Le bolet blême ou blafard (Boletus luridus)

Bolet blafard[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : bolétales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : bolétacées (Boletaceae)Sous-famille : bolétoïdés (Boletoideae)
Genre : bolets (Boletus)Sous-genre :
Espèce : Boletus luridus [Schaeff. : Fr.]Sous-espèce :
Nom commun : bolet blafard (SMF), bolet blêmeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnenetzstieliger Hexenröhrling, netzstieliger Hexenpilz, Donnerpilz, Hexenröhrling, Hexenröhrenpilz, Hexenpilz, Hexenschwamm, Judenpilz, netzstieliger Hexenröhrling, Schusterpilz, TeufelspilzAngleterrelurid boleteArménie
Pays basqueerrementionio, bey, ondoBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalognemataparentChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneboleto cetrinoEstonie
FøroysktFinlandetauriontattiFrançaisbolet blafardFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalieboleto lurido
LettonieLithuanieraganu bekaLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeildrørsoppOccitan
Pays-Basnetstelige heksenboleetPologneborowik ponuryPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeeldsoppTchéquiehřib kolodějUkraïneEmpire romainBoletus luridus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
luridus : blême, blafard (latin luridus).

IdentificationIdentification

ConnaissancesGénéralités
Le Bolet blafard est le type des bolets bleuissants à pores rouges. Le bolet blafard, malgré la fâcheuse réputation que lui valent son bleuissement et sa prétendue ressemblance avec le bolet de Satan (fortement indigeste), est un excellent comestible à condition qu’il soit consommé bien cuit. Il pousse en été, assez fréquemment, dans les bois et les parcs.
Bolet blafard. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Planche. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Bolet blafard. Var queletiformis. Cliquer pour agrandir l'image.Boletus luridus varietas queletiformis [Blum] se distingue de l’espèce type par la teinte rouge betterave tant dans la chair du stipe qu’à l’extérieur ainsi que par un chapeau plutôt orangé à brun orangé.
Espèces semblablesEspèces semblables
Le bolet Satan (Boletus satanus), espèce très vénéneuse, a un pied d’un rouge profond et très renflé, avec un chapeau blanc couleur de craie.

Le bolet à pied rouge (Boletus erythropus) est ressemblant : mais il n’a pas de réseau sur la surface du pied (il possède un pied moins renflé qui est couvert de minuscules points rouges), la chair est rapidement bleuissante, le chapeau est plus sombre, brun foncé, au moins lorsqu’il est jeune ; la chair du chapeau immédiatement au dessus des tubes n’est pas rouge.

Le bolet massif ou bolet de plomb Boletus torosus, suspect.

Le bolet rouge pourpre (?) Boletus purpureus, toxique.

Un petit truc pour reconnaître facilement le bolet blafard : quand on fait une coupe du chapeau, il apparaît une petite ligne rouge entre les tubes et la chair (la chair étant également rouge sous les tubes).

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 7,5 à 10,5 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
2,5-4 (7) cm.
Forme du piedForme du pied
Le bolet blafard est d’abord trapu puis élancé. Pied bulbeux ou en massue ou fusiforme, atténué au sommet, épaissi à la base.

Pied souvent courbé d’abord renflé et même bulbeux vers la marge qui se termine d’une manière radicante.

Bolet blafard. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du piedCouleur du pied
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Fond jaune orangé vers le haut et rouge carmin (voire brunâtre olivacé) vers le bas. Très nuancé, d’abord plutôt jaune mais de plus en plus envahi d’orangé, de rouge vineux et de bistre. Bleuit lorsqu’on le manipule.

Dans la sénescence le pied s’envahit depuis la base d’un brun olivâtre.

Revêtement du piedRevêtement du pied
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Réseau typique à mailles étirées, orangé ou violâtre puis finalement brun, fin et dense surtout au-dessus, disparaissant vers la base rouge puis touché de vineux. Ou alors d’un beau violet rosé sur presque toute la longueur.
Coupe du piedCoupe du pied
Bolet blafard. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Plein, ferme. Quand on coupe le champignon dans le sens de la hauteur, on voit entre les tubes et la chair une ligne rouge qu’on appelle « ligne de Bataille », en souvenir du mycologue qui a le premier repéré ce caractère.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 6 à 15 (20) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Chapeau charnu, assez robuste, hémisphérique puis convexe-pulviné, et enfin ± aplani.
Bolet blafard. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.De coloration variable selon les conditions atmosphériques, jaune ocracé à brun orangé ou brun rougeâtre ou encore couleur de brique avec des nuances olivacées, marqué de bleu noirâtre dans les blessures.

Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.

Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Surface confusément déformée.

Cuticule adnée, sèche, mate et finement feutrée.

Présente presque toujours, en coupe transversale, une ligne nettement rouge, séparant la chair du chapeau des tubes ; elle est appelée « ligne de Bataille ».

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Marge aiguë plutôt recouvrante, faiblement excédante, unie, entière, régulière, concolore au chapeau.
DessousFace inférieure
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes.
Taille des lames ou pores
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes fins, assez longs (environ 10 mm), facilement séparables.
Forme des lames ou pores
Bolet blafard. Tubes. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes libres. D’abord subadnés puis avec nette dépression autour du stipe (la mousse s’écarte du pied).

Pores hexagonaux, peu larges et irréguliers, (même très fins sur les jeunes exemplaires), formant une surface irrégulière avec de petites dépressions.

Couleur des lames ou pores
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes jaune olivâtre à jaune orangé vers le bord, bleuissants.

Bolet blafard. Pores. Cliquer pour agrandir l'image.Pores jaune puis orangé à rouge-orangé, bleuissant au toucher.

Espacement des lames ou pores
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 11,5 à 16 par 5 à 7,5 µm.
Forme des spores
Globuleuses elliptiques à fusiformes, lisses.
Couleur de la sporée
Sporée gris verdâtre pâle, brun olivâtre.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse.
Consistance de la chair
Chair ferme puis assez molle, fibreuse dans le pied.
Colorations
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Jaune ± rosâtre, base du pied souvent rouge vineuse, teintée de rouge sous les tubes. Quand on soulève ses tubes, on voit que sous leur couche la chair du chapeau est rouge.
Couleur à la coupe
Bolet blafard. Var erythroteron. Cliquer pour agrandir l'image.Chair très bleuissante à la coupe, puis devenant d’un bleu plus pâle.

Boletus luridus varietas erythroteron [(Bezdzk) Pill. & Derm.], a la chair rouge, devenant violette à la coupe.

LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur fongique.
SaveurGoût
Saveur douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Printemps, été, automne, de juin à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Le mode de vie du bolet blême est ectomycorrhizique.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusBois de conifères
Le bolet blafard se plaît le long des chemins dans les endroits aérés, lisières de forêt, parcs, plutôt de feuillus (hêtres, et, occasionnellement, chênes et tilleuls) ou mixtes.
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Bolet blafard. Cliquer pour agrandir l'image.Une préférence pour les terrains calcaires (calcicole) ou neutres.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesToxiqueComestible
Bon comestible qui n’est guère ramassé du fait de la coloration intense de sa chair. C’est la ligne de Bataille, du nom d’un mycologue qui découvrit ce caractère d’identification.

On peut consommer le bolet blafard sous réserve de bien faire cuire la chair. Il est indigeste s’il est mal cuit.

Trop fréquemment consommé, ce champignon peut provoquer cependant une intoxication, surtout lorsqu’il n’est pas assez cuit ou que l’on boit de l’alcool en le mangeant.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Il contient des traces de muscarine.

StatutStatut

Rareté
Courant.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le bolet appendiculé (Boletus appendiculus)
Le bolet à beau pied (Boletus calopus)
Le bolet blême ou blafard (Boletus luridus)
Le bolet dépoli (Boletus impolitus)
Le bolet chicorée (Boletus legaliae)
Le bolet faux-royal (Boletus pseudoregius)
Le bolet à pied rouge (Boletus erythropus)
Le bolet pulvérulent (Boletus pulverulentus)
Le bolet de Quélet (Boletus queletii)
Le bolet radicant (Boletus radicans)
Le bolet remarquable (Boletus speciosus)
Le bolet rouge sang (Boletus rubrosanguineus)
Le bolet roussâtre (Boletus rufescens)
Le bolet satan (Boletus satanas)
Le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis)
Le cèpe bronzé ou cèpe tête-de-nègre (Boletus aereus)
Le cèpe d'été ou cèpe réticulé (Boletus aestivalis)
Le cèpe des pins ou bolet des pins (Boletus pinophilus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les bolets du genre Boletinus
Les bolets du genre Boletus
Les bolets du genre Chalciporus
Les bolets du genre Gyrodon
Les bolets du genre Gyroporus
Les bolets du genre Leccinum
Les bolets du genre Porphyrellus
Les bolets du genre Strobilomyces
Les bolets du genre Suillus
Les bolets du genre Tylopilus
Les bolets du genre Xerocomus
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.