Le polypore hispide (Inonotus hispidus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Polypore hispide.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophorales (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : polyporales (Polyporales)Sous-ordre :
Famille : hyménochétacées (Hymenochaetaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Inonotus hispidus [(Bulliard:Fries) Karsten], Xanthochorus hispidusSous-espèce :
Nom commun : polypore hispideNom populaire : polypore hérissé

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispolypore hispideFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainInonotus hispidus

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Champignon pouvant atteindre 30 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Polypore hispide. Sur noyer. Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Horizontal, sessile, en éventail épais, comme une console.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Polypore hispide. Sur pommier. Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore hispide. Cliquer pour agrandir l'image.Jaune-roux, puis brun et enfin noirâtre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Surface hérissée de poils drus, hirsutes.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge obtuse.
DessousFace inférieureHyménophore à pores
Polypore hispide. Sur noyer. Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Pores.
Taille des lames ou pores
Tubes assez longs, de 2 à 3 cm.

Pores petits.

Forme des lames ou pores
Pores anguleux

Aspect chatoyant.

Couleur des lames ou pores
Polypore hispide. Pores, sur noyer, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Pores jaunâtre à roux, noircissant avec l’âge.

Les pores exsudent de petites gouttes d’un liquide transparent, puis brun rouille et noirâtre chez les vieux exemplaires.

Espacement des lames ou pores

ChairChair

Aspect de la chair
Chapeau épais.
Consistance de la chair
Chair d’abord assez molle, puis coriace et fibreuse ; cassante quand le champignon est sec.
Colorations
Chair jaune-brun.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur agréable de champignon.
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon parasiteChampignon saprophyte

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur souchesChampignons sur arbres
Sur souches ou branches de feuillus (frênes, arbres fruitiers et autres feuillus).
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
Le polypore hispide est coriace et sans valeur culinaire.
Économiques
On peut en extraire des colorants naturels pour les textiles ou le bois.

StatutStatut

Rareté
Assez courant à rare.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'amadouvier (Fomes fomentarius)
Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)
Le polypore géant (Meripilus giganteus)
Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)
Le polypore soufré (Laetiporus sulphureus)
Les polypores (Polyporus)
Le ganoderme luisant (Ganoderma lucidum)
Le ganoderme plan (Ganoderma lipsiense)
La langue de boeuf (Fistulina hepatica)
Le lenzite du bouleau (Lenzites betulinus)
Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)
Le polypore hispide (Inonotus hispidus)
Le polypore officinal (Laricifomes officinalis)
Le polypore en ombelle (Dendropolyporus umbellatus)
Le polypore rouge cinabre (Pycnoporus cinnabarinus)
Le polypore en touffe (Grifola frondosa)
Le schizophylle commun (Schizophyllum commune)
La tramète bossue (Trametes gibbosa)
La tramète versicolore (Trametes versicolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellales  (Cantharellales)
Les clavariales  (Clavariales)
Les corticiales (Corticiales)
Les polyporales (Polyporales)
Les théléphorales (Thelephorales)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.