AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications de l'est

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

VisitesVisites

Porte de villeLa Porte de Ploče (Vrata od Ploča)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de Ploce vue de la mer. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de Ploče. Porte intérieure. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Située à l’extrémité nord-est de la cité, à l’est du couvent des Dominicains, la porte de Ploče est la deuxième grande porte de Dubrovnik. La Porte de Ploče est parfois appelée Porte Saint-Luc en raison de sa proximité avec l’église Saint-Luc.

La porte de Ploče se compose de deux portes intérieures, les plus anciennes, de style roman, et d’une grande porte extérieure qui date de l’occupation autrichienne. La plus petite des deux portes intérieures est surmontée de la tête de saint Blaise.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de ploce. Cliquer pour agrandir l'image.La porte extérieure de Ploče a été conçue et construite en 1628 par l’architecte Mihajlo Hranjac.

La porte de Ploče est protégée par la forteresse indépendante du Ravelin, qui est reliée par un pont-levis en bois et un pont en pierre à deux arches enjambant un fossé de protection. Ces deux ponts d’accès à la forteresse du Ravelin ont été construits au XVe siècle par Paskoje Miličević. Miličević a aussi conçu les ponts de la Porte de Pile, ce qui explique les ressemblances entre les ponts de la Porte de Ploče. Au-dessus du pont, comme à la Porte de Pile, se trouve la statue de saint Blaise, le saint patron de Dubrovnik. Les ponts, en bois ou en pierre, datent du XVe siècle et sont similaires à ceux de la porte de Pile.

Du temps de la République de Raguse, cette porte revêtait une importance particulière car elle ouvrait vers l’est, vers la route de Ploče, d’où arrivaient toutes les caravanes en provenance d’Orient.

Tout comme à la porte de Pile, les relèves de la garde républicaine sont assurées en costume d’époque durant l’été.

Relève de la garde : à 10 h et 12 h, et à 20 h et 22 h.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de Ploče. Porte extérieure. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de ploce. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Porte de Ploče. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
FortLe fort Asimon (tvrđava Asimon)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Fort Asimon. Cliquer pour agrandir l'image.La porte intérieure de Ploče est surmontée par le fort Asimon (du latin « Arx inter Moenia », forteresse entre les murs), ou  Fort de Ploče (Tvrđava od Ploča), encore appelé Timon à une certaine époque.

Le haut fort Asimon, de forme triangulaire, a été construit au XIVe siècle, lorsque le couvent dominicain fut inclus dans les murs de la ville. Il fut renforcé en 1452, et l’intérieur comblé au moyen de pierres et de chaux.

ForteresseLe Ravelin (tvrđava Revelin)
Le Ravelin (Revelin) est une grande forteresse, de forme quadrangulaire asymétrique, construite hors des murs, dans la partie est de la ville, à l’extrémité sud-est du port, en face de la porte de Ploče ; c’est un édifice monumental et impressionnant, avec un de ses côtés descendant vers la mer, et protégé par des fossés profonds sur les autres côtés. Un pont traversant le fossé protecteur le relie à la Porte de Ploče et un autre le relie à la banlieue est.

Un angle de la forteresse touchait à la porte de Ploče, formant avec elle le même complexe de défense, destiné à protéger l’accès terrestre de la ville par l’est.

Définition : en architecture militaire, un ravelin (de l’italien rivelino), ou demi-lune, est un ouvrage construit en face d’une porte de la ville pour permettre une meilleure protection contre une attaque ennemie ; il constitue, avec la tenaille située derrière lui, les éléments des fortifications classiques qu’on appelle les dehors. En effet, isolé du corps de place telle une île, le ravelin alterne avec les bastions, pour croiser ses feux avec ceux-ci.

La forteresse fut construite au XVe siècle (1462), à l’époque où la République de Raguse devait faire face à une sérieuse menace vénitienne. Le danger d’une attaque vénitienne s’était soudainement accru aux temps de la Première Sainte Ligue, et il devint nécessaire de renforcer ce point vulnérable des fortifications de la ville. Le Sénat recruta Antonio (Antun) Ferramolino, un bâtisseur expérimenté de forteresses, envoyé pour porter secours à la ville par l’amiral espagnol Dorio, un ami fidèle de la République de Raguse.

La forteresse fut construite en onze ans à un rythme accéléré, tous les travaux de constructions publiques, et la plupart des travaux de construction privés qui étaient en cours, ayant été interrompus, de manière à ce que la forteresse soit achevée au plus vite pour renforcer la défense du port et de la partie est de la ville, moins bien protégée.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Forteresse du Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.
Après la chute sous le joug turc de la Bosnie voisine, la forteresse du Ravelin fut agrandie au début du XVIe siècle pour résister à d’éventuelles attaques de la part de ceux-ci. En 1538, le Sénat approuva les dessins du nouveau Ravelin, beaucoup plus puissant. Ce nouveau Ravelin est devenu la forteresse la plus forte de la ville, protégeant l’approche terrestre de la ville par l’est.

Le travail de construction a été exécuté si parfaitement que le tremblement de terre dévastateur de 1667 n’a pas endommagé le Ravelin.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Forteresse du Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Forteresse du Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
La forteresse du Ravelin possède de grands espaces voûtés et la plus grande terrasse de Dubrovnik, si bien qu’à l’instar de la forteresse Minčeta, elle constitue le cadre idéal pour le déroulement de différentes manifestations du festival d’été.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Forteresse du Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Forteresse du Ravelin. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
HôpitalL’hospice (Lazareti)
Au-delà de la porte de Ploče, sur la mer, la route longe les anciens lazarets de la ville, destinés à protéger Raguse des épidémies drainées par les voyageurs qui arrivaient par caravanes dans le quartier de Ploče. Ces lazarets sont une série de longs bâtiments alignés, tous identiques, où les voyageurs séjournaient durant la quarantaine qui leur était imposée par peur des épidémies. La mise en quarantaine était obligatoire, notamment pendant les grandes périodes pestilentielles, d’autant que la forte activité commerciale de la cité augmentait fortement les risques de propagation.

Aujourd’hui, le Lazareti est l’un des endroits les plus courus par la jeunesse de Dubrovnik. En effet, l’Association Art radionica Lazareti, qui possède aussi le club Otok, y organise de nombreuses manifestations artistiques et le Lazareti est rapidement devenu le théâtre des plus grandes free parties de la ville, notamment pour la soirée de la Saint-Valentin et les grandes fêtes de l’été.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Lazarets. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Lazarets. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Lazarets. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
PlageLa plage de Banje
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications de l'est. Plage de Banje. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Dubrovnik-Neretva > Dubrovnik > Fortifications > Fortifications de l’est
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications maritimes
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Le port
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications de l'ouest
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications du nord
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications de l'est
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de la ville de Dubrovnik en Croatie
La ville close de Dubrovnik en Croatie
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie
La ville moderne de Dubrovnik en Croatie
L'île de Lokrum en Croatie
Les îles Élaphites en Croatie
Le village de Zaton en Croatie
Le village et l'arboretum de Trsteno en Croatie
Le village de Slano en Croatie
[Sujet précédant] [Sujet ascendant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.