Les pleurotes (Pleurotus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Pleurotes. Planche Ricken 111. Cliquer pour agrandir l'image.Pleurotes. Planche Ricken 112. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : pleurotacées (Pleurotaceae)Sous-famille :
Genre : pleurotes (Pleurotus [(Fries) Kummer (et affines)])

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispleurotesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainPleurotus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Pleurotus : avec le pied latéral (du grec pleuron : flanc et du grec ous : queue).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
  • Pleurotes.Putrescible.
  • Chapeau souvent en entonnoir.
  • Pied excentré par rapport au chapeau.
  • Lignicole.
Clés de déterminationClés de détermination
1. Chapeau blanchâtre couvert d’un duvet sale, non en en entonnoir. Lames blanches à jaunes pied excentrique, voilé.

Détermination Pleurote du chêne (Pleurotus dryinus) K

2. Chapeau blanc-gris. Lames crème, longuement décurrentes. Odeur de farine. Pousse sur tronc de feuillus (chênes, ormes …).

DéterminationPleurote corne d’abondance (Pleurotus cornucopiae) J

3. Chapeau gris plombé ou bleuté à revêtement lisse et brillant. Lames blanches. Pied très excentrique et très court. Pousse en touffes volumineuses.

DéterminationPleurote en forme d’huître (Pleurotus ostreatus) J

4. Chapeau fauve orangé (couleur de girolle jeune. Lames régulières et serrées. Stipe peu excentré. Pousse sur souche de feuillus (en particulier l’olivier).

DéterminationFaux clitocybe de l’olivier, Pleurote de l’olivier (Pleurotus illudens) N

è Troubles digestifs violents.

Confusion (impardonnable) avec la girolle.

Clés de détermination olfactiveClés de détermination olfactive
A - Odeur de farine : Ossicaulis lignatilis (++) ; Pleurotus cornucopiae (+ spermatique).

B - Odeur spermatique : Pleurotus cornucopiae (+ farineuse).

C - Odeur de linge humide, de moisi : Pleurotus ostreatus (dans la vétusté).

D - Odeur de polypore : Pleurotus dryinus ; Pleurotus ostreatus.

E - Odeur aromatique sucrée : Pleurotus cornucopiae.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillusChampignons sur souches
Capables de dégrader la lignine, on les trouve soit sur les troncs d’arbres coupés, soit sur les bois pourrissants, soit encore, comme pour les Pleurotes du groupe des Ombellifères, inféodés aux racines de leur hôte.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
Culture
Les différentes espèces de Pleurotes font l’objet depuis quelques années de recherches intensives en vue de leur culture industrielle, et leur commercialisation s’accroît d’année en année sur le marché français. Les techniques utilisées se fondent sur l’aptitude de ces champignons à dégrader des substrats à base de paille ou de bois.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
La pleurote corne d'abondance (Pleurotus cornucopiae)
Le pleurote en forme d'huître (Pleurotus ostreatus)
Le pleurote du panicaut (Pleurotus eryngii)
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les dermolomatacées (Dermolomataceae)
Les hygrophoracées (Hygrophoraceae)
Les marasmiacées (Marasmiaceae)
Les pleurotacées (Pleurotaceae)
Les tricholomatacées (Tricholomataceae)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.