AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville close de Dubrovnik en Croatie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
RubriquesPhotos Présentation Sections Situation Visites Culture Informations pratiquesPage éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Entièrement ceinturée de remparts, baignée par la mer sur trois côtés, la ville close de Dubrovnik est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, ce qui lui a valu d’être très vite restaurée après la guerre d’indépendance de 1991. Sa remarquable unité architecturale et la richesse de ses musées en font une étape incontournable de tout voyage en Croatie. Son atmosphère méditerranéenne, le charme de ses ruelles et de ses escaliers, la douceur patinée de ses pavés invitent à la flânerie.
Plan de la ville close de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Carte touristique de la ville close de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Plan mural de la ville close de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

Vue depuis le Ciel
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Ville close de Dubrovnik vue d'avion. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vieille ville de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. La ville close de Dubrovnik vue depuis la route nationale. Cliquer pour agrandir l'image.
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Ville close vue depuis minceta. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. La Ville Close vue depuis le Musée Rupe. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Vue depuis la mer
La ville close de Dubrovnik en Croatie. La ville close de Dubrovnik vue depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.
Vue depuis les remparts
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis rempart nord. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis rempart nord. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis rempart nord. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis rempart nord. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis rempart nord. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Les toits de la vieille ville de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.
Vue depuis le mont Saint-Serge
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis mont Saint-Serge. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis mont Saint-Serge. Cliquer pour agrandir l'image.
La ville close de Dubrovnik en Croatie. La ville close vue du mont Saint-Serge. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Vue depuis tour minceta. Cliquer pour agrandir l'image.
FontaineLa grande fontaine d’Onofrio (Velika Onofrijeva fontana)
Lorsqu’on pénètre dans la ville close par l’ouest, passé le pont-levis et la Porte de Pile, on se retrouve sur la place Paskoja Milicevića, avec, à gauche, la petite église Saint-Sauveur et en face la Grande Fontaine d’Onuphre (Velika Onofrijeva fontana) de la même époque que la Porte.

C’est une fontaine monumentale à seize faces, surmontée d’un dôme. La fontaine porte le nom de l’architecte et ingénieur napolitain qui l’a érigée, Onofrio di Giordano della Cava. Le dôme a été réalisé par Petar Martinov (Pietro di Martino) de Milan.

Le bassin surélevé où l’on accède par deux gradins est de plan polygonal, ainsi que la partie médiane ornée de masques et flanquée de colonnettes ; la coupole en plein cintre à oculus était à l’origine richement décorée de sculptures à caractère symbolique.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande fontaine d'onofrio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande fontaine d'onofrio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Fontaine onofrio. Cliquer pour agrandir l'image.
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande fontaine d'onofrio. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande fontaine d'onofrio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La Grande Fontaine d’Onofrio fut élevée en 1438 pour marquer la fin des travaux de construction un aqueduc en partie souterrain qui assurait l’alimentation de la ville en eau de la source de la rivière de Dubrovnik (Rijeka Dubrovacka), située à 11,7 km de distance près du village de Šumet ; Raguse disposait ainsi d’eau de source, contrairement à beaucoup de villes dalmates qui devaient recueillir l’eau de pluie. La fontaine servait de réservoir et de principal point d’approvisionnement pour les habitants.

Cette fontaine devait éterniser, par sa beauté architecturale et le murmure de son eau limpide, la mémoire de ce grand exploit technique, d’une importance vitale pour la République.

De la fontaine d’origine, autrefois luxueuse, très endommagée par le tremblement de terre de 1667, il ne reste que les mascarons sculptés d’où jaillit l’eau. Elle a cependant conservé son volume d’origine.

Rendez-vous des jeunes, la grande fontaine a été choisie, avec la petite fontaine d’Onofrio, comme décor de la comédie « Novela od Stanca » de Marin Držić, grand auteur comique ragusain de la Renaissance.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande fontaine d'onofrio. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande Fontaine d'Onofrio. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Grande Fontaine d'Onofrio. Cliquer pour agrandir l'image.
MonastèreLe monastère Sainte-Claire (Samostan Svete Klare)ÉgliseL’église Saint-Sauveur (Crkva Svetog Spasa)MonastèreLe couvent franciscain
Aller à la page Quartier des Franciscains.Aller à la page Quartier des Franciscains.Aller à la page Quartier des Franciscains.
RueLa Placa
La Placa (on prononce « platsa »), du latin « platea communis », place commune — souvent appelée Stradun (d’après l’italien « strada ») — est l’artère principale de la ville médiévale de Dubrovnik, une rue-place vers laquelle convergent toutes les rues perpendiculaires : elle traverse Dubrovnik d’ouest en est, reliant les deux principales portes de la ville, de Gradska Vrata od Pila (porte de Pile) à Vrata od Ploča (porte de Ploče), en passant par la Place de la Loge. La Placa est une voie rectiligne et très large qui s’étire sur près de 300 m de long.

La Placa a été construite à partir du XIIe siècle sur le bras de mer et le marécage qui séparaient les deux villages : au nord, le village continental et croate, Dubrava ; au sud, le village insulaire et romain, sur l’îlot sur lequel fut bâtie la première cité, Ragusinus. La rue fut ensuite pavée à partir de 1468.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image.La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image.Pavé de larges dalles en pierre de Brać, polies par les siècles, et bordé de chaque côté par des demeures patriciennes, le Stradun présente un style baroque très sobre. Il doit sa remarquable unité architecturale au programme de reconstruction rapide de la ville, soutenu par le Sénat de la République, qui suivit le tremblement de terre de 1667 : les autorités de la ville ont pensé l’urbanisme de façon très rationnelle, fixant la hauteur et la largeur de chaque immeuble, le rythme des ouvertures, une disposition de pièces semblable, et imposant une uniformité de matériau (la pierre blanche de la Dalmatie). On est frappé par la simplicité majestueuse de l’architecture en pierre, l’unité architecturale et la belle symétrie de ses façades baroques.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le rez-de-chaussée était réservé aux différents commerces, ce qui souligne bien l’importance du commerce pour l’ancienne République de Raguse. Toutes les boutiques adoptent le style « na koljeno » : une arche surplombe la vitrine et la porte dans un même cadre.

Avant le séisme de 1667, le Stradun était bordé de palais luxueux.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image.La Placa est le grand axe symbolique de la ville, celui qu’empruntent les grandes processions sacrées, lors des fêtes religieuses, comme celle de la Saint-Blaise (3 février). C’est aussi l’axe de l’égout principal de Dubrovnik, depuis l’édiction des Lois sur les Mesures d’Hygiène au XIIIe siècle.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image.Avec ses boutiques, ses restaurants et ses terrasses de cafés, cette rue entièrement piétonne est aussi le lieu de promenade préféré des habitants de Dubrovnik, surtout des jeunes, et des touristes venus des quatre coins du monde. L’été, les terrasses des cafés s’avancent jusqu’en son milieu.

Chaque soir, à la nuit tombée, le brillant des pavés doucement polis par les siècles renvoie la lumière et ajoute à la magie de la pierre.

PalaisLe palais du festival
La ville close de Dubrovnik en Croatie. Palais du Festival incendié en 1991. Cliquer pour agrandir l'image.Situé à l’angle de la rue de Sigurata, ce palais baroque typique avait la double fonction d’habitat et de commerce. Construit après le séisme de 1667 d’après le projet de l’architecte Giulio Cerruti sur l’emplacement de plusieurs parcelles médiévales, côté nord de la Placa. C’est un des premiers bâtiments privés dont le projet fut approuvé par décret du Sénat au mois de mai 1668. Maison type, aux façades simples avec fenêtres moulurées aux étages. Le rez-de-chaussée orienté vers la Placa était divisé en quatre magasins, les portes sont caractéristiques de toutes les maisons de cette rue-place. L’entrée latérale est réservée aux habitants du palais.

La ville close de Dubrovnik en Croatie. Placa. Cliquer pour agrandir l'image.L’intérieur du bâtiment radicalement modifié et décoré au XVIIIe siècle est identique à tous les niveaux; il comprenait un vestibule avec un escalier à deux volées autour duquel étaient disposées les chambres et les salles richement décorées : moulures des portes, tableaux aux scènes allégoriques au plafond, et aux murs.

Le palais fut incendié par les bombardements de 1991.

VilleLe quartier nord de la Ville CloseVilleLe quartier sud de la Ville CloseMonastèreLe couvent dominicain
Aller à la page Quartier nord.Aller à la page Quartier sud.Aller à la page Quartier des Dominicains.
VilleLe quartier de la LogeCathédraleLa cathédrale de l’AssomptionVilleLe quartier des Jésuites
Aller à la page Quartier de la Loge.Aller à la page Quartier de la Cathédrale.Aller à la page Quartier des Jésuites.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La ville close de Dubrovnik en Croatie. En 1667. Cliquer pour agrandir l'image.
PersonnagePersonnages
Saint Blaise
Saint Blaise, patron de DubrovnikLa ville close de Dubrovnik en Croatie. Statue de Saint Blaise. Cliquer pour agrandir l'image.Au Xe siècle, saint Blaise (sveti Vlaho) est apparu une nuit en songe au recteur de Dubrovnik pour le prévenir de l’imminence d’une attaque de Venise. Le lendemain, à l’aube, on distinguait en effet au loin des navires. Quand la flotte de la Sérénissime est arrivée à portée de tir des canons installés sur les remparts de Dubrovnik, tous les défenseurs de la cité étaient à leur poste. Les Vénitiens furent rapidement repoussés.

Depuis cet épisode, saint Blaise est le protecteur de Dubrovnik. Il est souvent représenté tenant dans la main gauche une maquette de la cité, comme sur la statue qui repose sur l’autel de l’église Saint-Blaise. Saint Blaise veille sur Dubrovnik, du haut des remparts qui enserrent la ville.

Saint Blaise est omniprésent à Dubrovnik et ne totalise pas moins de 25 représentations, un peu partout dans la cité intra-muros.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
La vieille ville (stari grad) est presqu’entièrement piétonne ; il n’y circule que les véhicules municipaux.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Dubrovnik-Neretva > Dubrovnik > Ville close
Sujets plus détaillés
Carte interactive de la ville close de Dubrovnik en Croatie
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier des Franciscains
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier nord
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier des Dominicains
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier de la Loge
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier de la Cathédrale
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier des Jésuites
La ville close de Dubrovnik en Croatie - Le quartier sud
Sujets proches
Carte interactive de la ville de Dubrovnik en Croatie
La ville close de Dubrovnik en Croatie
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie
La ville moderne de Dubrovnik en Croatie
L'île de Lokrum en Croatie
Les îles Élaphites en Croatie
Le village de Zaton en Croatie
Le village et l'arboretum de Trsteno en Croatie
Le village de Slano en Croatie
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Ploče en Croatie
La ville de Metković en Croatie
La ville de Slivno en Croatie
L'île de Korčula en Croatie
L'île de Lastovo en Croatie
La presqu'île de Pelješac en Croatie
L'île de Mljet en Croatie
La ville de Dubrovnik en Croatie
La commune du Konavle en Croatie
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.