AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le gros-bec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Gros-bec casse-noyaux[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.Gros-bec casse-noyaux, Sur un cerisier. Cliquer pour agrandir l'image.
Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.Gros-bec casse-noyaux, Sur un cerisier. Cliquer pour agrandir l'image.Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.
Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : fringillidés (Fringillidae)Sous-famille :Genre : gros-becs (Coccothraustes)Sous-genre :
Espèce : Coccothraustes coccothraustes [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : gros-bec casse-noyauxNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbaniesqeptrashiAllemagneKernbeißerAngleterrehawfinch, short-tailed hawfinchArménie
Pays basqueBiélorussieзвычайны таўстадзюбBrezhonegbeg-tevBulgarieчерешарка
CatalognedurbecChyprioteCorsuCroatiebatokljun, batokljun trešnjar
DanemarkkernebiderGaeidhliggobhachEspagnepepitero común, picogordo, camachuelo comúnEstoniesuurnokk, suurnokkvint
FøroysktkjarnbíturFinlandenokkavarpunenFrançaisgros-bec casse-noyauxFryskkersebiter
GalicePays de Gallesgyfinbraff, pendewGéorgieGrèceχοντρομύτης
HongriemeggyvágóIrlandeglasán gobmhórIslandekjarnbíturItaliefrosone
Lettoniedižknābis, svirpisLithuaniestorasnapis, svilikasLëtzebuergëschMacédoineцрешар
Maltetaż-ŻebbuġMoldovenesteNorvègekjernebiter, kirsebærfinkOccitan
Pays-BasappelvinkPolognegrubodzióbPortugalbicogrossudoRoumanie
Russieобыкновенный дубонос, дубоносSerbieбатокљун (batokljun), трешњар (trešnjar)Slovaquieglezg obyčajnýSlovéniedlesk
SuèdestenknäckTchéquiedlask tlustozobýUkraïneкостогризEmpire romainCoccothraustes coccothraustes

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Gros-bec casse-noyaux, Gros-bec casse-noyaux (Dessin d'identification d'après Naumann). Cliquer pour agrandir l'image.
Gros-bec casse-noyaux, Gravure Gould. Cliquer pour agrandir l'image.
Gros-bec casse-noyaux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Gros-bec casse-noyaux. Cliquer pour agrandir l'image.Le gros-bec casse-noyaux appartient à la famille des pinsons. Par sa taille, le gros-bec arrive en deuxième position des fringilles européens, derrière le dur-bec des sapins. Avec un peu de patience, guidé par ses cris claquants, on découvre l'oiseau trapu, dissimulé par le feuillage. Il impressionne par son bec disproportionné dont la puissance permet de briser graines dures et noyaux délaissés par les autres oiseaux.
PlumageGros-bec casse-noyaux, Adulte dessin. Cliquer pour agrandir l'image.La face a un motif et une bavette noire et une épaisse barre au niveau des yeux, moins proéminente chez la femelle.

Couleur générale fauve sur le dessus, plus clair sur le ventre, tache grise sur le dos. Le plumage est noir, marron, gris et blanc. Le dos est brun plus foncé avec une barre alaire blanche très large et des ailes pourpres. Ailes bleu nuit avec taches blanches aux épaules. La queue est courte avec le bout blanc.

MâleLe mâle est légèrement plus coloré que femelle, avec un motif plus prononcé sur l'aile.

FemelleLe plumage de la femelle comporte plus de gris et est moins foncé.

Forme de becCe grand fringillidé est reconnaissable à sa grosse tête et à son bec massif, qui est de couleur corne en hiver et bleu acier en été.
Patte
Longueur18 cm.Envergure
HauteurPoidsDe 42 à 62 g.
ColorisColoris
Gros-bec casse-noyaux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Il émet un cri sonore et explosif souvent lorsqu'il est en vol, de sorte qu'on l'entend avant de le voir.
Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant
Notes d'un mâle.

Les « tsic, tsic » du Gros-bec sont souvent le seul indice de sa présence.

Chant d'oiseauChant
Le chant est un mélange de notes stridentes et de sifflements.

VolVol

Description
Grosbec casse-noyaux. Dessin
Gros-bec casse-noyaux, En vol dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Au vol, ses barres alaires blanches et sa silhouette rondouillarde assurent l'identification. En vol, le motif blanc-noir est très visible.

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Gros-bec casse-noyaux. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.
C'est un oiseau très farouche et difficile à observer. Il se trouve généralement haut dans les arbres, ou bien vole haut et vite dans les trouées. Oiseau des bois, parcs et vergers, le Gros-bec est un nicheur peu commun et localisé. En automne, quelques individus errants ainsi que des migrateurs peuvent se rencontrer çà et là mais jamais en grand nombre. Ils ne dédaignent pas le tournesol des mangeoires.

En dépit de sa grande taille, de son bec massif, ce joli pinson est l'un des plus timides et des plus discrets de tous nos pinsons des bois. Il est rarement aperçu hors des forêts, bien qu'il lui arrive de passer occasionnellement dans un jardin, mais il s'envole au moindre dérangement. Il visitera le jardin à l'occasion, en hiver, surtout s'il est proche d'une zone boisée. Le gros-bec a un vol rapide et onduleux, souvent au niveau de la cime des arbres. Comme le bouvreuil, il est peu attiré par les mangeoires en hiver, car les semences d'arbres qui constituent sa nourriture sont toujours disponibles. Comme il vit très haut dans les arbres, il recherche de préférence les aliments qui sont placés dans une mangeoire élevée; toutefois, ce bel oiseau apparaît occasionnellement autour des mangeoires placées à proximité du sol, à condition d'être suffisamment éloignées des habitations. Grâce à son bec impressionnant, le gros-bec n'éprouve aucune difficulté à maintenir à distance les autres visiteurs de la mangeoire; nul besoin pour cela de se montrer menaçant.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
Dans la seconde moitié d'avril ou début mai.
ReproductionParade nuptiale
Les couples semblent passer l'hiver ensemble et la parade débute à la fin de l'hiver.
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Le gros-bec se reproduit dans des régions vastes et tranquilles, dans les forêts mixtes, loin des jardins. L'emplacement du nid se trouve dans un feuillus ou un arbre fruitier. Son nid à ciel ouvert est généralement situé sur la branche horizontale d'un arbre fruitier, dans un arbuste.
NidNid
Gros-bec casse-noyaux, Nid dessin. Cliquer pour agrandir l'image.C'est au bout d'une branche ou contre un tronc que la femelle construit seule un nid assez plat en forme de coupe composée de radicelles, de crins et d'herbes sèches sur un large soubassement de branchettes. L'intérieur est garni de mousse et d'herbe sèche, délicatement entrelacées de radicelles et de crins.
NichoirNichoir
N'utilise pas les nichoirs.
Nombre de couvéesNombre de couvées
Une ou deux.
PontePonte
Fin avril début mai.
ŒufsŒufs
De 4 à 7 œufs brun olive tachés de filaments gris foncés.
IncubationIncubation
L'incubation dure 12 ou 13 jours.
ÉclosionÉclosion
Les poussins, d'abord soignés par la femelle, seront nourris par les deux parents pendant 11 jours. Deux semaines après leur naissance, les jeunes suivent leurs parents.
NourrissageNourrissage
EnvolEnvol
De 12 à 14 jours.
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Gros-bec casse-noyaux, Juvénile. Cliquer pour agrandir l'image.Les jeunes restent avec les adultes pendant 1 ou 2 mois. Ces familles restent unies jusqu'au cœur de l'été.
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
GrainsTournesolsGlandsCerisesPrunesInsectes
Il se nourrit essentiellement de semence d'arbre (érable, chêne, frêne, orme, charme et cerisier), de bourgeons, de noyaux de fruits (surtout cerises) et de faines. Il adore les petits pois. Il consomme également de gros insectes et autres petits animaux.

Au printemps, il apprécie les gros coléoptères mais peut causer beaucoup de dégâts en déchiquetant les bourgeons et les jeunes pousses.

Il se nourrit en été d'insectes mais son régime principal reste les graines et les noyaux.

Le gros-bec a une grande tête et utilise son gros bec pour ouvrir les fruits et casser les noyaux pour en extraire les amandes. Il est discret, mais on peut déceler sa présence par les débris de coques qui s'accumulent sous certains arbres. Les grosses graines protégées par une enveloppe dure et ligneuse ne résistent pas à la puissance de ses mandibules, il se nourrit de samares d'érable, de frêne et de charme.

Ce bec lui permet de tenir fermement les noyaux de cerise, car il est actionné par des muscles d'une taille et d'une puissance exceptionnelle qui se prolongent jusqu'à l'arrière du crâne. Quand ils se contractent, ils peuvent exercer une force de plus de 45 kg et c'est amplement suffisant pour casser en deux un noyau. Le gros-bec n'a plus qu'à prendre la graine qui se trouve à l'intérieur. Il est capable de casser les graines dures du bouleau, du frêne et du charme ainsi que les noyaux de cerise et de prune. C'est le seul passereau qui dédaigne la chair des cerises préférant croquer le noyau.

MangeoireMangeoires
Le gros-bec s'approche timidement et occasionnellement des mangeoires où il apprécie les fruits et les graines : tournesol, chanvre, noix et céréales concassées.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusForêts de conifèresJardinsParcsVillages
Le gros-bec vit dans les régions de forêts mixtes, surtout de charmes, les érables et de hêtres, ainsi que dans les parcs et les grands jardins de feuillus. Il visite surtout les jardins situés dans les zones rurales et pendant les hivers rudes, pour se nourrir de baies.
Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Gros-bec casse-noyaux, Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Se retrouve pratiquement dans toute l'Europe, sauf en Scandinavie, et, bien que répandu, jamais en très grand nombre. Niche en France essentiellement dans la partie nord-est.
Présent en auvergneAuvergne
Gros-bec casse-noyaux, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

Expansion vers l'ouest et le sud en hiver. La France accueille beaucoup d'hivernants.

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Rareté
Menaces
Protection
Espèce protégée en France.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra)
Le bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis)
Le gros-bec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes)
La linotte mélodieuse (Carduelis cannabina)
Le pinson des arbres (Fringilla coelebs)
Le pinson du nord (Fringilla montifringilla)
Le serin cini (Serinus serinus)
Le sizerin flammé (Carduelis flammea)
Le tarin des aulnes (Carduelis spinus)
Le venturon montagnard (Serinus citrinella)
Le verdier d'Europe (Carduelis chloris)
Sujets plus larges
Racine
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.