Les mycènes (Mycena)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Mycènes. Planche Ricken 109. Cliquer pour agrandir l'image.Mycènes. Planche Ricken 110. Cliquer pour agrandir l'image.Mycènes. Planche Ricken 111. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : marasmiacées (Marasmiaceae)Sous-famille :
Genre : mycènes (Mycena [(Persoon:Fries) Roussel])

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaismycènesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMycena

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Mycena : champignon (du grec mukes).
Étymologie françaiseÉtymologie française
Il existe d’élégants petits champignons nommés Mycènes dont le nom a été adopté en Crète, par la ville du même nom dont les habitations poussaient alors comme des champignons

mycène vient de :

Mezor en égyptien, qui en 1000 avant JC veut dire Champignon.

Mizy, mot latin, est donné par Pline en 78 avant JC avec le sens de Truffe.

Mycelium en latin actuel désigne le chevelu de filaments végétatifs souterrains de la plupart des champignons.

Mycel en anglais actuel a le même sens.

Mycena en latin actuel a donné : mycène en français contemporain est le nom d’un genre de champignons grêles, poussant en troupes serrées.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Mycènes.Le genre se distingue par une étonnante diversité de coloris. Ce genre de champignons peut prendre des teintes bleu-violet, gris-bleu Mycena pura, jaune verdâtre ou même blanchâtre.
  • Chapeau peu charnu, strié, en forme de cloche.
  • Lames libres.
  • Pied centré par rapport au chapeau.
  • Putrescible.
  • Sans saveur culinaire.
Clés de déterminationClés de détermination
  1. 1 - Présence de lait à la cassure.
    1. 1.1 - Lait blanc.

      Détermination Mycène à lait blanc (Mycena galopus) K

    2. 1.2 - Lait orangé.

      Détermination Mycène à lait orangé (Mycena crocata) K

    3. 1.3 - Lait rouge sang.

      Détermination Mycène à lait rouge (Mycena haematopus) K

  2. 2 - Pas de lait à la cassure.
    1. 2.1 - Stipe visqueux jaune, chapeau et pied teinté de jaune vif.

      Détermination Mycène des fougères (Mycena epiterygia) K

    2. 2.2 - Stipe sec violet ou bleu lila.
      1. 2.2.1 - Chapeau et pied bleu violacé. Lames blanchâtre. Odeur de radis.

        DéterminationMycène pure (Mycena pura) N

        Hallucination et troubles digestifs.

        Confusion avec Laccaire améthyste (Laccaria amethystina).

      2. 2.2.2 - Chapeau beige à mamelon plus foncé au centre. Lames à arêtes violacées. Odeur de radis. Pousse sous hêtres.

        Détermination Mycène gris-violet (Mycena pelianthina) L

    3. 2.3 - Stipe sec d’une autre teinte.
      1. 2.3.1 - Chapeau gris-brun. Stipe brun-jaune au sommet pour devenir brun-rouge à la base à la base ; souvent tordu. Odeur de bougie. Pousse en touffe, sur souche.

        Détermination Mycène inclinée (Mycena inclinata) K

      2. 2.3.2 - Chapeau beige à fauve. Lames +/- espacées rosissant chez les vieux exemplaires. Stipe non strié. Pousse en touffe. Saveur de farine. Très commun.

        Détermination Mycène à casque (Mycena galericulata) K

        Attention champignon très polymorphe.

      3. 2.3.3 - Chapeau gris argenté. Stipe fortement strié longitudinalement.

        DéterminationMycène à pied rayé (Mycena polygramma) K

Clés de détermination olfactiveClés de détermination olfactive
1. Odeurs de produits alimentaires.

1.1. Odeur raphanoïde, de radis :

Détermination Mycena pelianthina (++) ; mycène pure (Mycena pura) (++) ; mycène rose (Mycena rosea) (++) ; Mycena flavescens ; mycène de Pearson (Mycena pearsoniana) ; mycène à lait blanc (Mycena galopus) (-) ; Mycena aetites (-).

1.2. Odeur de farine :

Déterminationmycène cendrée (Mycena cinerella) (+) ; mycène en casque (Mycena galericulata) (+/- rance).

2. Odeurs de produits chimiques.

2.1. Odeur alcaline, de pétales de coquelicots froissés, nitreuse :

Détermination Mycena stipata (++) ; mycène à odeur ammoniacale (Mycena ammoniaca) (++) ; mycène à pied chevelu (Mycena capillaripes) (++) ; mycène chlorée (Mycena leptocephala) ; mycène d’Algérie (Mycena algeriensis) ; Mycena pilosella ; mycène à pied jaune (Mycena renatii) ; Mycena seynesiella ; mycène de la Forêt Noire (Mycena silvae-nigrae) ; Mycena thymicola ; mycène brûlée (Mycena ustalis) ; mycène à arête verte (Mycena viridimarginata) (-).

2.2. Odeur d’iode :

Détermination Mycena arcangeliana (++ ; au sec) ; Mycena filopes (+/- savon vert) ; Mycena metata (à la dessiccation).

3. Odeurs différentes.

3.1. Odeur de tabac :

Déterminationmycène à deux odeurs (Mycena diosma) (puis raphanoïde).

3.2. Odeur de bougie, de suif, d’huile rance :

Déterminationmycène inclinée (Mycena inclinata).

3.3. Odeur rance :

Déterminationmycène visqueuse (Mycena viscosa).

3.4. Odeur spermatique :

Détermination Mycena zephyrus (+ Russula emetica ?).

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
La mycène en casque (Mycena galericulata)
La mycène inclinée (Mycena inclinata)
La mycène à pied strié (Mycena polygramma)
La mycène pure (Mycena pura)
La mycène rose (Mycena rosea)
Sujets proches
La collybie queue de souris (Baeospora myosura)
Les marasmes (Marasmius)
Les mycènes (Mycena)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les dermolomatacées (Dermolomataceae)
Les hygrophoracées (Hygrophoraceae)
Les marasmiacées (Marasmiaceae)
Les pleurotacées (Pleurotaceae)
Les tricholomatacées (Tricholomataceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.