Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : lamiacées (Lamiaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Calamintha grandiflora [(Linné) Moench], Satureja grandiflora [(Linné) Scheele]Variété :
Nom commun : sarriette à grandes fleursNom populaire : thé d’Aubrac

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneGrossblütige BergminzeAngleterregreater calamint, large flowered calamintArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkhave-calamint, rosenmynteGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandetarhakäenminttuFrançaiscalament à grandes fleursFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrievelecvjetna gorska metvicaIrlandeIslandeItaliementuccia montana
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-Bassteentijm soortPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèderosenmyntaTchéquieUkraïneEmpire romainCalamintha grandiflora

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Son nom évoque le parfum mentholé (du grec mintha) et la beauté de ses fleurs (du grec kali).

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Calament à grandes fleurs. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.C’est une plante, à odeur agréable de menthe, qui croît dans les bois des Alpes, des Pyrénées et du Massif-Central où elle est commune ou rare selon les régions.

Calament à grandes fleurs. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.

Catégorie de planteCatégorie de plante
Port de la plantePort de la plante
Hauteur de la planteHauteur de la plante
De 20 à 50 cm.
Espèce semblableEspèces semblables
Elle ressemble à Calamintha menthifolia Host dont elle se distingue par ses fleurs plus roses et plus grandes, dont le tube de la corolle est légèrement arqué, et par ses feuilles à dents profondes.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Calament à grandes fleurs. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles vert clair sont dentées et non divisées.

Odeur aromatique spécifique, finement mentholée.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Calament à grandes fleurs. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Grandes fleurs (25 à 30 mm) rose pourpré, toutes tournées d’un même côté de l’inflorescence.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs roses
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
Elle est pollinisée par les insectes.
FloraisonFloraison
Juillet à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

HabitatHabitats

MilieuMilieuxBois clair
Elle pousse dans les bois clair au-dessus de 1200 m : l’étage montagnard.

Forêts riches en humus (hêtraies).

SolsSols
Elle se développe sur sols basiques à légèrement acide.
ClimatsClimatsClimat ombré
Espèce de mi-ombre.
AltitudeAltitudes
De 700 à 2 100 m.

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Le calament est commun dans une zone s’étendant sur le massif central, du Forez au Cantal et à l’Ardèche. Dans l’Aveyron on la trouve sur l’Aubrac. Il existe aussi dans les Alpes et les Pyrénées.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisation médicinale
Toute la plante est stimulante, stomachique et carminative.
Utilisation culinaireUtilisations culinaires
  • aromatise les desserts,
  • sert à préparer des infusions,
  • en taboulé pour remplacer la menthe.

Constituant chimiqueConstituants chimiques

Menthol, terpènes.

StatutStatut

Rareté
Plante rare.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)
La bugle de Genève (Ajuga genevensis)
La bugle rampante (Ajuga reptans)
Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
L'épiaire officinale (Stachys officinalis)
Le lamier blanc (Lamium album)
Le lamier jaune (Lamium galeobdolon)
Le lamier pourpre (Lamium purpureum)
La mélisse-citronnelle (Melissa officinalis)
La menthe des bois (Mentha silvestris)
L'origan commun (Origanum vulgare)
Le pas-de-poule (Lamium amplexicaule)
La sauge des prés (Salvia pratensis)
Le thym serpolet (Thymus serpyllum)
Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.