AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les plantes (Plantae)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d'accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]Page éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnePlantzenAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgariepастения
CatalogneplantesChyprioteCorsuCroatie
DanemarkplanterGaeidhligkasvitEspagneplantasEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisplantesFrysk
GalicePays de GallesplanhigionGéorgieGrèce
HongrienövényekIrlandeIslandeItalie
LettonieaugalaiLithuanieaugalaiLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasplantenPologneroślinyPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquierastlinySlovénie
SuèdeväxtriketTchéquierostlinyUkraïneрослиниEmpire romainPlantae

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Les végétaux. Jardin botanique. Cliquer pour agrandir l'image.Les plantes fournissent de la nourriture pour nos corps et pour nos âmes. Avec l'aide des fungi, les plantes fournissent l'oxygène que nous respirons et la nourriture qui nous soutient, soit directement, soit indirectement, en nourrissant d'autres animaux. Les plantes produisent l'ombre au-dessus de nos têtes et de fraîches pelouses sous nos pieds tout en nous entourant de belles couleurs et en marquant le changement des saisons.
Espèces semblablesTaxinomie
La classification du règne végétal peut être spécialement embarrassant pour le naturaliste amateur. Par exemple, d'après la botanique moderne :
  • Un palmier a plus en commun avec une feuille d'herbe qu'avec les autres arbres.
  • Un fraisier est plus proche d'un pommier ou d'un abricotier que d'un trèfle ou d'un géranium.
  • Un ginkgo (arbre aux quarante écus) est si différent des autres plantes qu'il constitue un phylum à lui seul. Mais si l'on doit le regrouper avec d'autres plantes, il appartient aux conifères comme les pins.
  • Au moins quatre systèmes de classification sont en usage : les plantes sont classées en 12 phylums ou divisions basés en grande partie sur les caractéristiques de reproduction. ; elles sont classées selon la structure du tissu en plantes non-vasculaires (mousses) et en plantes vasculaires. (toutes les autres) ; selon la structure de la graine entre celles qui se reproduisent au moyen de graines nues, de graines enveloppées ou de spores ; ou bien par la stature en mousses, fougères, arbustes et lianes, arbres, et herbes.

Tous ces groupements de haut niveau sont définitivement déséquilibrés : la grande majorité des 270 000 espèces de plantes sont des plantes à fleurs. Les catégories listées ci-dessous fournissent une répartition un peu meilleure : le plus important phylum a été divisé tandis que les autres sont regroupés selon l'une ou l'autre des méthodes décrites ci-dessus.

Sous-règneDivisionClasseSous-classeSuper-ordre
Plantes non-vasculaires (Bryophyta)Mousses (Bryophyta)
Hépatiques (Hepatophyta)
Plantes vasculaires (Tracheobionta)Plantes vasculaires sans graines - Ptéridophytes (Pteridophyta)Fougères - Ptérophytes (Pterophyta)
Lycopodes
Prêles
Plantes vasculaires à graines - Spermatophytes (Spermatophyta)plantes à fleurs (Angiospermae)Monocotylédones (Monocotyledonae)
Alismatidae
Commélinidés (Commelinidae)
Arécidés (Arecidae)
Lilidés (Liliidae)
Dicotylédones (Dicotyledonae)
Magnolidés (Magnoliidae)
Hamamélidés (Hamamelidae)
Caryophyllidés (Caryophyllidae)
Dillénidés (Dilleniidae)
Rosidés (Rosidae)
Astéridés (Asteridae)
gymnospermes (Gymnospermae)
Les Mousses et Assimilés (Bryophyta)
Les mousses sont des plantes non-vasculaires — elles ne peuvent transporter de fluides à travers leur corps. Au lieu de cela, elles doivent compter sur l'humidité environnante pour obtenir cela.

Bien que petite par la taille, les mousses sont des composants importants de notre écosystème. Elles établissent les fondations pour la croissance d'autres plantes, préviennent l'érosion, et contribuent à la verdure luxuriante de nombreuses zones forestières.

Les 24 000 espèces de bryophytes, parfois regroupées en un seul phylum sont maintenant regroupées en trois phylums : les mousses (Bryophyta), les hépatiques (Hepatophyta) et les anthocérotes (Anthocerophyta). Elles se reproduisent au moyen de spores, n'ont jamais de fleurs et peuvent se rencontrer poussant sur le sol, sur des rochers ou sur d'autres plantes.

Les fougères et assimilés (Pteridophyta)
Les végétaux. Fils de la Vierge.Les végétaux. Prêle. Cliquer pour agrandir l'image.Les fougères et assimilés ont un système vasculaire pour transporter des fluides à travers leur corps mais, comme les mousses, elles se reproduisent au moyen de spores et non de graines. Le principal phylum, les fougères (Filicinophyta = Pteridophyta) comprend environ 12 000 espèces.

Les autres phylums sont inclus comme assimilés aux fougères : les prêles (Sphenophyta = Equisetophyta, 40 espèces ; à droite, avec une orchidée), les lycophytes (Lycopodiophyta, 1 000 espèces), et les psilophytes (Psilophyta, 3 espèces).

Les conifères et assimilés (Gymnospermes = Coniferophyta et assimilés)
Les végétaux. Conifère.Les gymnospermes ajoute un niveau de complexité supplémentaire à l'évolution des plantes : elles se reproduisent au moyen de graines au lieu de spores. Les graines, cependant, sont « nues » (du grec : gummnos) — et non pas couvertes par une ovaire. Habituellement, les graines sont produites à l'intérieur d'une structure de forme conique comme un cône de pin, d'où le nom de conifères. Quelques conifères, tels que l'if et le ginkgo, produisent leur graines à l'intérieur d'une structure semblable à une baie.

Les conifères sont plutôt faciles à identifier : en plus des cônes mentionnés ci-dessus, ces arbres et arbustes ont des feuilles typiques en forme d'aiguilles, d'échelle ou d'alêne. Et ils n'ont pas de fleurs.

Approximativement 600 espèces sont comptées comme conifères en incluant les pins, les sapins, les épicéas, les cèdres, les genièvres et l'if. Les espèces au sein du monde des conifères nous donnent les pignons — ingrédient magique du pistou — ainsi que les baies de genièvre pour le gin.

Les assimilés aux conifères incluent trois petits phylums comprenant moins de 200 espèces tous réunis: les ginkgos (Ginkophyta) avec une seule espèce : le ginkgo bilobé ou arbre aux quarante écus (Ginko biloba) ; les cycades en forme de palme (Cycadophyta) ; et les plantes herbacées à cônes (Gnetophyta) comme l'Ephedra.

Les plantes à fleurs dicotylédones (Angiospermophyta, Classe des Dicotyledoneae)
Les végétaux. Madrone.Les angiospermes ajoutent l'amélioration finale à la reproduction des plantes : elles produisent leurs graines dans une ovaire (du grec : angeion = vaisseau) qui est elle-même contenue dans une fleur. Après qu'elle a été fertilisée, la fleur tombe et l'ovaire enfle pour devenir un fruit.

Les angiospermes de la classe des dicotylédones (Dicotyledoneae) développent deux étuis à graines (cotylédons). De plus, les feuilles ont généralement une seule veine principale, ramifiée, partant de la base du limbe, ou trois ou plus veines principales qui divergent depuis la base.

La grande majorité des plantes sont des dicotylédones. La plupart des arbres, arbustes, lianes et fleurs appartiennent à ce groupe d'environ 200 000 espèces. La plupart des fruits et légumes viennent de cette classe.

Les Angiospermophyta sont aussi nommés Anthophyta ou Magnoliophyta.

Les plantes à fleurs monocotylédones (Angiospermophyta, Classe des Monocotyledoneae)
Les végétaux. Narcisses.Les monocotylédones partent d'un seul étui à graines. Les veines principales de leur feuillage sont généralement non ramifiées et presque parallèles les unes aux autres. Environ 30 000 plantes sont classées comme monocotylédones y compris bien des plus belles espèces du règne végétal : les orchidées, les lys, les iris, les palmiers et même l'oiseau de paradis. Les herbes qui tapissent nos pelouses et nos prés sont aussi des monocotylédones.

Les monocotylédones nous fournissent nos sources premières de nourriture, nous approvisionnant, nous et les animaux que nous mangeons, avec des céréales telles que le froment, l'avoine et le maïs, ainsi que des fruits comme les dattes et les bananes.

Clés de déterminationClés de détermination

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Les plantes non vasculaires (Bryophyta)
Les plantes vasculaires (Tracheobionta)
Sujets proches
Table des Matières des Végétaux
Engins de recherche sur le site
Lexique botanique
Lexique médicinal
Lexique de l'arbre
Les plantes (Plantae)
Planches de botanique de Duhamel du Monceau
Planches de botanique de Jaume Saint-Hilaire
Planches de botanique de Lindman
Sujets plus larges
Page d'accueil
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.