
Référence : chapeau de Collybia butyracea.
grégaire
Se dit de champignons venant en groupes, mais indépendants les uns des autres. Contraire : « solitaire ».
grêle
Étroit et allongé. S'applique généralement au pied ; on considère généralement qu'un élément est grêle lorsqu'il est au moins 7 fois plus long que large. Mais il s'agit souvent d'une appréciation personnelle concernant l'allure générale d'un champignon, par comparaison avec des espèces voisines.
grenu
De consistance granuleuse, donc cassante ou friable, comme un bâton de craie, non fibreuse. Caractéristique des Lactaires et des Russules.
grumeleux
Comme couvert de grumeaux.
guttulé
Porteur de petites taches arrondies, d'une autre couleur que le fond.

H

halophile
Qui aime les endroits salés.
hémisphérique
En forme d'une demi-sphère.
hémolytique
Qui détruit les globules rouges.
hétérotrophe (organisme)
Organisme dépourvu de pigments chlorophylliens, incapable de synthétiser sa matière organique à partir d'eau, de C02 et d'énergie. Les champignons et les animaux, hétérotrophes, consomment la matière organique produite par d'autres organismes.
hirsute
Hérissé de poils raides et désordonnés.
hispide
Couvert de soies ou poils raides.
hôte
Organisme (plante, animal ou autre champignon) servant de support et de nourriture à un parasite.
humicole
Qui pousse sur l'humus.
humus
Horizon organique du sol, issu de la dégradation de la litière, et dans lequel se nourrissent la plupart des racines des plantes.
hyalin
Ayant plus ou moins l'aspect du verre, donc translucide, d'aspect aqueux.
hygrophane
Qui s'opacifie et pâlit au cours de la déshydratation (en séchant). L'hygrophanie peut être frappante en cours de déshydratation, lorsqu'une partie déshydratée du chapeau contraste avec la partie encore hydratée.
Référence : la Pholiote changeante (Kuehneromyces mutabilis).
Remarque : la déshydratation s'effectue en cocarde à partir du centre, ou de manière radiale ; lorsqu'elle commence par la marge, la décoloration n'est pas attribuée à l'hygrophanie mais à une imbibition occasionnelle.
hygrophile
Qui aime les lieux humides.
hyménium
Surface fertile du champignon. Par abus de langage, concerne également la structure supportant cette surface (lames, tubes, etc.), dont le nom exact est Hyménophore.
Du grec humen : membrane.
hyménophore
Tissu qui constitue les lames, les tubes ou les aiguillons, et qui porte l'hyménium.
hyphes
Filaments constitutif de base du champignon, constitué d'une chaîne d'articles.

Du grec huphê : tissu.

hypogé
Poussant sous terre (ex . les truffes).

I

imbriqués
Étroitement assemblés, partiellement superposés.
imbu
Gorgé d'eau, dû à des causes extérieures (temps pluvieux, croissance dans un milieu très humide, gel, etc.).
immuable
Ne changeant pas (en général, relatif à la couleur).
incarnat
Couleur chair.
incisé
Marge, arête présentent des incisions, des coupures étroites.
incrustant
Port étroitement appliqué sur le substrat et épousant ses variations de relief (pigment).
inféodé
Strictement lié à.
infère (anneau)
Ascendant, qui monte.
infundibuliforme
En forme d'entonnoir.
inné
Se dit d'un caractère présent dès la naissance.
innées (fibrilles)
Incluses dans le revêtement, ne faisant pas partie d'un voile.
insertion
Mode de raccordement des lames en haut du pied. L'insertion est un caractère majeur pour la classification des champignons à lames.
insipide
Dépourvu de saveur.
interveiné (lames)
Reliées par des veines.
involuté (marge)
Enroulée.

J

jeune
Qui n'a pas atteint sa maturité sexuelle, donc n'ayant pas encore produit de spores en quantité importante. L'hyménium est souvent protégé avant maturité.

K

L

labile
Qui n'est pas très adhérent et disparait facilement (flocon, etc…)
lacuneux (pied)
Creux (mais aussi creusé de cavités à l'extérieur).
lame
Structure caractéristique de certains hyméniums, disposée de façon radiale depuis le pied jusqu'à la marge du chapeau.
lamelles
Petites lames n'atteignant pas le pied.
lamellule
Lames courtes, partant de la marge mais n'atteignant pas le pied. On peut reconnaître plusieurs rangs de lamellules, intercalés avec les lames.
lames
Feuillets porteurs de l'hyménium, organisés en rayons, généralement sous le chapeau.
lardacé
Gras et souple au toucher, ne cassant pas.
latéral (pied)
Fixé sur le côté, le chapeau lui-même étant en contact avec le pied.
latex
Suc s'écoulant des champignons, « lait ».
lenticulaire
En forme de lentille.
libre (hyménium)
Qui n'atteint pas le pied.
libre (lame)
Ne se raccordant pas au haut du pied.
lichen
Groupe de végétaux composites résultant de l'association symbiotique d'une algue et d'un champignon.
ligneux
Ayant la consistance du bois, dur, compact, densément fibreux.
lignicole
Qui pousse sur le bois.
lilacin
Proche de la couleur lilas, rose violacé.
litière
Couche de feuilles ou d'aiguilles fraîchement tombées au sol ou encore peu dégradées.
lubrifié
Un peu gras, mais non visqueux.
lustré
Plus ou moins luisant, lisse.

M

macroscopique
Visible à l'œil nu ou sous la loupe (par opposition à microscopique).
macule
Petite tache colorée, sans relief.
mamelonné
Porteur d'un mamelon.
marcescent
Qui se flétrit ou se déshydrate naturellement sans pourrir, mais sans réversion possible (contraire de reviviscent).
marge
Partie la plus externe du chapeau, bord.
marginé (bulbe)
Dont la partie supérieure se termine brutalement, par un angle vif.
marginée (lame)
Arête bordée d'une autre couleur que celle des faces.
marginelle
Extrême bord du chapeau.
massue (en)
Voir Clavé.
méchuleux
Revêtu de petites mèches.
Melzer (réactif de Melzer)
Réactif iodé (iode + iodure de potassium + chloral).
membraneux
Qui a l'aspect d'une membrane, mince et un peu résistant.
mésophile
Qui aime les situations moyennes, en ce qui concerne l'hygrophilie ou le niveau trophique du substrat.
micacé (revêtement)
Ayant l'aspect du mica, finement orné de particules plus ou moins brillantes.
muqueux
Très visqueux.
muscicole
Qui pousse parmi les mousses ou sur celle-ci.
mutagène
Qui provoque des mutations.
mycélium
Partie végétative du champignon, se présentant sur forme de filaments inclus dans le substrat, constituée d'hyphes non différenciés, d'où sont issus les différents organes de reproduction et de conservation. Les principales fonctions du mycélium sont la nutrition et la propagation par croissance des hyphes.
mycénoïde
Qui ressemble à une mycène.
mycologie
Partie de la botanique consacrée à l'étude des champignons.

Du grec muke: champignon; et logos : discours.

mycorhize
Structure mixte constituée d'une racine fine de plante et d'hyphes de champignon, à travers laquelle s'effectuent des échanges symbiotiques d'éléments minéraux et organiques entre les deux organismes.
Du grec mukê : champignon ; et rhiza : racine.
myxomycètes
Groupe de champignons revêtant l'aspect d'amas mous, parfois gélatineux, sans forme propre.

N

nécrotrophe
Qui provoque la mort d'un organisme hôte, persistant généralement par la suite pour le décomposer.
neutrophile
Qui préfère les endroits neutres (au point de vue ph du substrat).
nitreux
À odeur d'acide nitrique ; odeur voisine de celle du chlore, de l'eau de javel. Référence : Entoloma nidorosum.
nitrophile
Qui pousse sur les lieux riches en azote.
nuageuse (lame)
Dont les faces ne mûrissent pas de manière uniforme ; caractéristique des Panéoles, où les spores mûres, noires, forment des taches à la surface des lames.

O

obtus
À extrémité arrondie ou émoussée.
olivacé
Couleur rappelant celle des olives vertes (vert mêlé de brun clair).
olivâtre
Idem, en plus terne ou sale.
ombiliqué
Creusé en une dépression brusque et étroite.
omphaloïde
En forme d'omphale (lames décurrentes, chapeau ombiliqué).
orophyte
Qui pousse en montagne.
ostiole
Petit trou, en particulier ouverture des périthèsces des Pyrenomycetideae ou du basidiome de certains Gasteromycetideae.
ovoïde
En forme d'œuf.

P

paraphyse
Filaments de mycélium, sans organes reproducteurs, qui s'entremêlent aux asques ou aux basides. Élément stérile trouvé entre les asques chez beaucoup d'Ascomycotina.
Du grec para : à côté ; et phusis : croissance, formation.
parasite
Organisme fixé à un hôte, et s'en nourrissant sans avantage pour l'hôte.
partiel (voile)
Voile couvrant l'hyménium avant maturité, donc reliant le pied au bord du chapeau ; les types les plus fréquents de voiles partiels sont l'anneau, la cortine et l'armille.
pélargonié
À odeur de pélargonium (géranium des fleuristes).
pelucheux
Garni de peluches.
pentue (lame)
Descendant du bord du chapeau vers le stipe en ligne droite.
péridiole
Petite lentille située au fond du basidiome en coupe contenant les spores chez les Nidulariales.
péridiscal
Situé autour du disque (centre) piléique.
péridium
Fructification des gastéromycètes. membrane du basidiome des Gasteromycetideae.
périthèce
Sporophore globuleux de consistance charbonneuse, à hyménium interne restant clos à maturité, caractéristique des Pyrénomycètes (Ascomycètes).
pied
Partie du sporophore généralement dressée, stérile, supportant la partie fertile. Synonyme : « stipe ».
piléipellis
Revêtement du chapeau.
piléique
Relatif au chapeau.
piléus
Voir Chapeau.
piriforme
En forme de poire.
plasmode
État végétatif des Myxomycètes, mobile, constitué d'une membrane fragile et de nombreux noyaux dispersés dans le cytoplasme.
pleurotoïde
Qui ressemble à un pleurote.
pliciforme (lame)
En forme de plis ou de veines ; lames très étroites et espacées, souvent à peine ébauchées, rappelant les plis ou rides des Chanterelles.
plis
Reliefs de l'hyménium évoquant des veines parallèles, souvent bifurquées, parfois à peine ébauchées, caractéristiques des Chanterelles.
ponctué
Orné de petits points.
pore
Extrémité des tubes ouverte vers l'extérieur chez les bolets et les polypores. (leur seule partie visible lorsqu'on les regarde par en-dessous).
pore germinatif
Partie circulaire amincie de la paroi de la spore, par laquelle s'effectue généralement la germination.
port
Allure générale, silhouette.
pruine
Poudre impalpable que l'on peut voir par exemple sur certains fruits non manipulés (prune, raisin).
pruineux
Donnant une impression de poudre impalpable, indistincte (parfois visible à la loupe), similaire à celle que l'on observe à la surface d'une prune.
pubescent (revêtement)
Finement poilu (poils courts, souples).
pulvérulent (revêtement)
Couvert d'une couche poudreuse inconsistante, se désagrégeant au toucher. Références : la surface des Coprins du groupe Coprinus niveus, des Cystolepiota.
purpurin
Couleur pourpre, c'est-à-dire un mélange de rouge foncé et de violet (comme la betterave).
putrescible
Pourrissant rapidement en conditions normales. Caractère commun à la plupart des champignons charnus (en opposition à reviviscent, déliquescent et marcescent).

Q

querecilicicole
Qui pousse avec les chênes verts (Quercus ilex).
quéréicole
Qui pousse avec les chênes (Quercus).

R

raboteux
Couvert de rugosités, d'écailles saillantes et colorées.
radiale
Disposée en rayons.
radicant
Possédant une base en forme de racine, amincie et longuement prolongée dans le substrat.
radicant (pied)
Prolongé dans le sol en s'atténuant comme une racine.
ramifié
Qui présente des divisions multiples.
ramuscules
Petits rameaux.
raphanoïde
À odeur ou saveur de radis.
réactif
Substance chimique provoquant un changement de coloration sur une partie déterminée du champignon.
réceptacle
Partie en forme de coupe de certains champignons.
réniforme
En forme de rein.
réseau
Relief de surface constitué de mailles, rappelant un filet (adjectif correspondant : « réticulé »).
résupiné
Dont la partie stérile est entièrement appliquée contre le substrat, ou non différenciée. Appliqué également à certains champignons à lames, fixés au substrat par le sommet du chapeau (Crépidotes).
réticulé
Porteur d'un réseau.
revêtement
Surfaces du chapeau (revêtement piléique) et du pied (revêtement pédiculaire).
reviviscent
Capable de se déshydrater et de retrouver son aspect initial après réhydratation (caractéristique des Marasmes).
rhizomorphes
Fins filaments mycéliens ramifiés, présents dans le substrat sous la base du pied, et évoquant de petites radicelles. Pour les structures plus épaisses, pourvues d'un cortex, et à section ronde, on parlera de cordons mycéliens.

Du grec rhiza : racine ; et morphê : forme.

ridulé
Légèrement plissé de manière irrégulière ou non orientée (référence : hyménium de Craterellus cornucopioides, la trompette-des-morts.
robuste (pied)
Plutôt épais, donnant une impression de stabilité. On peut estimer qu'un pied est robuste lorsqu'il est moins de cinq fois plus long que large, mais, comme pour Grêle, il s'agit souvent d'une allure générale difficilement quantifiable.
rudéral
Qui croit parmi les décombres, les zones riches en matières azotées.
rugueux (revêtement)
Dont la surface est légèrement granuleuse ou ridée au toucher ; il s'agit d'un caractère tactile, pas toujours perceptible à l'œil.
Référence : chapeau de Lactarius rufus.
ruguleux
Légèrement rugueux.

S

sabulicole
Qui pousse dans le sable.
salicicole
Qui pousse avec les saules (Salix).
saprophyte
Se dit de végétaux utilisant, pour leur nutrition, des matières organiques mortes, décomposées ou non.
Du grec sapros : pourri ; et phuton : plante.
saprotrophe
Puisant ses ressources alimentaires en décomposant la matière morte. Synonyme : « saprophyte ».
satiné (revêtement)
Brillant soyeux.
scléroderme (odeur)
Odeur caoutchoutée caractéristique des sclérodermes.
sclérote
Forme condensée de mycélium, entourée d'un cortex différencié, dure et résistante, destinée à la préservation de l'espèce durant une période défavorable à sa survie. Les sclérotes peuvent donner directement naissance à des sporophores (surtout dans les Typhula, Collybia, Agrocybe, Coprinus) ; ils ne sont observables que si le récolteur a pris soin de déterrer la totalité de la base du pied.
scrobicule
Petite fossette.
sec (revêtement)
Ni visqueux, ni gras, ni même humide. Au toucher, le doigt ne glisse pas sur la surface.
séparable (hyménium)
Pouvant être dissocié du chapeau d'un seul bloc. Les lames des Paxilles et des Gomphides se détachent en les poussant avec le doigt à partir du pied ; les tubes des bolets (adultes) s'enlèvent comme le « foin » des artichauts. Les lames des Lépistes et des Leucopaxilles peuvent être dissociées du chapeau, mais en se brisant individuellement ; on leur applique tout de même le terme « séparable ».
séparable (pied)
Dissociable du chapeau sans déchirure ; en coupe, la chair du pied est séparée de celle du chapeau par une zone au niveau de laquelle s'effectue la rupture.
séparable (revêtement)
Qui peut être dissocié de la chair en tirant dessus à partir de la marge. Chez les Russules, le revêtement est coriace et vient souvent d'une seule pièce ; chez les Psilocybes, il ne s'agit que d'un film gélatineux.
sessile
Dépourvu de pied.
serrulé
Irrégulièrement denticulé.
seules
Poils parfois visibles à la loupe, mais que l'on observe surtout au microscope (caractéristiques des coprins).
silicicole
Qui pousse préférentiellement sur terrain siliceux.
sillonné (revêtement)
Parcouru longitudinalement par des rainures assez profondes (un peu plus marqué que « cannelé »). Sinus.
siphon
Nom donné aux hyphes mycéliennes de certains champignons, quand elles sont constituées d'articles dépourvus de cloisons transversales.
Du grec siphôn : tube.
SMF
Société Mycologique de France.
sorédie
(n. f.) Du grec sôros : tas ; et eidos : apparence.
Petite masse de cellules d'algues et d'hyphes mycéliennes, servant à la reproduction, par simple bouturage, des lichens.
sous-hyménium
Ensemble de cellules situées entre la trame des lames et l'hyménium.
soyeux
Qui a l'aspect de la soie, à surface à la fois finement fibrilleuse et brillante, offrant des reflets souvent argentés.
sphagnicole
Qui pousse parmi les sphaignes.
spongieux
Qui a la consistance d'une éponge : mou, compressible et de consistance très lâche, mais non humide.
sporange
Organe dans lequel se différencient les spores chez certains champignons (de même chez les bryophytes et les ptéridophytes).
spore
Cellule formée lors de la reproduction sexuée du champignon, afin de disséminer l'espèce. Les spores sont formées sur la partie fertile du champignon (hyménium), à partir de cellules spécialisées (basides ou asques). Leur importance dans la classification est essentielle : par leur couleur en dépôt (sporée), par leur forme, ornementation, structure et propriétés au contact de certains réactifs (microscope).
Du grec sporos : semence.
sporée
Amas de spores, déposées naturellement en masse.
sporidie
Spore se formant après l'hiver chez les champignons du groupe des urédinales.
Du grec sporos : semence.
sporome
Partie visible du champignon, communément appelée « champignon ». Cette partie visible n'est en réalité que l'organe portant les cellules reproductrices.
sporophore
Organe consacré à la reproduction sexuée du champignon basidiomycète, dont une partie (l'hyménium) est le site de formation des spores. Toute la classification utilisée en mycologie pratique repose sur les caractères macro et microscopiques du sporophore (et des spores). De nombreux synonymes existent : le plus utilisé est Carpophore, mais on trouve également Sporocarpe, Sporome (avec les variantes Ascome et Basidiome, pour les Ascomycètes et Basidiomycètes respectivement), etc.
Du grec karpos : fruit; et phoros : qui porte.
squame
Écaille apprimée.
squameux
Recouvert de squames, écailleux.
squamule
Petite squame.
stérigmate
Petit filament fixé au sommet d'une baside et supportant une spore. formation se développant au sommet des basides et portant les spores.
Du grec sterigma : étai.
stérile
Qui ne produit pas de spores. Peut s'appliquer :
  • à une surface naturellement non consacrée à la reproduction (les revêtements du chapeau et du pied, par exemple)
  • à un organe non consacré à la production de spores (mycélium, rhizomorphes, etc. ; des formations mycéliennes particulières sont souvent qualifiées de « formes stériles »),
  • à un sporophore accidentellement incapable de produire des spores (cas habituels chez certaines Psathyrelles, Agrocybe, etc., dont les lames conservent leur couleur initiale au cours du développement).
stipe
Pied du champignon.
stipité
Pourvu d'un stipe.
strié
Rayé de lignes parallèles creusées, ou de couleur différente du reste du support.
striolé
Légèrement strié.
sub (préfixe)
Presque.
substrat
Désigne la matière à laquelle le champignon adhère et dont il se nourrit : humus, litière, feuille, plante vivante ou morte, excrément, etc.
sulfurin
Qui rappelle la couleur du soufre.
supère (anneau)
Qui descend.
supère (hyménium)
Tourné vers le haut.
symbiose
Relation intime entre deux organismes, dont chaque partenaire retire un bénéfice ; l'association ainsi constituée permet généralement au couple d'occuper des milieux où chacun des organismes ne pourrait pas se maintenir ou proliférer seul.
Du grec sun : avec ; et bios : vie.

T

taxon (Systématique)
Unité de la classification dans le monde vivant, dont la hiérarchisation constitue la Systématique. Le taxon de base du système est l'espèce ; on distingue les taxons infraspécifiques (sous-espèce, variété, forme, etc.) et les taxons supraspécifiques (série, section, sous-genre, genre, famille, ordre, classe, division etc., parmi les plus couramment utilisés).
terrestre (ou terricole)
Qui croît par terre, en opposition à lignicole, par exemple.
thermophile
Qui pousse préférentiellement dans les lieux ou les régions chaudes.
tomenteux
Revêtu de poils serrés, courts, souples, presque feutré.
tomentum
Sorte de velours très court.
touffe (en)
Voir Cespiteux.
tronqué (chapeau)
Dont la forme régulière est interrompue par un plan ; dans le cas d'un chapeau, la forme montre un aplatissement brusque du sommet.
tube
Structure de base de l'hyménium, cylindrique et creuse de certains champignons (Bolets, Polypores). Les tubes sont alignés verticalement, plus ou moins soudés entre eux ; l'extrémité ouverte est appelée « pore ».
turbiné
En forme de toupie.

U

ubiquiste
Capable de pousser dans des biotopes très variés.
umboné
Étroitement mamelonné.
uncinée (lame)
Avec une dent de décurrence.

V

variété (Systématique)
Taxon infraspécifique, correspondant à une variante morphologique, anatomique ou écologique d'une espèce, supposée stabilisée génétiquement et ne montrant pas d'intermédiaires vers la variété-type.
veiné
À relief de surface, plus développé et plus organisé que des rides, évoquant un réseau de veines. Egalement utilisé pour qualifier des connections sinueuses entre les lames de certaines espèces (Phylloporus, Mycènes, Marasmes, Russules, etc.) ; de telles lames sont dites « interveinées ».
vélaire
Relatif au voile.
ventru (pied)
Élargi dans sa partie médiane (à peu près à mi-hauteur).
vergeté
Strié de fines lignes innées, de couleur différente de celle du fond, et de peu de relief.
verrues
Restes de voile général persistant sur le chapeau, pouvant être éliminés aisément sans laisser de cicatrice.
Référence : verrues d'Amanite tue-mouches (Amanita muscaris).
vétusté
Dégradation par le vieillissement.
vineux
Couleur du vin.
vireux (odeur)
Désagréable, écœurante.
visqueux
Couvert d'une pellicule adhérente, gluante au toucher. La viscosité peut disparaître par temps sec ; on peut alors la percevoir en appliquant les lèvres humides sur le revêtement (« test du baiser » : positif si on perçoit une adhérence même légère).
voile
Tissu mince protégeant tout ou une partie du sporophore avant maturité, se dissociant à maturité pour laisser l'hyménium à jour. On distingue le voile général (enveloppant la totalité du sporophore) du voile partiel (protégeant seulement l'hyménium).
Du latin velum : voile.
voile général
Dans certains genres, enveloppe entourant entièrement le champignon à sa naissance. Laisse souvent une volve, des flocons piléiques, etc.
voile partiel
Structure reliant le pied à la marge du chapeau et protégeant la partie fertile chez le jeune. Laisse souvent un anneau (voile membraneux) ou une cortine (voile filamenteux).
volve
Résidu du voile général, persistant à la base du pied sous forme de gaine plus ou moins épaisse et coriace enveloppant la base.
Du latin volva : enveloppe.

W

X

xérophile
Qui aime les endroits secs.

Y

Z

zoné
Marqué de zones concentriques de couleur ou de relief différents.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Table des Matières des Fonges
Engins de recherche sur le site
Lexique mycologique
Les fonges (Fungi)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.