Le bolet satan (Boletus satanas)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Bolet satan. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Coupe. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Bolet satan (en haut). Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : bolétales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : bolétacées (Boletaceae)Sous-famille : bolétoïdés (Boletoideae)
Genre : bolets (Boletus)Sous-genre :
Espèce : Boletus satanas [Lenz]Sous-espèce :
Nom commun : bolet satan (SMF), bolet de satanNom populaire : satan, cèpe diabolique

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSatanspilz, Satans-Röhrling, Teufelspilz, BlutschwammAngleterresatanic boletusArménie
Pays basqueSatan onddoaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandepiruntattiFrançaisbolet SatanFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalieboleto satana, porcino malefica, brisa matta, terun, lardaru
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdedjävulssoppTchéquiehøib satanUkraïneEmpire romainBoletus satanas

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
satanas : Satan (latin satanas), parce qu’il est vénéneux.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Bolet satan. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet satan. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusions possibles :
  • La confusion est très possible avec le bolet à pied rouge Boletus erythropus, dont le chapeau est plus foncé. Le bolet à pied rouge possède un chapeau brun foncé, un plus fin sans réseau, mais entièrement ponctué d’innombrables points rouges sur fond jaune, et il possède une chair fortement bleuissante. C’est un excellent comestible (cuit), jamais véreux, délaissé par crainte d’une confusion quasi impossible.
  • Confondu également avec le bolet blafard également plus foncé de chapeau.
  • Bolet de Quélet

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Le pied est court, épais, bulbeux, très obèse (jusqu’à 10 cm de diamètre), ferme.
Couleur du piedCouleur du pied
Jaune à rouge (jaune soufre au sommet, rouge carminé dans la partie ventrue).
Revêtement du piedRevêtement du pied
Couvert d’un fin réseau rouge vif sur fond jaune.
Coupe du piedCoupe du pied
Plein et ferme.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Souvent renflé à la base.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Très grosse espèce, chapeau pouvant devenir énorme, jusqu’à 25 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Chapeau charnu, d’abord très bombé, presque sphérique, puis convexe étalé et se bosselant.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
De couleur typique blanc cendré, gris livide, parfois nuancée de verdâtre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Surface veloutée peu visqueuse à l’humidité, puis glabre à maturité. De loin, il est possible de le confondre avec un gros silex.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge très épaisse, enroulée.
DessousFace inférieure
Tubes.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Hyménium dans tubes allongés soudés entre eux, à section arrondie ou polygonale ; couche facilement séparable du chapeau.
Couleur des lames ou pores
Les tubes sont jaunes avec des pores rouge sang puis orangés, virant au bleu foncé au toucher.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
En forme de fuseau.
Couleur de la sporée
Sporée vert olivâtre.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
La chair est spongieuse.
Colorations
Blanche dans l’ensemble, un peu jaune sous les tubes.
Couleur à la coupe
Chair virant modérément au bleu à la cassure en quelques secondes, puis le bleuissement s’estompe et la couleur jaune réapparaît.
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur désagréable mais faible. Les jeunes sujets n’exhalent pas d’odeur, en revanche des champignons conservés plusieurs jours peuvent exhaler une odeur nauséabonde.
SaveurGoût
Saveur douce, vireuse.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Affectionnant la chaleur; il pousse de préférence l’été, de juillet à octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Poussant seul ou en petits groupes.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Dans les taillis, les bois aérés de feuillus (chênes, châtaigniers, hêtres, etc.), principalement dans les clairières et à la lisière des bois.
SolsSols
Terrains calcaires.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesToxiqueNon comestible
Toxique sévère à l’état cru, il peut provoquer des gastro-entérites sans gravité.

Certaines personnes le supportent après une cuisson prolongée.

Mangé cru, en revanche, il constitue un excellent vomitif ! Mieux vaut ne pas le consommer !

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le bolet appendiculé (Boletus appendiculus)
Le bolet à beau pied (Boletus calopus)
Le bolet blême ou blafard (Boletus luridus)
Le bolet dépoli (Boletus impolitus)
Le bolet chicorée (Boletus legaliae)
Le bolet faux-royal (Boletus pseudoregius)
Le bolet à pied rouge (Boletus erythropus)
Le bolet pulvérulent (Boletus pulverulentus)
Le bolet de Quélet (Boletus queletii)
Le bolet radicant (Boletus radicans)
Le bolet remarquable (Boletus speciosus)
Le bolet rouge sang (Boletus rubrosanguineus)
Le bolet roussâtre (Boletus rufescens)
Le bolet satan (Boletus satanas)
Le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis)
Le cèpe bronzé ou cèpe tête-de-nègre (Boletus aereus)
Le cèpe d'été ou cèpe réticulé (Boletus aestivalis)
Le cèpe des pins ou bolet des pins (Boletus pinophilus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les bolets du genre Boletinus
Les bolets du genre Boletus
Les bolets du genre Chalciporus
Les bolets du genre Gyrodon
Les bolets du genre Gyroporus
Les bolets du genre Leccinum
Les bolets du genre Porphyrellus
Les bolets du genre Strobilomyces
Les bolets du genre Suillus
Les bolets du genre Tylopilus
Les bolets du genre Xerocomus
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.