Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)

Polypore du bouleau[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Polypore du bouleau.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophorales (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : polyporales (Polyporales)Sous-ordre :
Famille : bjerkandéracées (Bjerkanderaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Piptoporus betulinus [(Bull.) Karst.], Ungulina betulinus, Boletus betulinus, Boletus suberosus, Polyporus betulinusSous-espèce :
Nom commun : polypore du bouleauNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneBirkenporlingAngleterrerazor-strop fungus, birch bracketArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkbirkeporesvampGaeidhligcailleach spuingeEspagneEstonie
FøroysktFinlandepökkelökääpäFrançaispolypore du bouleauFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrienyírfataplóIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasberkezwamPologneporek brzozowyPortugalRoumanie
RussieБерезовая губкаSerbieSlovaquieSlovéniebrezova odpadljivka
SuèdebjörktickaTchéquiebřezovník obecnýUkraïneEmpire romainPiptoporus betulinus

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore parasite du bouleau, charnu, coriace, fixé son support par bourrelet simulant un pied.
RemarquesRemarques
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Les arbres attaqués finissent par mourir, mais le polypore continue a fructifier, provoquant une pourriture brune dans le bois. La texture de la surface brun-gris rappelle la peau, sa chair est souple mais ferme. Il est souvent attaqué par deux pyrénomycètes : Hypocrea pulvinata lorsqu’il est sur l’arbre, Hypomyces aurantius quand l’arbre ou le polypore est tombé.
Espèces semblablesEspèces semblables
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Par son habitat très spécifique, sa cuticule fine et séparable ainsi que ses pores, ses formes toutes en rondeurs et l’identification très simple du bouleau, ce polypore se reconnaîtra dès sa première rencontre et ne présente aucune confusion possible.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Court peu distinct du reste du chapeau ou souvent nul.
Couleur du piedCouleur du pied
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Concolore au chapeau.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Rugueux.
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Polypore du bouleau. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Large de 5 à 20 cm, épais de 2 à 5 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Basisiocarpe en console fixé latéralement à son support par un renflement.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.De forme arrondie, typiquement réniforme en coussinet, mamelonné.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Surface supérieure au départ brun clair puis de plus en plus sombre, gris-brun beige (café au lait).
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Surface lisse, mince et souvent craquelée avec l’âge.

Cuticule séparable.

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge légèrement enroulée, plus claire, arrondie, débordant sur les tubes.
Polypore du bouleau. Festonné. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
DessousFace inférieure
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Face inférieure finement porée.
Taille des lames ou pores
Polypore du bouleau. Surface. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes assez courts, de 2 à 8 mm, séparables, ne formant qu’une seule couche et débouchant sur des pores fins, très étroits de 3 à 4 par mm, arrondis, et de couleur blanche très pure.
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.De couleur blanc crème.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 1,5 à 2 par 5 à 7 µm.
Forme des spores
Spores allantoïdes, non amyloïdes.
Couleur de la sporée
Blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Épaisse à très épaisse.
Consistance de la chair
Chair souple et tendre dans sa jeunesse, un peu juteuse, puis solide en séchant.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Prend vite une consistance de liège, grumeleuse et friable.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Colorations
Chair blanche subéreuse.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur fongique.
SaveurGoût
Goût agréable.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon saprophyte
En petits groupes sur le bouleau, troncs pourris ou sur pied.

Saprotrophe lignicole développant une pourriture blanche.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur arbres
Sur bois mort de bouleau.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Le polypore du bouleau est typiquement et exclusivement lié aux bouleaux, affaiblis ou morts encore sur pied, à partir du haut de l’arbre puis jusqu’à la base.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Cette espèce annuelle peut se rencontrer dans tous les boisements de vieux bouleaux.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)

RépartitionDistribution géographique

Présent en AuvergneAuvergne
Polypore du bouleau. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Sur bouleau. Chanat. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore du bouleau. Sur bouleau. Chanat. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesNon comestible
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Le polypore du bouleau n’est pas comestible.

Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.N’a que peu d’intérêt culinaire, même jeune.

Économiques
Polypore du bouleau. Cliquer pour agrandir l'image.Jadis, on faisait sécher le polypore du bouleau, et sa surface lisse et laquée servait à aiguiser les rasoirs … et comme agent polissant dans l’industrie horlogère.

StatutStatut

Rareté
Très commun, visible toute l’année.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'amadouvier (Fomes fomentarius)
Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)
Le polypore géant (Meripilus giganteus)
Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)
Le polypore soufré (Laetiporus sulphureus)
Les polypores (Polyporus)
Le ganoderme luisant (Ganoderma lucidum)
Le ganoderme plan (Ganoderma lipsiense)
La langue de boeuf (Fistulina hepatica)
Le lenzite du bouleau (Lenzites betulinus)
Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)
Le polypore hispide (Inonotus hispidus)
Le polypore officinal (Laricifomes officinalis)
Le polypore en ombelle (Dendropolyporus umbellatus)
Le polypore rouge cinabre (Pycnoporus cinnabarinus)
Le polypore en touffe (Grifola frondosa)
Le schizophylle commun (Schizophyllum commune)
La tramète bossue (Trametes gibbosa)
La tramète versicolore (Trametes versicolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellales  (Cantharellales)
Les clavariales  (Clavariales)
Les corticiales (Corticiales)
Les polyporales (Polyporales)
Les théléphorales (Thelephorales)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.