AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les paridés (Paridae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Parides. Oisellerie de Buffon. Cliquer pour agrandir l'image.

La Mésange Lugubre
La Mésange à Ceinture Blanche
La Mésange Azurée

Parides. Oisellerie de Buffon. Cliquer pour agrandir l'image.

La Mésange à Longue Queue
La Mésange à Moustache
La Mésange Rémiz

Parides. Dessin de Naumann. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe :Sous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : paridés (Paridae)

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
La mésange bleue (Parus caeruleus)
La mésange charbonnière (Parus major)
La mésange huppée (Parus cristatus)
La mésange noire (Parus ater)
La mésange nonnette (Parus palustris)
La mésange à tête noire (Parus atricapillus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneMeisenAngleterretitsArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisparidésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalieparidi
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieсиницевыеSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainParidae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Les mésanges sont des petits oiseaux actifs au bec court et à la face caractéristique. Ce sont des oiseaux agiles, arboricoles, insectivores et granivores.
MorphologieMorphologie
MâleFemelle
LongueurEnvergure
HauteurPoids
IrisForme de becLeur bec court mais robuste est employé pour ouvrir les graines en les frappant.
PlumagePatte
ColorisColoris
Couleurs généralement très frappantes; certaines ont cependant de modestes couleurs, avec calotte et bavette sombres. Le mâle et la femelle sont semblables; les jeunes ressemblent aux adultes.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Parides. Cliquer pour agrandir l'image.
La plus grande espèce de cette famille est la mésange charbonnière (Parus major).

Sa proche cousine, la mésange bleue (Parus caeruleus) est plus petite.

La mésange noire (Parus ater) est plus terne que ses deux cousines et vit surtout dans les bois de conifères, tout comme l'élégante mésange huppée (Parus cristatus) qui possède un magnifique œil rouge.

Les deux dernières espèces de la famille ont un plumage beige, avec une calotte noire et des joues blanches. L'une, la Mésange boréale (Parus montanus), vit en montagne, alors que l'autre, la mésange nonnette (Parus palustris), préfère les milieux humides de plaine. Très semblables, elles se distinguent surtout par leur cri.

Le terme de « mésange » n'est pas exact scientifiquement parlant : si toutes les mésanges sont classées dans l'ordre des passériformes, certaines « mésanges » européennes n'appartiennent pas à la même famille (les Paridés) que notre Mésange charbonnière. Ce ne sont pas de véritables mésanges malgré leur nom et elles ont une coloration particulière.

C 'est le cas de :

Clés de déterminationClés de détermination

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant

VolVol

HabitudesHabitudes

En dehors de la saison des nids, les paridés se rencontrent souvent en petites troupes mixtes, parfois mêlées de pics épeichettes, de sittelles et de roitelets.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
Site de nidificationSite de nidification
NidNid
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
PontePonte
De 5 à 16 œufs blancs tachetés de roux.
ŒufsŒufs
IncubationIncubation
ÉclosionÉclosion
EnvolEnvol
SevrageSevrage
Émancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Bois de feuillusBois de conifères
Les mésanges se rencontrent généralement dans les forêts et nichent dans des trous d'arbre, mais utilisent souvent les nichoirs dans les jardins.
GîteGîte
Les espèces de paridés sont toutes cavernicoles, c'est-à-dire qu'elles nichent dans des cavités, naturelles ou artificielles.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Légende de la carte de répartition
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Menaces
Rareté
Chasse interditeProtection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)
Sujets plus larges
Racine
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.