Le cèpe d’été ou cèpe réticulé (Boletus aestivalis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : bolétales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : bolétacées (Boletaceae)Sous-famille : bolétoïdés (Boletoideae)
Genre : bolets (Boletus)Sous-genre :
Espèce : Boletus aestivalis [Paulet], Boletus reticulatus [Schaeffer], Boletus edulis reticulatus [(Schaeff.) ; Konrad & Maubl.]Sous-espèce :
Nom commun : cèpe d’été (SMF), cèpe réticuléNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSommer-SteinpilzAngleterresummer boleteArménie
Pays basqueudako onddo zuriBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsusprignoluCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneboleto reticulado de veranoEstonie
FøroysktFinlandetammanherkkutattiFrançaiscèpe d’étéFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalieporcino estivo, porcino reticolato
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègebleklodden steinsoppOccitan
Pays-BasPologneborowik usiatkowanyPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquiehríb dubovýSlovénie
Suèdefinluden stensoppTchéquiehřib dubovýUkraïneEmpire romainBoletus aestivalis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Cèpe d'été.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Cèpe d'été. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Cette espèce abrite beaucoup de larves d’insectes.
Espèces semblablesEspèces semblables
Cousin très proche du cèpe de Bordeaux, et, à ce titre, souvent confondu avec lui, le bolet réticulé s’en distingue cependant par quelques caractères bien marqués.
  • Le premier, et non des moindres pour une première identification, est la poussée précoce de Boletus reticulatus qui peut certaines années commencer dès le mois de mai; le cèpe quand à lui diffère par sa poussée plus automnale.
  • Deuxième caractère bien marqué, est l’absence de coloration brun-vineux sous cuticulaire caractéristique du cèpe de Bordeaux.
  • Troisième : le fin réseau qui s’étale sur toute la hauteur du pied caractéristique du Boletus reticulatus d’où son nom.
  • Enfin quelques caractères mois marqués comme la saveur légèrement sucrée pour le bolet réticulé, le chapeau sec et feutré de couleur plus unie pour Boletus reticulatus, lisse et légèrement grasse au touché pour Boletus edulis.
  • Il vieillit mieux que le cèpe de Bordeaux, dont le « foin » devient vert foncé et désagréablement visqueux, à rejeter : ses tubes sont aussi plus fins et courts que ceux de ce dernier.

Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.De toutes façons, la confusion reste de moindre importance car le bolet réticulé est un aussi bon comestible que son cousin le cèpe de bordeaux. Petite ombre au tableau, la chair du bolet réticulé devient vite molle, et il est très rare de trouver un exemplaire à chair non attaquée par les larves et les limaces.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 6 à 15 cm de longueur.
Diamètre du piedDiamètre du pied
Diamètre de 2 à 5 cm.
Forme du piedForme du pied
Stipe plus ou moins clavé (un peu courbé). Pied massif, robuste, ventru au début, puis s’allongeant tout en restant robuste, souvent pointu à la base.
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du piedCouleur du pied
Concolore mais en plus clair que le chapeau, couleur ocre roux.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Orné (presque jusqu’à la base qui est souvent blanc pur) d’un long réseau blanchâtre et anguleux, à larges mailles, en forte saillie, plus clair que le fond, foncé lorsque le champignon vieillit, net surtout dans la partie supérieure. D’où le nom de cèpe réticulé.
Coupe du piedCoupe du pied
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Plein et ferme.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Aucun.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Le pied est souvent terminé par une sorte de racine.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 5 à 20 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexe
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.D’abord hémisphérique puis s’étalant, parfois un peu affaissé.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
La coloration uniforme (sans marge plus claire) varie du fauve clair, brun pâle au brun-gris uniforme, ce qui le distingue du cèpe de Bordeaux. Chapeau plus mat que celui du cèpe de Bordeaux (Boletus edulis).
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Surface finement veloutée, souvent ridée à la marge, craquelée et sèche. Cuticule séparable.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge régulière, épaisse.
DessousFace inférieureHyménophore à pores
Pores.
Taille des lames ou pores
Tubes assez longs d’environ 10 à 15 mm.
Forme des lames ou pores
Tubes séparables.
Couleur des lames ou pores
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Tubes longtemps blanchâtre-crème puis jaune verdâtre. Les tubes forment souvent un sillon autour du pied.

Pores ronds, étroits et serrés, à paroi mince, concolores aux tubes ; endroits meurtris bruns.

Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Sporée brun-olive.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse.
Consistance de la chair
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Chair ferme au début, vite molle, souvent véreuse.
Colorations
Chair bien blanche, un peu brune sous la cuticule, brunissant légèrement avec l’âge.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur agréable.
SaveurGoût
Saveur un peu sucrée, car elle contient du mannitol (substance rencontrée dans de nombreux végétaux, notamment dans la manne du frêne).

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Aimant la chaleur, on le trouve en mai et juin et parfois en septembre-octobre les années particulièrement chaudes, avec des poussées plus marquées de mai à juillet et en septembre, lorsque la température n’est pas excessive et les nuits un peu fraîches.

Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Il affectionne les mêmes stations que le cèpe de Bordeaux. En revanche, il est plus précoce et pousse très tôt en saison, et il n’est pas rare d’en trouver dès la mi-mai et jusqu’en octobre-novembre. Il aime les périodes chaudes et sèches, et se raréfie en automne

Il fait partie des espèces apparaissant le plus souvent après les pluies d’orage.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Le cèpe d’été pousse isolément ou en groupe.

Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Ce champignon forme des mycorhizes avec le hêtre et les chênes.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Dans les forêts essentiellement feuillues (chênes, charmes, hêtres), il s’installe dans les clairières, lisières, layons et autre pare-feux …

On le trouve souvent dans la charmaie.

Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
On pourra trouver le cèpe d’été en terrain siliceux assez sec.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
Cèpe d'été. Cliquer pour agrandir l'image.Très bon comestible mais de par la fréquence des vers, il faut bien le curer et l’essuyer.
Potage aux pois et aux bolets
  • 1 livre de pois cassés jaunes
  • 1 grosse pomme de terre coupée en dés
  • 1 carotte coupée finement
  • 1 branche de céleri coupée en dés
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail émincée
  • ½ cuillère à thé de marjolaine
  • ¾ cuillère à thé de sel
  • ¼ cuillère à thé de poivre
  • ½ tasse de Bolets séchés
  • ¾ tasse de petits cubes de jambon
  • L’eau de cuisson d’un jambon avec os (type Pique-Nique)
  • Réhydrater les bolets en les mettant dans deux tasses d’eau à la température de la pièce.
  • Dans l’eau de cuisson du jambon, ajouter les pois et les autres légumes et condiments.
  • Cuire environ 15 minutes, puis ajouter les bolets réhydratés et les cubes de jambon.
  • Laisser mijoter jusqu’à cuisson.
  • Vérifier l’assaisonnement.

StatutStatut

Rareté
Très commun.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le bolet appendiculé (Boletus appendiculus)
Le bolet à beau pied (Boletus calopus)
Le bolet blême ou blafard (Boletus luridus)
Le bolet dépoli (Boletus impolitus)
Le bolet chicorée (Boletus legaliae)
Le bolet faux-royal (Boletus pseudoregius)
Le bolet à pied rouge (Boletus erythropus)
Le bolet pulvérulent (Boletus pulverulentus)
Le bolet de Quélet (Boletus queletii)
Le bolet radicant (Boletus radicans)
Le bolet remarquable (Boletus speciosus)
Le bolet rouge sang (Boletus rubrosanguineus)
Le bolet roussâtre (Boletus rufescens)
Le bolet satan (Boletus satanas)
Le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis)
Le cèpe bronzé ou cèpe tête-de-nègre (Boletus aereus)
Le cèpe d'été ou cèpe réticulé (Boletus aestivalis)
Le cèpe des pins ou bolet des pins (Boletus pinophilus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les bolets du genre Boletinus
Les bolets du genre Boletus
Les bolets du genre Chalciporus
Les bolets du genre Gyrodon
Les bolets du genre Gyroporus
Les bolets du genre Leccinum
Les bolets du genre Porphyrellus
Les bolets du genre Strobilomyces
Les bolets du genre Suillus
Les bolets du genre Tylopilus
Les bolets du genre Xerocomus
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.