Le polypore en touffe (Grifola frondosa)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Polypore en touffe. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore en touffe. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore en touffe. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Le polypore en touffe est particulier par la taille qu’il peut atteindre (jusqu’à 50 cm de diamètre) et par le nombre important de ses chapeaux imbriqués. Les fructifications de ce champignon forment une masse, celle-ci compte une multitude de chapeaux issus d’un tronc court qui se ramifie.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophorales (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : polyporales (Polyporales)Sous-ordre :
Famille :Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Grifola frondosa [(Dicks.:Fries) S. F. Gray], Polypopus frondosusSous-espèce :
Nom commun : polypore en touffeNom populaire : poule de bois, polypore en bouquet

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagne(gemeiner) Klapperschwamm, Kastanienschwamm, graue Gans, LaubporlingAngleterreleafy grifola, hen of the woods, maitakeArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispolypore en touffeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BaseikhaasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainGrifola frondosa

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Pied petit et court, reliant les chapeaux au tronc.
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Pied central.

Les stipes confluent pour former une souche collective épaisse et ramifiée.

Couleur du piedCouleur du pied
Blanchâtre à crème.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 200 à 500 mm de hauteur.

C’est un champignon qui peut peser plusieurs dizaines de kilos.

Chaque chapeau à de 3 à 10 cm de diamètre.

Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Fructification fasciculée de forme irrégulièrement arrondie, formée de nombreux chapeaux étagés les uns au dessus des autres.

L’ensemble forme une grosse touffe de 50 cm de hauteur, de couleur grise.

Chapeau individuel hémi-circulaire, flabelliforme ou conchoïde, en forme de feuille, de spatule ou d’éventail, stipité latéralement, atteignant 100 mm de longueur et de largeur.

Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Face supérieure ocre-brun à gris-brun, plus ou moins violeté.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Surface piléique fibreuse, sillonnée radialement, glabre.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Le dessous est formé de tubes très fins.
Taille des lames ou pores
Polypore en touffe. Cliquer pour agrandir l'image.Face inférieure finement porée.

Pores (1) 2 (3)/mm².

La longueur des tubes atteint 5 mm.

Forme des lames ou pores
Face intérieure tapissée de petits pores extrêmement fins, courts, profondément décurrents sur le rameau.

Pores anguleux à arrondis.

Couleur des lames ou pores
Blanchâtre à crème.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 5 à 6 par 3,5 à 4,5 µm.
Forme des spores
Largement elliptiques, lisses, hyalines, guttulées.
Couleur de la sporée

ChairChair

Aspect de la chair
Épaisse.
Consistance de la chair
Chair un peu fibreuse, molle, fragile et cassante.
Colorations
Blanche à crème.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur de champignon à l’état jeune, de vieux fromage par la suite.
SaveurGoût
Saveur non caractéristique.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
De juillet à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Son mode de vie est parasite nécrotrophe.

Fidèle, il repousse régulièrement aux mêmes endroits (son mycélium est pérennant).

La pourriture qu’elle provoque est blanche ; elle s’étend au cœur du bois mais n’est pas visible en surface.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur souchesChampignons sur arbres
On trouve la Poule de bois à la base des arbres feuillus, en particulier de chêne et de châtaignier, ainsi que sur les souches et les racines.
SolsSols
ClimatsClimatsClimat pluvieuxClimat humide
AltitudesAltitudesÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Jeune, le polypore en touffe est comestible.

StatutStatut

Rareté
Assez rares.
Protection
Cette espèce, comestible jeune, est menacée dans certains pays européens.

Elle est localement recherchée.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'amadouvier (Fomes fomentarius)
Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)
Le polypore géant (Meripilus giganteus)
Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)
Le polypore soufré (Laetiporus sulphureus)
Les polypores (Polyporus)
Le ganoderme luisant (Ganoderma lucidum)
Le ganoderme plan (Ganoderma lipsiense)
La langue de boeuf (Fistulina hepatica)
Le lenzite du bouleau (Lenzites betulinus)
Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)
Le polypore hispide (Inonotus hispidus)
Le polypore officinal (Laricifomes officinalis)
Le polypore en ombelle (Dendropolyporus umbellatus)
Le polypore rouge cinabre (Pycnoporus cinnabarinus)
Le polypore en touffe (Grifola frondosa)
Le schizophylle commun (Schizophyllum commune)
La tramète bossue (Trametes gibbosa)
La tramète versicolore (Trametes versicolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellales  (Cantharellales)
Les clavariales  (Clavariales)
Les corticiales (Corticiales)
Les polyporales (Polyporales)
Les théléphorales (Thelephorales)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.