Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Thym vulgaire. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : lamiacées (Lamiaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Thymus vulgarisVariété :
Nom commun : thym vulgaireNom populaire : farigoule

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneThymianAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalognefarigolaChyprioteCorsuerba baronaCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonieaed-liivatee
FøroysktFinlandeFrançaisthym vulgaireFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriekakukkfûIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognemacierzanka zwyczajnaPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainThymus vulgaris

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Sous-arbrisseau.
PortPort de la plante
Touffu.
HauteurHauteur de la plante
Plante de 20 à 40 centimètres de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Les tiges du thym sont ligneuses, c’est à dire qu’elles ont la consistance et l’apparence du bois sec.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Ses feuilles n’ont pas de pétiole.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Petites feuilles.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Se trouve dans les prairies sèches, lieux sablonneux et les rochers.
SolsSolsSols drainés
ExpositionsPlante de zone aridePlante de lumièrePlante d'ombre
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Le thym est un antiseptique puissant, considéré comme un remède efficace dans les affections dues au refroidissement (rhume, grippe, courbature, angine).

Les feuilles et les sommités contiennent des substances stimulantes et antiseptiques.

Usage interne c’est un antiseptique, un apéritif, un stomachique, un cholérétique et un sudorifique qui soignent le rhume, la grippe, la bronchite et les rhumatismes. Il est tonique et antispasmodique qui peut soigner les anémies, les insomnies d’origine nerveuse et la coqueluche. C’est également un excellent vermifuge.

En usage externe il est antiseptique et participe à l’hygiène de la bouche, il est utilisé pour soigner les plaies, la gale et les maux de gorge. Il est anti-inflammatoire et soulage les douleurs rhumatismales. Il est tonique et soigne la chute des cheveux. Chauffé à sec dans une poêle et appliqué à chaud entre 2 épaisseurs de gaze, il combat les douleurs articulaires ou musculaires. Il est également antispasmodique et antirhumatismal.

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation en infusionsUtilisation comme plante aromatique
On peut parfumer le sel et l’huile avec cette herbe. Le thym rentre dans la composition du bouquet garni. Il permet également de conserver les prunes et les figues sèches, le hareng-saur et les olives. Avec les feuilles séchées, on peut faire des pots-pourris.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Le thym est utilisé dans la pharmacopée française depuis le XVIe siècle.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)
La bugle de Genève (Ajuga genevensis)
La bugle rampante (Ajuga reptans)
Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
L'épiaire officinale (Stachys officinalis)
Le lamier blanc (Lamium album)
Le lamier jaune (Lamium galeobdolon)
Le lamier pourpre (Lamium purpureum)
La mélisse-citronnelle (Melissa officinalis)
La menthe des bois (Mentha silvestris)
L'origan commun (Origanum vulgare)
Le pas-de-poule (Lamium amplexicaule)
La sauge des prés (Salvia pratensis)
Le thym serpolet (Thymus serpyllum)
Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.