La russule âcre (Russula sardonia)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Russule âcre. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : russulales (Russulales)Sous-ordre :
Famille : russulacées (Russulaceae)Sous-famille :
Genre : russules (Russula)Sous-genre :
Espèce : Russula sardonia [Fr. ex. Rom.], Russula drimeia [Cooke]Sous-espèce :
Nom commun : russule âcre

Nom populaire : Russule sardoine

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterrelemon-gilled russuleArménie
Pays basquepinudi-gibelulaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisrussule âcreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainRussula sardonia

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Russule acre.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
7,0 ± 3,0 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
1,75 ± 0,75 cm.
Forme du piedForme du pied
Le pied est cylindrique, un peu fusiforme.
Couleur du piedCouleur du pied
Concolore vers le chapeau, s’éclaircissant à la base et souvent pruineux au sommet.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
7,0 ± 3,0 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexeChapeau platChapeau déprimé
Le chapeau est convexe dans la jeunesse, puis il s’étale pour se déprimer à maturité. Il est de forme assez régulière, parfois légèrement mamelonné, peu fragile.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
La cuticule est peu séparable, de couleur assez variable, violet en général, mais peut posséder des teintes allant du rougeâtre au verdâtre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Les lames sont d’une jolie teinte citrin à l’état jeune, devenant citrin ocracé avec l’âge.
Espacement des lames ou pores
Les lames sont serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporéeChampignon à sporée jaune

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Colorations
La chair varie du blanc au citrin ; elle est colorée en surface près de la cuticule du chapeau.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
La chair dégage une odeur fruitée (pomme).
SaveurGoût
Sa saveur est très âcre (piquante).

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été-automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifères
Pinèdes sablonneuses.
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
A cause de son âcreté, la russule âcre est à rejeter.

StatutStatut

Rareté
Très commune, souvent en grandes colonies.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La russule âcre (Russula sardonia)
La russule des bouleaux (Russula betularum)
La russule candide (Russula puellaris)
La russule charbonnière (Russula cyanoxantha)
La russule comestible (Russula vesca)
La russule décolorante (Russula decolorans)
La russule dorée (Russula aurata)
La russule émétique (Russula emetica)
La russule fétide (Russula foetens)
La russule de fiel (Russula fellea)
La russule hétérophylle (Russula heterophylla)
La russule du hêtre (Russula fageticola)
La russule entière (Russula integra)
La russule jaune (Russula claroflava)
La russule jolie (Russula lepida)
La russule maculée (Russula maculata)
La russule noircissante (Russula nigricans)
La russule ocre et blanc (Russula ochroleuca)
La russule olivacée (Russula olivacea)
La russule palustre (Russula paludosa)
La russule pourpre et noire (Russula atropurpurea)
La russule presque bleue (Russula parazurea)
La russule de Quélet (Russula queletii)
La russule sanguine (Russula sanguinaria)
La russule sans lait (Russula delica)
La russule verdoyante (Russula virescens)
La russule vert-de-gris (Russula aeruginea)
La russule xérampéline (Russula xerampelina)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les lactaires (Lactarius)
Les russules (Russula)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.