Le chardon aux ânes (Onopordum acanthium)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Chardon aux ânes. Cliquer pour agrandir l'image.Chardon aux anes. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Chardon aux anes. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Superbe chardon de grande taille, c’est une plante annuelle reconnaissable à sa tige ailée cotonneuse, ramifiée, aux feuilles très découpées.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : astérales (Asterales)
Famille : astéracées (Asteraceae)Sous-famille : carduoïdés (Carduoideae)
Genre : cirses (Cirsium [Miller])Sous-genre :
Espèce : Onopordum acanthium [Linné]Variété :
Nom commun : chardon aux ânes, onopordon à feuilles d’acanthe, onopordon fausse acantheNom populaire : onopordon fausse acanthe, chardon d’Écosse, chardon-acanthe, onoporde acanthe, acanthe sauvage, pet-d’âne

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegewöhnliche Eselsdistel, EselsdistelAngleterrecotton thistle, giant thistle, Scotch thistle, Scots thistle, heraldic thistle, woolly thistleArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarieoбикновеният гингер
Catalognecardot grosChyprioteCorsuCroatie
Danemarkæselfoder, almindelig æselfoderGaeidhligEspagnealcachofa salvaje, cardo borriqueño, cardo borriquero, cardo ruso, rusoEstonie
FøroysktFinlandekruunuohdake, okakruunuohdake, ruunuohdakeFrançaischardon aux ânesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieszamárbogáncsIrlandeIslandeItalieonopordo tomentoso, spina bianca, acantio, acanzio
Lettoniedygliuotoji kardažolėLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeeseltistelOccitan
Pays-BaswegdistelPolognepopłoch pospolityPortugalRoumaniescai măgăresc
Russieтатарник колючийSerbieSlovaquieostropes obyčajnýSlovénie
SuèdeulltistelTchéquieostropes trubilUkraïneEmpire romainOnopordum acanthium

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Ce grand Chardon, qui peut atteindre jusqu’à 2 mètres de haut, épanouit ses grosses fleurs composées au sommet de nombreux rameaux. Les feuilles épineuses se prolongent sur la lige par des lames aplaties, et épineuses aussi ; elles sont d’un vert glauque et couvertes de poils qui ressemblent un peu à des toiles d’araignée.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Espèces semblablesEspèces semblables

FleurFleurs

Description des fleurs
Très nombreuses bractées épineuses.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
La floraison est très lente : on voir d’abord apparaître une petite couronne de bractées orange, puis le capitule s’épanouit en fleurons pourpres.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Chardon aux anes. Graines, Ternant. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
On la trouve dans les décombres, les endroits incultes, près des villages ou au bord des chemins.
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudes
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Fleurs recherchées par les abeilles.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
Cette espèce et d’autres Onopordons (tels que l’Onopordon d’Illyrie et l’Onopordon d’Arabie), assez semblables à celle-ci, sont parfois cultivés dans les parcs ou les promenades publiques à cause de leur aspect décoratif.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, magie, mythes, symboles …

HistoireHistoire
C’est l’Onoporde acanthe (Onopordum acanthium), communément appelé le « Chardon de Nancy » que le Duc Charles III ajoute aux armoiries de sa ville en 1576. La devise « qui s’y frotte, s’y pique » est bien justifiée !
LittératureLittérature
Chardon aux anes. Planche de Granville. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le baromètre (Carlina acaulis)
La carline artichaut (Carlina acanthifolia cynara)
La carline commune (Carlina vulgaris)
Le chardon aux ânes (Onopordum acanthium)
Le chardon-Marie (Silybum marianum)
Le chardon penché (Carduus nutans)
Le cirse acaule (Cirsium acaule)
Le cirse des champs (Cirsium arvense)
Le cirse commun (Cirsium vulgare)
Le cirse glutineux (Cirsium erisithales)
Le cirse laineux (Cirsium eriophorum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les achillées (Achillea)
L'adénostyle (Adenostyles alliariae)
Les armoises (Artemisia)
L'arnica des montagnes (Arnica montana)
L'aster amelle (Aster amellus)
L'aster à feuilles d'osyris (Aster linosyris)
La grande bardane (Arctium lappa)
La camomille matricaire (Matricaria recutita)
Les carduoïdés (Carduoideae)
Les centaurées (Centaurea)
La carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)
Le doronic d'Autriche (Doronicum austriacum)
Le doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches)
L'eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum)
La grande marguerite (Leucanthemum vulgare)
La laitue des Alpes (Cicerbita alpina)
La laitue des murailles (Mycelis muralis)
La laitue vivace (Lactuca perennis)
La lampsane commune (Lapsana communis)
La ligulaire de Sibérie (Ligurica sibirica)
Le léontodon d'automne (Leontodon autumnalis)
La mulgédie de Plumier (Cicerbita plumieri)
La pâquerette vivace (Bellis perennis)
Le pétasite blanc (Petasites albus)
La picride fausse-vipérine (Picris echioides)
Le pissenlit dent-de-lion (Taraxacum officinale)
La porcelle enracinée (Hypochoeris radicata)
La prénanthe pourpre (Prenanthes purpurea)
Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis)
La scorsonère des prés (Scorzonera humilis)
Le séneçon à feuilles d'adonis (Senecio adonidifolius)
Le séneçon à feuilles de roquette (Senecio erucifolius)
Le séneçon jacobée (Senecio jacobaea)
Le solidage du Canada (Solidago canadensis)
Le solidage verge d'or (Solidago virgaurea)
La tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.