Les gomphides (Gomphidius)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Gomphides. Planche Ricken 3. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : boletales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : gomphidiacés (Gomphidiaceae)Sous-famille :
Genre : gomphides (Gomphidius)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisgomphidesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainGomphidius

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Gomphidius : semblable à un clou (du grec gomphos : clou et du grec eidos : semblable).
Étymologie françaiseÉtymologie française
Certains champignons sont moins connus de tous comme les gomphides, champignons à lamelles épaisses descendant le long du pied.

Ce mot vient du sumérien Gubar et Gutar qui vers 3500 avant JC voulaient dire cône, c’est à dire Phallus, champignon à chapeau conique.

Gha en araméen vers 1700 avant JC voulait dire champignon.

Gomba en slavon ancien avait le même sens comme Guba en russe actuel, Gumba en letton actuel, Gumbas en lithuanien actuel.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
  • Anneau glutineux.
  • Lames longuement décurrentes.
  • Charnus.
  • Lames épaisses et espacées, séparables de la chair.
  • Chapeau et pied non séparables.
  • Chapeau visqueux, à marge enroulée.
  • Aspect de gros clou.
  • Pousse toujours sous conifères.
Clés de déterminationClés de détermination
1. Chapeau rougeâtre +/- vif.

DéterminationGomphide rutilant (Chroogomphus rutilus)

2. Chapeau gris. Pied blanc au sommet, jaune à la base. Assez commun. Très visqueux.

DéterminationGomphide visqueux (Gomphidus glutinosus)

Retirer la pellicule visqueuse.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Le gomphide glutineux (Gomphidius glutinosus)
Sujets proches
Les chroogomphides (Chroogomphus)
Les gomphides (Gomphidius)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les boletacées (Boletaceae)
Les gomphidiacées (Gomphidiaceae)
Les hygrophoropsidacées (Hygrophoropsidaceae)
Les omphalotacées (Omphalotaceae)
Les paxillacées (Paxillaceae)
Les strobylomycetacées (Strobylomycetaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.