La russule hétérophylle (Russula heterophylla)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : russulales (Russulales)Sous-ordre :
Famille : russulacées (Russulaceae)Sous-famille :
Genre : russules (Russula)Sous-genre :
Espèce : Russula heterophylla [(Fr.: Fr.) Fr.]Sous-espèce :
Nom commun : russule
hétérophylle

Nom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basquegibelberde orrizuriaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognellora, cualbra lloraChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnerusula heterofilaEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisrussule
hétérophylle
Frysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainRussula heterophylla

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Russule hétérophylle. Cliquer pour agrandir l'image.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Trapu, ferme.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc, parfois maculé de taches rouille qui s’atténuent vers la base.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 6 à 12 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Charnu, globuleux puis bosselé et déprimé au centre.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Vert de gris, vert pâle taché de crème, vert d’eau et peut posséder toutes les nuances de vert, le milieu est souvent assombri.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Sa surface est lisse, brillante par temps humide, mate et veloutée par temps sec, craquelé.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Lamelles.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Les lames se réunissent vers les pieds en anastomoses très irrégulières.
Couleur des lames ou pores
Blanches et rosées.
Espacement des lames ou pores
Les lames sont assez serrées.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse, grenue.
Consistance de la chair
Ferme, cassante.
Colorations
Blanche, parsemée de taches roussâtres aux blessures.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût
La chair est douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
En été et à l’ automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxFôrets de feuillus
Sous les feuillus.
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
A coup sûr une des meilleurs russules.

Bon comestible. Attention toutefois de ne pas la confondre avec l’amanite phalloïde qui possède anneau et volve et qui est « mortelle » !

Hélas ! les limaces et les vers la prennent pour un hôtel-restaurant de luxe.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La russule âcre (Russula sardonia)
La russule des bouleaux (Russula betularum)
La russule candide (Russula puellaris)
La russule charbonnière (Russula cyanoxantha)
La russule comestible (Russula vesca)
La russule décolorante (Russula decolorans)
La russule dorée (Russula aurata)
La russule émétique (Russula emetica)
La russule fétide (Russula foetens)
La russule de fiel (Russula fellea)
La russule hétérophylle (Russula heterophylla)
La russule du hêtre (Russula fageticola)
La russule entière (Russula integra)
La russule jaune (Russula claroflava)
La russule jolie (Russula lepida)
La russule maculée (Russula maculata)
La russule noircissante (Russula nigricans)
La russule ocre et blanc (Russula ochroleuca)
La russule olivacée (Russula olivacea)
La russule palustre (Russula paludosa)
La russule pourpre et noire (Russula atropurpurea)
La russule presque bleue (Russula parazurea)
La russule de Quélet (Russula queletii)
La russule sanguine (Russula sanguinaria)
La russule sans lait (Russula delica)
La russule verdoyante (Russula virescens)
La russule vert-de-gris (Russula aeruginea)
La russule xérampéline (Russula xerampelina)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les lactaires (Lactarius)
Les russules (Russula)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.