Les tricholomes (Tricholoma)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Tricholomes.  Planche Ricken 90. Cliquer pour agrandir l'image.Tricholomes.  Planche Ricken 91. Cliquer pour agrandir l'image.Tricholomes.  Planche Ricken 92. Cliquer pour agrandir l'image.
Tricholomes.  Planche Ricken 93. Cliquer pour agrandir l'image.Tricholomes.  Scericella) (planche Ricken 94) small.jpg. Cliquer pour agrandir l'image.Tricholomes.  Planche Ricken 95. Cliquer pour agrandir l'image.
Tricholomes.  Planche Ricken 96. Cliquer pour agrandir l'image.Tricholomes.  Planche Ricken 97. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Tricholomes.  Planche d'identification Thomé 126a. Cliquer pour agrandir l'image.Cette famille immense est surtout composée de champignons à lamelles et spores blanches.

La majorité des membres sont des décomposeurs de restes végétaux, notamment de litière de feuilles et de bois mort. Exception notable, les représentants du genre Tricholoma forment des mycorhizes avec toute une série d’arbres hôtes.

Les Tricholomes sont des champignons robustes, dont la chair est compacte.

Le chapeau et le pied ne se séparent pas.

Lamelles échancrées.

Pied centré par rapport au chapeau.

Les spores sont presque toujours blanches.

Ils peuvent apparaître au printemps mais viennent généralement en automne.

La plupart sont comestibles, sans être toujours engageants. Néanmoins, une petite minorité d’entre eux sont des espèces toxiques, dont le Tricholome tigré (Tricholoma pardinum) qui, sans être mortel, est responsable de sévères empoisonnements. D’autres espèces ont été recensées depuis dont la consommation est susceptible de provoquer des troubles gastro-intestinaux ou entériques et des fortes sudations. Il s’agit du Tricholome brun-jaune (Tricholoma flavobrunneum), du Tricholome à odeur de savon (Tricholoma saponaceum) et du Tricholome qui fait transpirer (Tricholoma sudum).

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : tricholomatacées (Tricholomataceae)Sous-famille :
Genre : tricholomes (Tricholoma [(Fries) Staude])

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaistricholomesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainTricholoma

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Tricholoma : à marge poilue (du grec thrix : poil et du grec loma : marge). Malgré ce nom, les tricholomes ont souvent la marge glabre.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
  • Tricholomes.Tricholomes.  Planche d'identification Thomé 126b. Cliquer pour agrandir l'image.Silhouette trapue.
  • Chapeau non séparable du pied.
  • Marge souvent enroulée.
Clés de déterminationClés de détermination
1. Chapeau brun roux.

1.1 Lames et chair jaunes. Odeur de farine. Pousse sous bouleaux.

Détermination Tricholome fauve (Tricholoma fulvum) K

1.2 Chair pale. Odeur de concombre. Pousse sous peupliers.

DéterminationTricholome des peupliers (Tricholoma populinum)

1.3 Stipe strié, blanchâtre, grêle mais rigide. Mamelon central sur le chapeau ; prend l’empreinte digitale quand on appuie dessus.

Détermination (Melanoleuca melaleuca) K

2. Chapeau +/- jaune.

2.1 Jaune soufre +/- visqueux, squameux, à marge enroulée lisse.

Lames fines, jaunes. Pousse sous pins, en terrain sablonneux.

DéterminationTricholome équestre (Tricholoma équestre) K K

Confusion avec Tricholome soufré (Tricholoma sulfureum), Amanite phalloïde (Amanita phalloïdes) N.

2.2 Jaune verdâtre, à surface +/- vergeté radialement. Lames espacées, blanches à reflet jaune. Saveur amère.

DéterminationTricholome émarginé (Tricholoma sejunctum) K

Confusion avec Amanite phalloïde (Amanita phalloïdes) N.

2.3 Entièrement jaune ocre. Lames épaisse et espacées. Pied allongé, sinueux, portant des stries longitudinales.

Odeur forte de moisi, de gaz d’éclairage. Pousse sous feuillus.

DéterminationTricholome soufré (Tricholoma sulfureum) K

2.4 Jaunâtre, densément couvert de squames vineuses. Bord légèrement sillonné. Lames jaunes.

Pied jaune. Ponctué de rouge. Pousse sur conifères.

DéterminationTricholome éclatant (Tricholomopsis rutilans) K

3. Chapeau grisâtre à gris-beige.

3.1 Lisse à fibrilleux.

3.1.1 Taches concentriques, heliophile.

Chapeau à taches concentriques +/- sombres, déprimé, dont la marge est plus claire que le centre. Lames fines et serrés. En prairies.

DéterminationTricholome brillant (Lepista luscina) K

Confusion avec les Clitocybes blancs N.

3.1.2 Taches non concentriques.

3.1.2.1 Couleur jaune sous jacente au niveau du chapeau, du stipe et des lames. Chapeau gris-violet avec mamelon, visqueux par temps humide ; se déchire facilement. Pied blanc. Odeur et saveur farineuse.

DéterminationTricholome prétentieux (Tricholoma portentosum) K

Confusion avec Amanite phalloïde (Amanita phalloïdes) N.

3.1.2.2 Pas de couleur jaune. Chapeau conique mamelonné et fibrilleux. Pied plus clair. Saveur acre.

DéterminationTricholome gris sombre (Tricholoma virgatum) K

3.1.2.3 Chapeau épais, lisse, gris brun à verdâtre. Base du stipe rougeâtre, atténuée. Odeur savonneuse.

Tricholome à odeur de savon = (Tricholoma saponaceum) K

3.2 Pelucheux à squameux.

3.2.1 Fibrillo-pelucheux.

3.2.1.1 Chapeau mamelonné non jaunissant, à fibrilles et mèches pelucheuses. Lames grisâtre. Odeur faible. Rencontré à la lisière de bois de conifères.

DéterminationTricholome couleur de terre, tricholome terreux, griset (Tricholoma terreum) K

Confusion avec Tricholome tigré (Tricholoma tigrinum) N.

3.1.1.2 Chapeau jaunissant +/- bistré, squameux ou feutré. Lames jaunissantes (parfois le lendemain). Odeur et saveur farineuse. Pousse près, des saules essentiellement.

Détermination Tricholome jaunissant (Tricholoma scalpturatum) K

3.2.2 Plus écailleux. Chapeau très charnu, souvent squameux. Pied ventru. Odeur peu agréable. Rencontré en montagne ou dans les forêts de résineux.

DéterminationTricholome tigré (Tricholoma tigrinum) N

Syndrome digestif sévère.

4. Chapeau blanc ou pales.

4.1 Chapeau charnu, trapu. Marge enroulée épaisse. Lames serrées. Pied court, trapu et blanchâtre. Odeur de farine fraîche. Pousse au printemps.

DéterminationTricholome de la St Georges, Mousseron de la St Georges (Calocybe gambosa) K

Confusion avec Inocybe de Patouillard (Inocybe patouillardi) et Entolome livide (Entoloma lividum).

4.2 Chapeau blanc sec, glabre. Lames blanches. Pied aminci vers le haut, farineux au sommet. Odeur assez désagréable de gaz, d’insecticide.

DéterminationTricholome blanc (Tricholoma album) K

4.3 Couleur ocre à clair. Marge cannelée. Saveur acerbe. Pousse dans les bois de feuillus.

DéterminationTricholome acerbe (Tricholoma acerbum) K

Clés de détermination olfactiveClés de détermination olfactive
A - Odeurs d’origine végétale.

Odeurs de fruits.

  • Odeur de muscat, de Muscari racemosum : Tricholoma bufonium var. nigrescens.
  • Odeur de poire blette : Tricholoma caligatum.
  • Odeur de fruits blets : Tricholoma sulfureum var. pallidum ; Tricholoma sulfurescens (+ nauséeuse).
  • Odeur fruitée : Tricholoma bufonium ; Tricholoma josserandii ; Tricholoma sudum (-) ; Tricholoma sulfurescens (+ vireuse).
Odeurs de légumes, de condiments.
  • Odeur de concombre : Tricholoma ustaloides (++) ; Tricholoma populinum (++) ; Tricholoma pessundatum (++) ; Tricholoma luridum (++) ; Tricholoma tridentinum var. cedretorum (++) ; Tricholoma striatum ; Tricholoma argyraceum ; Tricholoma aurantium ; Tricholoma focale var. caussetta ; Tricholoma focale var. pseudocaligatum ; Tricholoma fucatum ; Tricholoma argyraceum f. alboconicum ; Tricholoma ramentaceum ; Tricholoma ramentaceum var. pseudotriste ; Tricholoma viridilutescens ; Tricholoma robustum (-) ; Tricholoma fulvum (+/- rance) ; Tricholoma sejunctum (+ farine) ; Tricholoma sulfurescens (puis nauséeuse).
  • Odeur raphanoïde, de rave, de radis : Tricholoma virgatum ; Tricholoma album var. thalliophilum (++ ; + désagréable).
  • Odeur de céleri : Tricholoma apium ; Tricholoma josserandii.
  • Odeur poivrée : Tricholoma atrosquamosum (+/- farine) ; Tricholoma squarrulosum (+ farine/benzène).
  • Odeur de basilic : Tricholoma atrosquamosum (+/- farine).
  • Odeur de pastèque : Tricholoma populinum (++) ; Tricholoma ustaloides (++).
  1. Odeurs de fleurs, arbres, arbustes.
    • Odeur d’iris : Tricholoma album.
    • Odeur de jasmin : Tricholoma album ; Tricholoma bufonium ; Tricholoma inamoenum (puis terreuse/gaz d’éclairage).
    • Odeur de jacinthe : Tricholoma album.
    • Odeur de seringat : Tricholoma lascivum ; Tricholoma bufonium ; Tricholoma sulfureum var. pallidum.
    • Odeur de narcisse : Tricholoma caligatum.
    • Odeur d’essence de bergamote : Tricholoma caligatum (++).
    • Odeur de fleur d’oranger : Tricholoma lascivum ; Tricholoma équestre (-).
    • Odeur de chèvrefeuille : Tricholoma lascivum.
    • Odeur de fleurs : Tricholoma sulfureum var. coronarium (puis écœurante).
B - Odeurs de produits alimentaires.

Odeur de farine.

  • Odeur pure : Tricholoma ustaloides (++) ; Tricholoma ustaloides var. aurantioides (++) ; Tricholoma populinum (++) ; Tricholoma populinum f. campestre (++) ; Tricholoma aurantium (++) ; Tricholoma fucatum (++) ; Tricholoma luridum (++) ; Tricholoma pessundatum (++) ; Tricholoma tridentinum var. cedretorum (++) ; Tricholoma focale var. caussetta (+) ; Tricholoma portentosum ; Tricholoma striatum ; Tricholoma argyraceum ; Tricholoma arvernense var. discolor ; Tricholoma cingulatum ; Tricholoma focale ; Tricholoma focale var. pseudocaligatum ; Tricholoma ramentaceum ; Tricholoma ramentaceum var. pseudotriste ; Tricholoma robustum ; Tricholoma scalpturatum ; Tricholoma ustale var. rufoaurantiacum ; Tricholoma viridilutescens ; Tricholoma ustale (-) ; Tricholoma imbricatum (-) ; Tricholoma fracticum (-) ; Tricholoma columbetta (-) ; Tricholoma équestre (-) ; Tricholoma pseudonictitans (-) ; Tricholoma sejunctum var. coniferarum (-) ; Tricholoma viridifucatum (-).
  • Odeur mêlée : Tricholoma vaccinum (- ; à la coupe) ; Tricholoma stans (à la coupe) ; Tricholoma albidum (à la coupe) ; Tricholoma album (+ aromatique/terreuse) ; Tricholoma arvernense (à la coupe) ; Tricholoma atrosquamosum (puis poivre/basilic) ; Tricholoma bufonium (+ gaz d’éclairage) ; Tricholoma fulvum (++ ; +/- moisi/rance) ; Tricholoma goniospermum (++ ; +/- rance) ; Tricholoma josserandii (+ rance) ; Tricholoma orirubens (++ ; + jasmin) ; Tricholoma pardinum (- ; puis vireuse/terreuse) ; Tricholoma pseudoimbricatum (++ ; à la coupe) ; Tricholoma sejunctum (+ concombre) ; Tricholoma squarrulosum (+ benzène/poivre) ; Tricholoma sudum (+ rance) ; Tricholoma sulfurescens (puis nauséeuse) ; Tricholoma vaccinum var. fulvosquamosum (+ terre).
Odeur de peau de saucisson : Tricholoma boudieri (au sec).

Odeur de poisson : Tricholoma colossus (+/-).

Odeur de pâte à pain fraîche : Tricholoma columbetta.

Odeur de bonbon anglais (acétate d’amyle) : Tricholoma saponaceum f. sacchariosmum (++).

Odeur de sucre brûlé : Tricholoma saponaceum f. sacchariosmum.

C - Odeurs de produits chimiques.

Odeur d’insecticide : Tricholoma bufonium ; Tricholoma inamoenum ; Tricholoma pseudoalbum ; Tricholoma saponaceum f. sacchariosmum.

Odeur de gaz d’éclairage, de soufre, de styrène, de Tricholoma sulfureum : Tricholoma sulfureum (++) ; Tricholoma bufonium ; Tricholoma inamoenum (-) ; Tricholoma resplendens (+ raphanoïde).

Odeur d’ammoniaque : Tricholoma bufoniumvar. nigrescens.

Odeur de chlore : Tricholoma caligatum.

Odeur de lindane : Tricholoma pseudoalbum.

Odeur de savon de blanchisserie (stéarate de sodium), de lessive : Tricholoma saponaceum (+) ; Tricholoma saponaceum var. squamosum (-).

Odeur d’iode : Tricholoma saponaceum.

Odeur de benzène : Tricholoma squarrulosum (+ farine/poivre).

Odeur de vernis : Tricholoma ustale.

Odeur de naphtaline : Tricholoma sulfureum (++).

D - Odeurs différentes.

Odeur de velours côtelé : Tricholoma ustaloides (++).

Odeur fongique : Tricholoma auratum ; Tricholoma triste (-) ; Tricholoma viridifucatum (-).

Odeur aromatique : Tricholoma caligatum (++) ; Tricholoma boudieri ; Tricholoma lascivum ; Tricholoma orirubens (+ jasmin).

Odeur nauséeuse, vireuse : Tricholoma caligatum var. nauseosum (dans la vétusté).

Odeur terreuse : Tricholoma pseudoalbum (++) ; Tricholoma sciodes (-) ; Tricholoma virgatum (-) ; Tricholoma équestre (- ; sous les lames) ; Tricholoma vaccinum var. fulvosquamosum (+ farine).

Odeur de polypore : Tricholoma imbricatum (- ; + farine).

Odeur spermatique : Tricholoma pardinum (puis vireuse/terreuse).

Odeur herbacée : Tricholoma terreum.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Le tricholome acerbe (Tricholoma acerbum)
Le tricholome blanc (Tricholoma album)
Le tricholome brillant (Lepista luscina)
Le tricholome colombette (Tricholoma columbetta)
Le tricholome couleur de terre (Tricholoma terreum )
Le tricholome émarginé (Tricholoma sejunctum)
Le tricholome équestre ou jaunet (Tricholoma equestre)
Le tricholome folâtre (Tricholoma lascivum)
Le tricholome gris sombre (Tricholoma virgatum)
Le tricholome masqué (Lepista personata)
Le tricholome à odeur de savon (Tricholoma saponaceum)
Le tricholome prétentieux (Tricholoma portentosum)
Le tricholome rutilant (Tricholomopsis rutilans)
Le tricholome soufré (Tricholoma sulphureum)
Le tricholome tigré (Tricholoma pardinum)
Sujets proches
Les armillaires (Armillaria)
Les calocybes (Calocybe)
Les clitocybes (Clitocybe)
Les collybies (Collybia)
La collybie à pied velouté (Flammulina velutipes)
Les laccaires (Laccaria)
Les lépistes (Lepista)
Les leucopaxilles (Leucopaxillus)
Les lyophylles (Lyophyllum)
Les mélanoleuques (Melanoleuca)
Les mucidules (Oudemansiella)
Les tricholomes (Tricholoma)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les dermolomatacées (Dermolomataceae)
Les hygrophoracées (Hygrophoraceae)
Les marasmiacées (Marasmiaceae)
Les pleurotacées (Pleurotaceae)
Les tricholomatacées (Tricholomataceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.