Les érables (Acer)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Érables. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.Érables. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Genre (Acer) d’Acéracées groupant environ 150 espèces (arbres et arbustes), distribuées uniquement dans l’hémisphère boréal : Amérique du Nord, Europe et Japon.

L’érable dur (Acer saccharum) et l’érable tendre (Acer saccharinum entre autres) viennent d’Amérique. L’érable sycomore appelé aussi « sycomore » tout simplement (ou encore érable faux-platane), l’érable champêtre (Acer campestre) et l’érable plane (Acer platanoides) sont présents en Europe. L’érable japonais, lui, est principalement le Acer mono.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : sapindales (Sapindales)
Famille : acéracées (Aceraceae)Sous-famille :
Genre : érables (Acer [Linné])

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAhornAngleterremappleArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnefalso plátanoEstonie
FøroysktFinlandevaahteratFrançaisérablesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceσφενδάμι
Hongriejuharfélék, jávorfafélékIrlandeIslandeItalieaceros
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPologneklonPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainAcer

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Du vieux latin « acerabulus », où « acer » est d’origine indo-européenne (« ac » : « pointu, dur »).

Le nom scientifique du genre Acer fait allusion à la forme des feuilles.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Érables. Silhouette.
Clés de déterminationClés de détermination

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Les érables sont à feuillage caduc.

Leurs feuilles sont toujours opposées et en disposition décussée (c’est à dire, deux paires se suivent en tournant de 90° en plan). Leur forme est presque toujours lobée (de 3 à 9 lobes).

L’érable sycomore a la particularité de produire sur les jeunes pousses, des feuilles de forme différente de celle des feuilles adultes (cette caractéristique est dite « hétérophylle »).

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
En automne, avant de tomber, les feuilles des érables passent par toutes les nuances allant du jaune au rouge. Les fleurs à 8 étamines sont petites et mellifères (elles attirent les abeilles).
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
Tous les érables sont pollinisés par des insectes et les abeilles profitent de leurs floraisons échelonnées.
FloraisonFloraison
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Ils se caractérisent tous par des fruits secs ailés (samares), collés par deux (disamares, communément appelées « hélicoptères »).

Le vent les transporte pour étendre l’aire de distribution de l’érable.

Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
L’érable sycomore a une croissance rapide. Il a le mauvais goût de se répandre tout seul, au gré des vents qui emportent les gaines (propriété de dispersion qu’il partage avec l’ailante ou le robinier).

Ils peuvent rejeter de souche.

EntretienEntretien
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
 l’érable champêtre, le plus petit des érables européens, est souvent attaqué par des maladies.
Oïdium de l’érable
Deux variétés d’oïdium infectent l’érable :
  • Uncinula tulasnei forme des taches blanches circulaires sur la face supérieure des feuilles de l’érable plane. Il arrive parfois que la feuille en soit recouverte.
  • Uncinula bicornis forme un coussinet mycélien blanc continu sur les deux faces des feuilles de l’érable sycomore et de l’érable champêtre.

En cas de forte attaque, ces deux variétés d’oïdium provoquent en enroulement des feuilles qui peut être fatal. Les pointes des rameaux atteints présentent aussi parfois des malformations et des courbures.

Au printemps, les ascospores qui ont hiverné au sol se déposent sur les feuilles. C’est ici qu’elles germent en formant un lacis mycélien blanc (mycélium superficiel) ; à l’aide de leurs haustories (suçoirs), elles pénètrent dans les cellules externes de la feuille pour y prélever des éléments nutritifs. Par un fort rayonnement solaire et une faible l’humidité de l’air, les hyphes forment des spores d’été (conidies) au début de l’été. Celles-ci sont disséminées par le vent et peuvent alors infecter d’autres érables. En automne, apparaissent de petites fructifications brunes (cleistothécies) de 0,15 mm dans lesquelles les ascospores se forment. Les fructifications présentent de petits appendices blancs, un signe caractéristique qui permet de distinguer les différentes variétés d’oïdium. Les cleistothécies tombent au sol avec le feuillage dans lequel elles peuvent subsister durant l’hiver. Le champignon peut aussi hiverner sous sa forme mycélienne dans les bourgeons.

Les champignons pathogènes de l’oïdium ayant des hôtes très spécifiques, l’oïdium de l’érable n’infecte aucun autre genre végétal.

Érables. Oïdium de l'érable. Cliquer pour agrandir l'image.Feuille d’érable plane infectée par l’oïdium (Uncinula tulasnei).
Érables. Oïdium de l'érable. Cliquer pour agrandir l'image.Jeune érable champêtre infecté par Uncinula bicornis dans une pépinière.
Érables. Oïdium de l'érable. Cliquer pour agrandir l'image.Fructifications de l’oïdium Uncinula bicornis présentant des appendices et des asques émergeants.
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
SolsSols
En règle générale, les érables poussent de préférence sur sol calcaire.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat froid
Les érables sont des essences de lumière ou de demi-ombre et résistent bien au froid.
AltitudesAltitudesÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Espèce associéeEspèce associée
En forêts, ils côtoient Chênes, Hêtres, Ormes et Tilleuls.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Europe, sauf régions méditerranéennes, Régions méditerranéennes, y compris l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, Asie tempérée, et Amérique du Nord.

Érables. Repartition france.Espèces et aires principales en France :

BoisBois

Description du bois
Érables. Bois.
Propriétés du boisPropriétés du bois
BoisAspect du bois
C’est un bois jaune clair avec quelques traînées plus foncées et des veines droites. Cependant, le sycomore européen peut présenter des veines ondulées. Les érables les plus denses ont une texture fine et unie, et une compacité telle que leur résistance est excellente.

Limites de cernes distinctes.

Bois de cœur blanc ou gris brun à blanc ou gris brun à jaune blanc ou gris à rouge (généralement blanc jaunâtre).

Couleur de l’aubier identique au bois de cœur (présence rare d’un cœur coloré). Le bois fonce beaucoup à la lumière.

Particularités : fil ondulé dans toutes les espèces, « érable moucheté » seulement chez Acer saccharum.

Coupe longitudinale
Coupe tangentielle
Coupe radiale
Densité du boisDensité du bois
Densité basale : de 0,5 à 0,7 kg/dm3.
Travail du boisTravail du boisTranchageSciageClouageVissage SculpturePeinture
Il sèche assez bien si cette opération est faite lentement et est plutôt stable à l’usage. Le traitement du bois varie selon qu’il appartient à la catégorie des érables tendres ou durs.

Comme c’est un bois très clair, il est souvent décoloré pour le rendre encore plus blanc.

Utilisation du boisUtilisations du boisUtilisation du bois en lutherie Utilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois en marqueterieUtilisation du bois en ébénisterie Utilisation du bois pour les jouetsUtilisation du bois en tournerieUtilisation du bois en manchisterie
L’érable est employé surtout pour la lutherie, la tournerie, confection de queues de billards, l’ébénisterie, la marqueterie, la sculpture sur bois, les manches d’outils.

Il est utilisé en marqueterie pour les intérieurs de meubles par exemple.

Les lances romaines étaient en Acer, d’où « acéré ».

Autrefois, il était utilisé pour les sabots et le charronnage.

Plus récemment, on utilisait l’Érable pour les hélices d’avion et les planches à découper.

L’érable commun (Acer campestre) fournit un bois compact, à texture fine, apprécié en menuiserie et en tournerie.

Les érables les plus utilisés sont le sycomore et le plane (Acer platanoides). L’érable plane est plus dense que le sycomore, son grain est plus fin. Les différences essentielles entre les différentes espèces se situent au niveau de la couleur de leur bois. (érable plane, bois blanc teinté de rouge, champêtre, bois blanc lustré un peu jaune).

Le bois clair et à grains fins de l’Érable plane et le bois plus dur de l’Érable sycomore (facile à polir) sont également recherchés en sculpture, en ébénisterie, en lutherie et en tournerie.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
L’érable à sucre (Acer saccharum), de l’est de l’Amérique du Nord, produit une sève riche en sucre (3 % de saccharose) qui, évaporée, donne le sirop d’érable.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesPlantes de jardin
Les espèces Acer negundo, de la même région, dioïque, à feuilles composées, souvent panachées, et Acer palmatum, du Japon, sont couramment cultivées dans les jardins d’agrément.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
L’Illiade rapporte que le cheval de Troie fut fabriqué en Érable.
MythesMythes
Dans la mythologie grecque, l’érable est dédié à Phobos, dieu de l’Épouvante.
SymbolesSymboles
Dans l’astrologie celtique, l’érable représente quelqu’un débordant d’imagination et d’originalité, timide et réservé, …

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
L'érable de l'Amour (Acer ginnala)
L'érable champêtre (Acer campestre)
L'érable de Montpellier (Acer monspessulanum)
L'érable plane (Acer platanoides)
L'érable sycomore (Acer pseudoplatanus)
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.