L’érable champêtre (Acer campestre)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Bourgeons eclatant. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuille dessus. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable champêtre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fleurs mâles. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Rameau. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Les érables sont des essences de lumière ou de demi-ombre, enrichissant notamment lisières et haies, à l’interface entre champs et bois, entre « ager » et « silva », …
Érable champêtre. silhouette.Érable champêtre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Port. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : sapindales (Sapindales)
Famille : acéracées (Aceraceae)Sous-famille :
Genre : érables (Acer)Sous-genre :
Espèce : Acer campestre [Linné, 1753], Acer trilobum [Gilib.], Acer suberosum [Dumort, 1829], Acer collinum [Ten.], Acer silvestre [Wenderoth, 1831]Variété :
Nom commun : érable champêtreNom populaire : acéraille, auzerole, azeraille, bois chaud, bois de poule, isérable, petit érable

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneFeld-Ahorn, MaßholderAngleterrefield maple (common maple), hedge mapleArménie
Pays basqueastigar arruntaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatieklijen, kljen, klen, poljski javor
DanemarknavrGaeidhligcraobh mhalipEspagnearce menor, arce comúnEstoniepõldvaher
FøroysktFinlandeniverävaahteraFrançaisérable champêtreFrysk
GalicepradairoPays de GallesGéorgieGrèceσφένδαμος ο πεδινός
Hongriemezei juharIrlandeIslandehagahlynurItalieacero comune, acero campestre, oppio, loppio, testucchio
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègenaverlønnOccitan
Pays-Basspaanse aak, veldesdoornPologneklon polny, paklonPortugalbôrdo - comumRoumanie
Russieклен полевойSerbieSlovaquiejavor poľný, javor babykaSlovéniepoljski javor, maklen
SuèdenaverlönnTchéquiejavor babykaUkraïneEmpire romainAcer campestre

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
campestre : des champs.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Érable champêtre. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Bien que la dénomination latine de cet érable champêtre et sa désignation allemande « Feldahorn » suggèrent qu’il s’agit d’une essence ligneuse plutôt champêtre, le nom anglais retient son utilisation dans les haies « hedge maple ».

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
L’érable champêtre est un petit arbre à croissance lente, de 10 à 15 m de hauteur, qui vit 120 ans au plus.
Érable champêtre. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Samares. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de planteArbre à feuilles caduques
Arbre à feuillage caduc.
PortPort de la plante
C’est un arbre à port étendu, mais, le plus souvent, il croît comme un arbuste haut à port dressé.

Petit arbre à tronc court, souvent garni de gourmands.

Ou arbuste à plusieurs troncs tourmentés, enchevêtrés et branches retombantes.

Houppier arrondi et dense jusqu’en bas.

Érable champêtre. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
Érable champêtre. Silhouette dessin. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un érable de taille moyenne.

De 5 à 15 (20) m.

3 m d’étalement.

Espèces semblablesEspèces semblables
Espèces proches : Érable plane, Érable à feuille d’obier, Érable sycomore, Platane à feuilles d’érable, Sorbier anti-dysentérique.

Ne pas confondre avec l’érable de Montpellier qui a des feuilles glabres et plus coriaces, à 3 folioles simples.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Le tronc est court et souvent penché et tordu.

Érable champêtre. Tronc. Cliquer pour agrandir l'image.L’écorce du tronc est d’abord lisse puis rugueuse-écailleuse, fissurée longitudinalement et s’écaillant en petites plaques minces quadrangulaires liégeuses.

Écorce molle.

On constate sur les branches la formation de côtes de liège longitudinales, qui ne sont pas sans rappeler ceux de l’orme champêtre (Ulmus minor).

Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.

Érable champêtre. Planche d'identification Aubry. Cliquer pour agrandir l'image.Les rameaux des jeunes arbres sont fréquemment pourvus d’ailes subéreuses (présentant des côtes ayant l’apparence du lièges), plus ou moins prononcées.

Jeunes rameaux opposés, légèrement pubescents.

Écorce des jeunes rameaux lisse ou crevassée-réticulée.

Bourgeons à écailles brunes.

Il se caractérise par les bandes de liège qui se forment sur quelques jeunes branches.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Écorce très claire, gris foncé, gris-brun, jaunâtre.

Écorce des jeunes rameaux marron, puis marron-gris.

Bourgeons bruns.

Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Érable champêtre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. feuille dessin.Érable champêtre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
Le feuillage de l’Érable champêtre est caduc.

Les feuilles sont petites simples, opposées.

Érable champêtre. Sans feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable champêtre. Feuilles nouvelles. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. feuille.Le limbe long, palmatilobé en 5 (plus rarement 3) lobes entiers, arrondis ou obtus, séparés par des échancrures étroites et profondes. Base cordée.

Les lobes sont eux-mêmes divisés en lobes plus petits, le médian et les deux latéraux souvent trilobés. Les 3 lobes centraux, plus grands sont oblongs et pourvus de 2 dents symétriques.

Les feuilles sont assez coriaces, pubescentes dessous, à sinus profonds. Touffes de poils à l’aisselle des nervures.

Le pétiole est fin, sans glandes ni stipules, exsudant une sève laiteuse lorsqu’on le brise.

Érable champêtre. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles assez petites : le limbe est long de 4 à 8 (10) cm (sans le pétiole), jusqu’à 10 cm de largeur.

Érable champêtre. Petioles. Cliquer pour agrandir l'image.Le pétiole est plus long de 2 cm que la feuille.

Érable champêtre. bourgeons.Érable champêtre. bourgeons.Bourgeons petits, ovoïdes, pointus à écailles beiges velues au sommet.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Les feuilles sont vert foncé dessus, plus pâles et légèrement duveteuses dessous, et en automne, avant de tomber, passent certaines années par toutes les nuances allant du jaune intense au rouge.

Se reconnaît à la sève laiteuse qui suinte de ses feuilles.

Érable champêtre. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuille dessous. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable champêtre. feuille.Pétiole vert ou rosé.
VégétationVégétation
Feuillaison en même temps que la floraison.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Espèce hermaphrodite ou monoïque, voire dioïque. Fleurs hermaphrodites ou unisexuées dans une même inflorescence.

Fleurs régulières, pédonculées, groupées par 5-20 en corymbes terminaux peu fournis, dressés ou légèrement pendants.

5 pétales jaune-vert de 3 mm de longueur. 8 étamines.

Plante très mellifère (fleurs avec disque nectarifère).

Érable champêtre. fleur.Les fleurs sont velues.

Érable champêtre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs verdâtresFleurs jaunâtres
Les périanthe et corolle sont jaune vert.
Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Érable champêtre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs mellifères.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Érable champêtre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.La floraison de l’érable champêtre intervient dès le mois de mai et se prolonge généralement jusqu’au mois de juin.

En avril-mai.

Ils sont les derniers à fleurir parmi les érables d’Europe, après l’apparition des feuilles en mai.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Érable champêtre. feuille et fruit dessin.Érable champêtre. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.La samare de l’érable champêtre ressemble aux pales de l’hélice d’un hélicoptère : bien avant l’homme, il y avait dans la nature les moyens indispensables à la propagation de l’espèce et à son établissement sur un plus vaste territoire.

Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Leurs fruits sont des samares doubles typiques, accolées, très écartées et munies de deux ailes (disamares).

Les disamares pendantes sont à ailes très larges, souvent dissymétriques. Les ailes horizontales, opposées, ouvertes, qui ne rétrécissent pas vers la base, forment presque un angle plat (= 180 degrés) et ont de 2,5 cm à 3 cm de longueur.

Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
Ailes vert jaune tachetées de rouge, pubescentes.
GrainesGraines
Les deux graines sont quasiment sphériques.

Érable champêtre. graines.12 500 graines par kg.

Érable champêtre. Samares mures. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Fruit. Cliquer pour agrandir l'image.
FructificationFructification
D’août à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
En hiver.
MultiplicationMultiplication
Multiplication aisée par semis en octobre.

Rejette très bien de souche.

L’érable champêtre s’hybride facilement avec l’érable de Montpellier dans la zone de contact entre les deux espèces.

EntretienEntretien
Supporte bien la taille, même en haie, bien qu’elle ne soit pas nécessaire.

Tailler le bois mort.

CroissanceCroissance
Lente.

Il pousse lentement puisqu’il atteint 6 m de hauteur et 3 m de largeur en 20 ans.

RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
Feuille d’érable champêtre Acer campestre parasitée par Eriophyes macrorhynchus, acarien.
Érable champêtre. Parasite didymosporina aceris. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Parasitée par eriophyes macrorhynchus. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable champêtre parasité par Didymosporina acerisDe nombreuses espèces d’acariens parasitent des végétaux et y déterminent par leurs piqûres des galles ou cécidies, de forme spécifique et reconnaissable, où ils vivent en colonie.

Érable champêtre. Érable champêtre parasité par Didymosporina aceris. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles de nombreux arbres peuvent en être atteintes. Par exemple, diverses espèces vermiformes du genre Eriophyes parasitent entre autres, fréquemment les érables (Acer) et plus rarement les bouleaux (Betula).

L’érable champêtre, à l’instar des autres érables, est aussi souvent parasité par les pucerons et est donc susceptible de produire du miellat.

LongévitéLongévité
120 ans.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Malgré son nom l’érable champêtre est plutôt forestier. L’érable champêtre croît surtout dans les forêts décidues mélangées, aussi bien dans les forêts plus claires où se mêlent les hêtres, les chênes et les charmes que dans les forêts feuillues de plaine jusqu’à l’orée des montagnes. Bien sûr, par endroits, il pousse aussi dans les sites secondaires ouverts, sur les pacages et à la lisière des champs.

Haies, forêts, lisières, lieux secs.

L’érable champêtre évite les pentes très raides. Elle préfère les pentes d’une déclivité de 10 à 30° exposées du sud-ouest au sud-est.

Supporte la pollution.

Érable champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Rameau. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Les érables champêtres demandent des sols légers, bien drainés et assez riches en bases et en azote (pH basique à neutre : pH 5.5 à 7.7).

Supporte tous types de sol, généralement et de préférence sur sol calcaire ou limoneux, frais à légèrement secs.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat froid
Espèce héliophile ou de demi-ombre.

Résiste bien au froid.

AltitudesAltitudesÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
L’érable champêtre est un arbre de l’étage collinaire par excellence. Voilà pourquoi on n’en trouve que quelques exemplaires au-dessus de 1 000 m.
Espèce associéeEspèce associée

Origine géographiqueOrigine

L’érable champêtre est originaire d’Europe et du Caucase.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Dans la nature, l’érable champêtre vit presque partout en Europe depuis le sud de la Suède, sauf dans l’extrême Nord et le Midi Méditerranéen, et son aire de distribution s’étend même à l’Ouest de l’Asie.

C’est le seul érable indigène du sud de l’Angleterre et il est naturalisé en Irlande.

Érable champêtre.Très commun en France sauf dans la région méditerranéenne.

BoisBois

Description du bois
Érable champêtre. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Voir l’érable sycomore.

L’érable champêtre est plus dense et un peu moins gris que l’érable sycomore.

Propriétés du boisPropriétés du bois
Son bois est le plus dur et le plus résistant de tous les érables.
BoisAspect du bois
Érable champêtre. bois.Érable champêtre. Loupe d'érable. Cliquer pour agrandir l'image.Loupe d’érable champêtre.

Bois blanc à grain fin.

Bois blanc lustré, jaunâtre teinté de rose, parfois flambé de brun au centre des grumes, aubier peu différencié, bois assez homogène et sans zone poreuse.

Coupe longitudinale
Coupe tangentielle
Coupe radiale
Densité du boisDensité du bois
De 0,65 à 0,75 kg/dm3.
Travail du boisTravail du boisTranchageSciageClouageVissageSculpturePeinture
Utilisation du boisUtilisations du boisUtilisation du bois en lutherieUtilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois pour les jouetsUtilisation du bois en tournerieUtilisation du bois en manchisterieUtilisation du bois pour le chauffage
Nombreux usages : objets ménagers (boîtes, manches, brosses, etc.), manches d’outils, petits objets, placage, marqueterie, tournerie, articles de bureau, lutherie (bois ondé), … 

On l’utilisait, par exemple, pour la fabrication des instruments de musique à vent.

Cette essence au grain fin et homogène, fut utilisée en marqueterie depuis le XVIIe siècle. Très employée par « Hache » à Grenoble, on la trouve sur de nombreux meubles du XVIIIe siècle. Utilisée aussi par « Oeben » le plus souvent teintée en vert et bleu-vert. On la trouve aussi aussi teintée au sulfate de fer sur des meubles Liégeois.

Bois isolant, utilisé comme perchoir pour les poules (appelé « bois de poule » dans certaines régions).

Bon bois de chauffage.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Érable champêtre. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Plante très nectarifère (fleurs avec disque nectarifère).

L’érable champêtre a un potentiel mellifère plus élevé que celui des deux autres érables indigènes. C’est une espèce mellifère de grande qualité qui peut dépasser 500 kg/ha de nectar, soit parmi les potentiels les plus élevés! Sa production de pollen est cependant moins prolifique que celle des autres érables.

Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
C’est une espèce qui entre régulièrement dans la composition des haies.

Son utilisation comme arbre d’alignement pour la formation de haies date déjà de temps très reculés. Il tolère bien la taille ; la haie vive et taillée, formée par les érables champêtres, dans le jardin du château de Schönbrunn, est célèbre.

Érable champêtre. Silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.Érable champêtre. Peinture. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'érable de l'Amour (Acer ginnala)
L'érable champêtre (Acer campestre)
L'érable de Montpellier (Acer monspessulanum)
L'érable plane (Acer platanoides)
L'érable sycomore (Acer pseudoplatanus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les érables (Acer)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.