AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications maritimes

[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

SituationSituation

Au sud de la ville, les remparts du côté de la mer, s’étendent du fort Bokar à l’ouest à la forteresse Saint-Jean au sud, et à la forteresse Ravelin du côté de la terre.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).

VisitesVisites

Le but de ces remparts était d’aider à défendre la ville d’attaques depuis la mer, particulièrement celles de la République de Venise, que l’on considérait souvent comme une menace à la sécurité de Raguse.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. La baie de Dubrovnik vue des remparts. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Canon sur les remparts de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Les remparts maritimes, qui se dressent directement au-dessus des rochers, sont moins épais que du côté des terres : ces murs ont de 1,5 à 5 mètres d’épaisseur selon leur emplacement et leur importance stratégique.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. La falaise au pied des remparts de Dubrovnik. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image.
Les murs sont ponctués de tours rectangulaires, d’échauguettes et de canonnières (il y en avait 120 pour protéger la ville des assaillants).
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fortifications maritimes vues depuis le bateau de Cavtat. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort bokar vu depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Étienne. Cliquer pour agrandir l'image.Sur la gauche, on longe la partie la plus ancienne de la ville, à l’architecture désordonnée ; on note à quel point les maisons et les ruelles y sont imbriquées en un dédale tortueux, loin de la géométrie de la partie nord. C’est ici, dans ce qui était un îlot rocheux, que fut fondée la toute première cité, celle qui a précédé l’arrivée des Romains, qui possédait déjà de puissants remparts au IXe siècle.

Du côté de la mer, en regardant par-dessus la balustrade, on aperçoit l’omniprésente statue de saint Blaise, montant la garde.

Au sud, se dessine l’îlot de Lokrum.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.
TourLa tour Puncjela
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour Puncijela. Cliquer pour agrandir l'image.La première tour que l’on rencontre, après la Porte de Pile, est la tour Puncjela qui offre une belle vue, à droite, sur la forteresse Saint-Laurent.

Son nom de Puncjela provient de l’italien « pulzelle », pucelles, car la tour est voisine du monastère de clarisses Sainte Claire où étaient éduquées les jeunes filles de Raguse.

La construction de cette tour rectangulaire fut entreprise en 1305, mais ne fut pas achevée avant 1350. En 1463, elle fut renforcée par la construction d’un épais mur extérieur et d’une courtine inférieure.

Dans la partie supérieure de la tour se trouve une petite chapelle voûtée, souvenir de l’ancienne église Saint-Blaise qui était située à cet endroit avant la construction de cette partie des remparts.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. La tour Puncijela et le Fort Bokar. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour Puncijela. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
TourLa tour Kalarinja
Située aujourd’hui en retrait du Fort Bokar, la tour Kalarinja doit son nom au premier port de Raguse, le petit port Kalarinja, qu’elle protégeait.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar vu depuis la Forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Port Kalarinja. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
BastionLe fort Bokar (Tvrđava Bokar)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort Bokar. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La deuxième fortification est le fort Bokar (XVe siècle) situé en contrebas de la Tour Kalarinja. On considère le fort Bokar, souvent appelé le « Zvjezdan », comme un exemple parmi les plus beaux d’architecture de fortification harmonieuse et fonctionnelle. Rond et massif, avec de belles corniches en pierres, le fort a été construit selon les plans de Michelozzo Di Bartolomeo entre 1461 et 1570, tandis que les murailles ont été reconstruites (de 1461 à 1463).

Le fort repose en partie sur un rocher séparé de la terre ferme, et relié à celle-ci par des voûtes. L’intérieur du fort comprend des casemates pour des canons et un magasin de munitions.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort bokar. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar vu depuis le rocher Laurent. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort bokar. Cliquer pour agrandir l'image.
Le fort Bokar constitue l’un des quatre points forts de l’enceinte, avec la forteresse Saint-Jean, la forteresse Ravelin et la forteresse Minčeta.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fortifications maritimes. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar vu depuis la Forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Situé à l’extrémité ouest de la ville, le fort Bokar était destiné, avec la forteresse Laurent qui lui fait face, à la défense de l’entrée fortifiée occidentale de la ville, le pont et le fossé de la porte de Pile.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar et la Forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar et la Forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort bokar. Cliquer pour agrandir l'image.
Comme la plus grande partie des remparts, le fort Bokar ne prit son aspect actuel qu’après le séisme de 1667. Les différents tableaux visibles dans les musées de la ville donnent une idée de son aspect antérieur.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort Bokar vu depuis le square Brsalje. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar vu depuis la tour Puncijela. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la forteresse Laurent. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
De nombreux canons d’époque y sont encore conservés.

Aujourd’hui, ses espaces somptueux servent de décor à la manifestation culturelle du Festival d’été de Dubrovnik.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Statue de Saint Blaise sur le Fort Bokar. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Le Fort Bokar vu depuis la tour Puncijela. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Fort Bokar. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
TourLa tour Sainte-Marie (Sveta Marija)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour Sainte-Marie. Cliquer pour agrandir l'image.
BastionLes bastions
On rencontre d’abord le bastion Mrtvo Zvono, suivi de ceux de Sainte Marguerite (Sveta Margarita), Saint Etienne (Sveti Stjepan) et Saint Sauveur (Sveti Spasitelj).
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vues depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.
BastionLe bastion de la Cloche Morte (Tvrđava Mrtvo Zvono)
Le premier bastion que l’on rencontre est le bastion Mrtvo Zvono, du XVIe siècle, aussi appelé bastion Saint-Pierre (Tvrđava Svetog Petra).

Le bastion de la Cloche Morte doit son nom à la cloche de l’église voisine Saint-Laurent, qui ne sonnait que pour les funérailles.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Pierre. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Remparts maritimes. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Pierre. Cliquer pour agrandir l'image.
TourLa tour de l’Étoile (Zvijezda)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour de l'Étoile. Cliquer pour agrandir l'image.
BastionLe bastion Sainte-Marguerite (Sveta Margarita)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Sainte-Marguerite. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Sainte-Marguerite. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Sainte-Marguerite. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Sainte-Marguerite. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Rue Od Margarite derrière le bastion Sainte Marguerite. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
BastionLe bastion Saint-Étienne (Sveti Stjepan)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Étienne. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Étienne. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Étienne. Cliquer pour agrandir l'image.
BastionLe bastion Saint-Sauveur (Sveti Spasitelj)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Bastion Saint-Sauveur. Cliquer pour agrandir l'image.
ForteresseLa forteresse Saint-Jean (Tvrđava Sveti Ivan)
À l’opposé de la forteresse du Ravelin, au nord de la baie, la forteresse Saint-Jean, appuyée par la Tour Saint-Luc, protégeait le vieux port au sud-est contre les pirates et autres bateaux ennemis venant de la mer.

Avec les quais de débarquement des marchandises, les deux portes conduisant dans la ville et les arcades sous lesquelles on construisait les navires, le vieux port était en effet la partie la plus vulnérable de la cité, là où, de surcroît, les remparts étaient les moins élevés.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-vue depuis le bateau pour Lokrum. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.
Pour une nation de marins, il était particulièrement vital de protéger le port et l’accès aux chantiers navals. C’est ce qui explique l’importance de la forteresse Saint-Jean et la complexité du dispositif qui l’associe à la Tour Saint-Luc en face, et au large brise-lames (qui ralentissait aussi l’approche de l’ennemi et l’exposait au tir des canons). La forteresse Saint-Jean était la principale fortification de la défense du port et l’une des fortifications les plus importantes de la défense de la ville.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. La digue Kaše vue depuis la forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.
La forteresse Saint-Jean, autrefois appelée tour du Môle (Tvrđava Mulo), fut construite en quatre étapes entre 1346 et 1557. La première tour a été construite sur cet emplacement au milieu du XIVe siècle, et fait aujourd’hui partie intégrante de la forteresse ― ses contours sont encore visibles dans le mur ouest de la forteresse. Mais la forteresse a été modifiée plusieurs fois au cours des XVe et XVIe siècles, comme on peut voir sur le triptyque peint par le peintre Nikola Božidarević, visible au couvent dominicain. Durant plusieurs décennies, la forteresse sera élargie, rehaussée, reconstruite, avant d’épouser au XVIe siècle sa forme demi-circulaire actuelle et son allure monumentale que lui confère l’ensemble de ses éléments.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.
Toujours prudent au moindre signe de danger, les habitants de Raguse ont pris l’habitude de fermer entièrement l’entrée dans le port la nuit avec de lourdes chaînes tendues entre la forteresse Saint-Jean et la digue Kaše.

Aujourd’hui le fort abrite trois musées : l’aquarium, un musée ethnographique et le musée maritime.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-Jean. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Forteresse Saint-vue depuis le bateau pour Lokrum. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Musée maritimeLe musée maritime (Pomorski muzej)
Le musée de la Marine occupe les étages de la forteresse Saint-Jean ; c’est un musée ethnographique et maritime, dans lequel quatre sections sont consacrées à la période de la République Maritime, à l’Âge de la Vapeur, à la seconde guerre mondiale et aux techniques de navigation à voile.

Au premier étage, le fond explique l’histoire et la grandeur de la marine de la République de Raguse, expliquant la colonisation progressive de la côte adriatique, durant l’Antiquité et le Moyen Âge, jusqu’à l’apogée de la ville, au XVIe siècle.

Plus attrayant, le second étage présente l’histoire de la marine marchande ragusaine aux XIXe et XXe siècle, au travers de splendides maquettes des derniers grands voiliers, dont celles de galions et de galéasses, bateaux à voile et à rames qui ont fait la renommée de la flotte de Raguse, et aussi de navires à vapeurs et des premiers paquebots de la flotte austro-hongroise du XIXe siècle.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Maquette, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Maquette, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.
On découvre le quotidien du bord au moyen d’objets usuels, tels de beaux coffres de marin en bois peint, une pharmacie portable de bord et une foule d’instruments de navigation.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Coffre de capitaine, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Outils de charpentier, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Barometre, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tableaux, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tableaux, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tableaux, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Carte, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Carte, musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Entrée du Musée maritime. Cliquer pour agrandir l'image.Musée maritime (Pomorski muzej)

Forteresse Saint-Jean (accès par la ruelle face à la cathédrale).

Visite de juin à septembre, tous les jours de 9 h à 18 h ; en hiver, d’octobre à avril, tous les jours sauf dimanche de 9 h à 14 h.

Entrée payante : 35 kunas.

L’aquarium (Akvarij)
Outre les espèces de la flore et de la faune aquatiques de la Mer Adriatique (dorades, bars, mérous…) réparties en 34 aquariums, cet espace, situé au rez-de-chaussée de la forteresse Saint-Jean, permet de découvrir ses impressionnantes voûtes.

Au rez-de-chaussée de la forteresse Saint-Jean (accès par Kneze Damjana Jude). La visite s’effectue dans une fraîcheur des plus appréciables en été !

Visite : de mai à octobre, de 9 h à 19 h (de 9 h à 21 h en été) ; de novembre à avril, de 9 h à 13 h sauf dimanche et jours fériés.

Entrée payante : 35 kunas.

TourLa tour Saint-Dominique (Tvrđava Sveti Dominika)
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour Saint-Dominique. Cliquer pour agrandir l'image.
TourLa tour Saint-Luc (Tvrđava Sveti Luka)
De l’autre côté, à l’est, le port est protégé par la Tour Saint-Luc (Sveti Luka), l’une des plus vieilles tours de la ville qui soient conservées, datant du XIIIe siècle.

Avant la construction de la digue Kaše, la lourde chaîne qui fermait chaque soir l’entrée du port était tendue entre la forteresse Saint-Jean et la Tour Saint-Luc.

Après la Tour Saint-Luc, se trouve la porte de Ploče, et, de l’autre côté de la passerelle, la forteresse du Ravelin.

Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Vieux port. Cliquer pour agrandir l'image.Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Tour Saint-Luc. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).

Informations pratiquesInformations pratiques

RestaurantRestaurants
Le café Buža
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie. Fortifications maritimes. Café Buža. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le café Buža est un petit café installé sur les rochers à l’extérieur des remparts maritimes. On y accède depuis la rue de Marguerite (Ulica od Margarite) derrière le bastion Sainte-Marguerite, en passant par un trou (buža signifie « le trou ») dans les fortifications de la ville.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Dubrovnik-Neretva > Dubrovnik > Fortifications > Fortifications maritimes
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications maritimes
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Le port
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications de l'ouest
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications du nord
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie - Les fortifications de l'est
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de la ville de Dubrovnik en Croatie
La ville close de Dubrovnik en Croatie
Les fortifications de Dubrovnik en Croatie
La ville moderne de Dubrovnik en Croatie
L'île de Lokrum en Croatie
Les îles Élaphites en Croatie
Le village de Zaton en Croatie
Le village et l'arboretum de Trsteno en Croatie
Le village de Slano en Croatie
[Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.