Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
C’est un terrible parasite du chêne, accroché largement à son tronc. Se situe souvent à la base de l’arbre, où il crée une pourriture blanche rend bois inapte menuiserie et sensible aux vents tempête.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophorales (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : polyporales (Polyporales)Sous-ordre :
Famille : hyménochétacées (Hymenochaetaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Inonotus dryadeusSous-espèce :
Nom commun : polypore du chêneNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispolypore du chêneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainInonotus dryadeus

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Sa couleur fait penser à celle d’une crêpe cuite : crème jaune, ornée de gouttelettes de sudation brun-rouge, puis brun plus foncé.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Sa surface est bosselée.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur souchesChampignons sur arbres
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
Non comestible.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'amadouvier (Fomes fomentarius)
Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)
Le polypore géant (Meripilus giganteus)
Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)
Le polypore soufré (Laetiporus sulphureus)
Les polypores (Polyporus)
Le ganoderme luisant (Ganoderma lucidum)
Le ganoderme plan (Ganoderma lipsiense)
La langue de boeuf (Fistulina hepatica)
Le lenzite du bouleau (Lenzites betulinus)
Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)
Le polypore hispide (Inonotus hispidus)
Le polypore officinal (Laricifomes officinalis)
Le polypore en ombelle (Dendropolyporus umbellatus)
Le polypore rouge cinabre (Pycnoporus cinnabarinus)
Le polypore en touffe (Grifola frondosa)
Le schizophylle commun (Schizophyllum commune)
La tramète bossue (Trametes gibbosa)
La tramète versicolore (Trametes versicolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellales  (Cantharellales)
Les clavariales  (Clavariales)
Les corticiales (Corticiales)
Les polyporales (Polyporales)
Les théléphorales (Thelephorales)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.