La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Brunelle commune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : lamiacées (Lamiaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Prunella vulgaris [Linné], Brunella vulgarisVariété :
Nom commun : brunelle communeNom populaire : brunelle, brunette, charbonnière, herbe-aux-charpentiers

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegemeine BrunelleAngleterrecarpenter’s herb, self healArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatieobična celinščica
Danemarkalmindelig brunelleGaeidhligdubhan ceann chòsach, dubhanuithEspagneconsuelda menorEstonieharilik käbihein
FøroysktFinlandeniittyhumalaFrançaisbrunelle communeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrieközönséges gyíkfuIrlandeIslandeblákollaItaliebrunella
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeblåkollOccitan
Pays-BasbrunelPologneglowienka pospolitaPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdebrunörtTchéquiecernohlávek obecnýUkraïneEmpire romainPrunella vulgaris

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Prunella vulgaris : du mot allemand braüne, esquinancie ; la plante était vantée comme remède contre l’esquinancie.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
La brunelle est une petite plante de 10 à 40 centimètres qu’on trouve très souvent dans les prés, sur les coteaux ou dans les chemins des bois, où elle fleurit en été.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée vivace.
PortPort de la plante
Plante rampante.
HauteurHauteur de la plante
De 10 à 25 cm de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusion possible avec la bugle rampante.

Il existe plusieurs autres espèces de brunelles peu faciles à différencier.

RacineRacines

Description de la racine
Plante à stolons aériens.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Tige un peu couchée puis redressée.

Tige carrée, légèrement velue.

Brunelle commune. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Brunelle commune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuilles peu nombreuses, opposées en croix.

Feuilles inférieures en rosette, pétiolées.

Feuilles oblongues-lancéolées, plus ou moins arrondies à la base.

Feuilles entières ou bordées de dents obtuses.

Brunelle commune. Planche d'identification Losch. Cliquer pour agrandir l'image.Brunelle commune. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Feuilles de 2 à 5 cm de longueur.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles pubescentes.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Inflorescences en épi terminal dense ou en tête, immédiatement au-dessus de la dernière paire de feuilles.

Calice à 2 lèvres, la supérieure, volumineuse, à 3 dents aiguës, courtes, l’inférieure fendue jusqu’au milieu en 2 lobes mucronés.

Calice poilu à 5 dents fines, poilues et inégales.

Brunelle commune. Planche d'identification Sturm. Cliquer pour agrandir l'image.Brunelle commune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Corolle de 8 à 15 mm de longueur, environ 2 fois plus longue que le calice.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs violettesFleurs bleu-violetFleurs bleues
Brunelle commune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Corolle bleu-violet, parfois rose ou blanche.

Calice brun-rougeâtre.

Fleur odoranteParfum des fleurs
Fleur sans odeur.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Brunelle commune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.La brunelle fleurit de juin à octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Fruit formé de 4 petits akènes.
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante bisannuelle ou vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
EntretienEntretien
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemis
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
La brunelle se rencontre dans les prairies, les pâturages, sur les berges, au bord des chemins, dans les clairières forestières, les bois clairs.
SolsSols
Surtout en terrain sec, calcaire ou argileux (non acide).
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Jusqu’à 2 400 m.
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Europe.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
La plante est astringente et vulnéraire (30 grammes par litre d’eau).

Elle était autrefois utilisée en gargarisme contre les angines.

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Les feuilles sont comestibles, mais sans grand intérêt.
Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Fleurs visitées par les abeilles.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

La brunelle contient des tanins, du chicotin et de l’huile essentielle.

StatutStatut

Rareté
La brunelle commune est une plante … commune.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)
La bugle de Genève (Ajuga genevensis)
La bugle rampante (Ajuga reptans)
Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
L'épiaire officinale (Stachys officinalis)
Le lamier blanc (Lamium album)
Le lamier jaune (Lamium galeobdolon)
Le lamier pourpre (Lamium purpureum)
La mélisse-citronnelle (Melissa officinalis)
La menthe des bois (Mentha silvestris)
L'origan commun (Origanum vulgare)
Le pas-de-poule (Lamium amplexicaule)
La sauge des prés (Salvia pratensis)
Le thym serpolet (Thymus serpyllum)
Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.