AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La mésange noire (Parus ater)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Mésange noire. Huile. Cliquer pour agrandir l'image.Souvent appelée « Petite charbonnière », la mésange noire anime avec les roitelets les sombres forêts de conifères, en toute saison, par petites bandes.

Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Les Mésanges noires savent fort bien se garder du contact piquant des aiguilles en se dressant de toute la hauteur de leurs pattes, et elles grimpent contre les troncs aussi bien que les Grimpereaux.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : paridés (Paridae)Sous-famille : parinés (Parinae)Genre :Sous-genre :
Espèce : Periparus ater, Parus aterSous-espèce :Nom commun : mésange noireNom populaire : mésange petite charbonnière

Noms européensNoms européens

Albanietrishtili i ziAllemagneTannenmeiseAngleterrecoal titArménie
Pays basquepinu-kaskabeltzakBiélorussieсініца-маскоўка, чорная сiнiцаBrezhonegpennduigBulgarieчерен синигер
Catalognemallerenga petitaChyprioteCorsuCroatiejelova sjenica
DanemarksortmejseGaeidhligsmutag, cailcheag-chean-dubhEspagnecarbonero garrapinosEstoniemusttihane
FøroyskthuldutitaFinlandekuusitiainenFrançaismésange noireFryskwâldmies
GalicePays de Gallestitw penddu, penloynGéorgieGrèceελατοπαπαδίτσα
HongriefenyvescinegeIrlandemeantán dubhIslandebarrmeisaItaliecincia mora
Lettoniemeža zīlīteLithuaniemeža zīlīteLëtzebuergëschMacédoineелова сипка
MalteMoldovenesteNorvègesvartmeis, barmeisOccitan
Pays-Baszwarte meesPolognesosnówkaPortugalchapim-pretoRoumanie
Russieмосковка, черная синицаSerbiejeлова сеница (jelova senica)Slovaquiesýkorka uhliarkaSlovéniemenišček
SuèdesvartmesTchéquiesýkora uhelnícekUkraïneсиниця чорнаEmpire romainParus ater

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Planche d'identification von Wright. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleLa mésange noire est la plus petite des mésanges.
PlumageMésange noire. Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.Elle a un plumage caractéristique : sa tête est noire à reflets bleutés avec des joues blanches et une tache blanche sur la nuque. L'iris est brun foncé.

Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.La partie supérieure de son corps est gris ardoisé bleuté. Les ailes sont brun-gris et elle à deux bandes alaires blanches visibles.

PlumageMésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.La partie inférieure est assez claire avec une nuance chamois rosé sur les flancs ; le ventre et la poitrine sont jaune et le bout de la queue gris foncé ou marron.
Forme de becLe bec est noir.
PatteLes pattes sont gris bleu.
LongueurDe 11 à 12 cm.Envergure
HauteurPoidsDe 8 à 10 g.
ColorisColoris
Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
On la confond souvent avec la Mésange charbonnière, mais la taille les différencie.

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Mésange noire. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.La Mésange noire zinzinule.

Le chanteur se tient volontiers en vue, posté sur une branche ou la cime d'un conifère; il chante aussi au vol ou pendant ses explorations.

Cri d'oiseauCri
Son cri est un « tsi » flûté.

Les cris comprennent un « tsui » ou « psiou » assez plaintif, un « psit » ou « tsui-tsî » fins et aigus, et un « sissississisissi… » rapide, rappelant le Roitelet huppé.

Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant
Son chant, assez sonore, est de la forme « pitchou-pitchou-pitchou ».

Le chant, dansant et bien rythmé, se compose d'une répétition liée d'un même motif, en strophes séparées : « pithy-pithy-pithy… », « psithiû-psithiû-psithiû… », « tsiu-idi tsiu-idi… », etc.

Le chant retentit à peu près toute l'année.

VolVol

Description
Mésange noire. En vol, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Plongeant, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
On la rencontre alors en petits groupes, non seulement dans les résineux des parcs et jardins mais aussi dans les feuillus.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Peu difficile quant à l'emplacement du nid, la Mésange noire habite volontiers les trous d'arbres, des souches, de même que les nichoirs artificiels et d'anciennes constructions de Pie ou d'Écureuil. Bien des couples logent dans une cavité quelconque s'ouvrant au niveau du sol, sous une racine, entre les pierres, dans une crevasse de mur ou de rocher, dans un trou de souris ou un terrier abandonné.
NidNid
L'assise du nid consiste en mousse arrachée aux troncs voisins ; des touffes de poils et des flocons de laine complètent le logement.
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Il peut y avoir sur un an 1 ou 2 pontes.
PontePonte
La mésange noire pond 8 ou 9 œufs surtout entre avril et juin.
ŒufsŒufs
IncubationIncubation
L'incubation peu ne démarrer que quelques jours plus tard, durant 13 à 16 jours, pendant lesquels le mâle apporte la nourriture à sa compagne.
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
EnvolEnvol
Les jeunes Mésanges noires demeurent 16 à 23 jours au nid, puis le quittent toutes en même temps et n'y reviennent plus.
SevrageSevrage
De 8 à 10 jours après l'envol, les petits sont capables de se nourrir par eux-mêmes.
ÉmancipationÉmancipation
Celles de la seconde couvée semblent rester plus longtemps avec les parents.
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
Renards rouxBelettesMartresRapaces diurnesRapaces nocturnes
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité
7 ans.

RégimeNourriture

Description
Oiseau insectivoreMouchesAraignéesInsectesGrainsTournesolsCônesChenillesEscargotsLimaces
La mésange noire se nourrit d'insectes l'été et de graines en hiver.

Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.Les semences des conifères sont une ressource abondante à la saison d'hiver ; les Petites charbonnières passent leur temps à les extraire sous les écailles des cônes mûrs ou à les recueillir à terre.

Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.D'autres graines, celles des aulnes et des hêtres en particulier et même des céréales à l'occasion, complètent le côté granivore de leur régime.

Les jeunes reçoivent des coléoptères, diptères, chenilles et araignées, parfois de petits escargots et des myriapodes.

MangeoireMangeoires
Mésange noire. Mangeoire. Cliquer pour agrandir l'image.Mésange noire. Sur mangeoire, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusForêts de conifèresVergersJardinsParcsVillages
Mésange noire. Cliquer pour agrandir l'image.La mésange noire se rencontre dans les régions boisées, surtout de conifères, mais aussi dans des forets mixtes ou de feuillus, les parcs et les grands jardins.

En dehors de la période de reproduction, on l'observe régulièrement dans les petits jardins, les vergers et autres endroits moins habituels.

Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Mésange noire. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Elle est commune dans toute la France et habite toute l'Europe, en dehors des régions les plus nordiques.
Présent en auvergneAuvergne
Mésange noire. Sur girouette, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

Mésange noire. En hiver. Cliquer pour agrandir l'image.Sédentaire, l'espèce entreprend cependant des déplacements erratiques pour mieux exploiter des ressources en graines dont elle fait parfois provision dans des caches.

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Rareté
Menaces
Protection
Espèce protégée en France.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La mésange bleue (Parus caeruleus)
La mésange charbonnière (Parus major)
La mésange huppée (Parus cristatus)
La mésange noire (Parus ater)
La mésange nonnette (Parus palustris)
La mésange à tête noire (Parus atricapillus)
Sujets plus larges
Racine
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.