Le mousseron vrai (Calocybe gambosa)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Comestible très réputé, voici le seul champignon qui peut – fièrement – porter le nom de « mousseron ». Appelé aussi Tricholome de la Saint-Georges, c’est une espèce qui pousse dès mi-avril dans des ronds de sorcière, souvent à l’abri de buissons d’aubépines ou de rosacées.

Malheureusement, il est de plus en plus difficile d’en trouver en plaine, l’action répétée de l’homme détruisant irrémédiablement toutes les stations. Il faut alors monter à la montagne, dans des endroits difficilement accessibles si l’on veut le voir dans toute sa splendeur.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : tricholomatacées (Tricholomataceae)Sous-famille : clitocybés (Clitocybeae)
Genre : calocybes (Calocybe)Sous-genre :
Espèce : Calocybe gambosa [(Fries) [Donk], Tricholoma georgii, Lyophyllum, Tricholoma gambosumSous-espèce :
Nom commun : mousseron vraiNom populaire : mousseron de la St Georges, mousseron vrai, tricholome de la Saint-Georges

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneMaipilz, MairitterlingAngleterreSt George’s mushroomArménie
Pays basqueudaberriko zizazuriaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognemoixernó, moixeró, bolet de Sant JordiChyprioteCorsuculomba di San GhjorghjuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaismousseron vraiFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliefunghi di San Giorgio
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègevårfagerhattOccitan
Pays-BasPolognemajówka wiosennaPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdevеrmusseronTchéquieUkraïneEmpire romainCalocybe gambosa

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie.Nom latin : en grec, kybe veut dire « tête » et kalós, « bon ».
Étymologie françaiseÉtymologie française
Nom commun : le nom de Tricholome de la Saint-Georges vient de la fête de Saint-Georges, le 23 avril, où l’on peut habituellement trouver ce champignon.

IdentificationIdentification

ConnaissancesGénéralités
Mousseron vrai. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Quelques caractères en faciliteront identification : la poussée printanière, la marge enroulée du chapeau épais, la cuticule sèche et douce au toucher, veloutée comme une peau de chamois, les lames étroites et très serrées, un pied robuste, et surtout cette odeur puissante de farine. Parmi les couleurs assez variables du chapeau, la variété à chapeau orangé croûte de pain (Calocybe georgii) est moins robuste et de pied plus frêle.
Espèces semblablesEspèces semblables
Dans les même stations et aux mêmes époques apparaît un champignon toxique : Inocybe de Patouillard (Inocybe patouillardii) avec lequel il faudra éviter toutes confusions. Ce champignon pousse dans les parcs, sous les arbres : hêtres et tilleuls en particulier, son chapeaux conique jeune conserve toujours un mamelon central et présente un aspect fibrilleux fendillé, sa chair de couleur pâle rougit après manipulation et surtout la sporulation est brune colorant ainsi les lames à maturité.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
4,5 ± 2,5 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
1,75 ± 0,75 cm.
Forme du piedForme du pied
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Pied court, robuste, cylindrique. Généralement assez fort et plus ou moins bulbeux à la base mais aussi assez élancé et presque isodiamétrique.
Couleur du piedCouleur du pied
De la même couleur que le chapeau, blanc à crème pâle, taché d’ocre pâle.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Un peu martelé et fibrilleux.
Coupe du piedCoupe du pied
Mousseron vrai. Coupe. Cliquer pour agrandir l'image.Pied fibreux.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Aucun.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Souvent renflé à la base.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Mousseron vrai. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.7,5 ± 4,5 (15) cm.

Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.

Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexe
Chapeau bombé, hémisphérique puis convexe, plan, aux bords souvent ondulés.

Compact, charnu et très épais au centre.

Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Blanc puis crème plus ou moins foncé. Il existe une variante plutôt brunâtre à ocre orangée de ce champignon.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Revêtement sec, assez lisse, plus ou moins confusément irrégulier, avec la marge enroulée. Cuticule séparable.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
La marge épaisse, enroulée, un peu sinueuse et parfois faiblement costulée, unie, blanchâtre.
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Fines, sinuées, émarginées.
Couleur des lames ou pores
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Blanchâtre à crème ou gris clair, un peu ternes.
Espacement des lames ou pores
Serrées, plutôt étroites. Adnées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 5 à 6 par 2,5 à 3 µm.
Forme des spores
Spores elliptiques et lisses.
Basides bouclées au pied de 28-30x6-8 µm. 4sp. Boucles présentes dans les articles des lames.
Couleur de la sporéeChampignon à sporée blanche
Sporée blanchâtre.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Chair compacte, ferme et épaisse, non gorgée d’eau.
Colorations
Blanchâtre à crème pâle.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Douce à odeur très prononcée de farine fraîche, de farine rance, de pâte de pain, de velours côtelé … désagréable pour certains.
SaveurGoût
Saveur de farine rance, vite nauséeuse.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Dès le moi d’avril (à la St Georges), et jusque fin juin.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Il dessine des ronds de fées ou de sorcières à l’origine de pas mal de légendes et croyances.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrés
Assez commun dans les prés, les jardins, les vergers, les herbages, les lisières de bois, sur les talus herbeux.

Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.

Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Mousseron vrai. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.Terrains calcaires.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.En plaine et surtout en moyenne altitude.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
Mousseron vrai. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un comestible réputé, bien ferme.

Très bon champignon, au goût très fin, dont la forte odeur de farine rance peut cependant rebuter. Un bon palliatif consiste à blanchir au préalable ce champignon à chair compacte, peu attaqué par les parasites..

Le mousseron vrai est le premier champignon comestible de grande taille à apparaître.

Cuit, en persillade, à la crème, omelettes, soupes, sauces …

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les armillaires (Armillaria)
Les calocybes (Calocybe)
Les clitocybes (Clitocybe)
Les collybies (Collybia)
La collybie à pied velouté (Flammulina velutipes)
Les laccaires (Laccaria)
Les lépistes (Lepista)
Les leucopaxilles (Leucopaxillus)
Les lyophylles (Lyophyllum)
Les mélanoleuques (Melanoleuca)
Les mucidules (Oudemansiella)
Les tricholomes (Tricholoma)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.