Le poirier commun (Pyrus communis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Poirier commun. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : rosales (Rosales)
Famille : rosacées (Rosaceae)Sous-famille :
Genre : poires (Pyrus [Linné, 1753])Sous-genre :
Espèce : Pyrus communis [Linné]Variété :
Nom commun : poirier communNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneBirnbaumAngleterrepear treeArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneperalEstonie
FøroysktFinlandepäärynäpuuFrançaispoirier communFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrievadkörte vagy vackorIrlandeIslandeItaliepero comune
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasperenhoutPolognegrusza pospolitaPortugalRoumanie
Russieгруша венераSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquiehrušeň obecnáUkraïneEmpire romainPyrus communis

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plante
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
RemarquesRemarques
C’est un des arbres fruitiers les plus cultivés, il existe des milliers de cultivars. Les plus connus sont les « passe-crassane », « William », « conférence », « beurré ».
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

FruitFruits

Description des fruits
Le fruit du poirier est considéré généralement comme une baie contenant des pépins. En fait, la partie charnue est formée à partir du conceptacle de la fleur (ovaire infère). L’endocarpe qui entoure les graines est membraneux. C’est donc un fruit complexe comme la pomme et la nèfle (piridion).
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignonsMicrobes
Feu bactérien (Erwinia amylovora)
Poirier commun. Infecte par feu bacterien. Cliquer pour agrandir l'image.Le poirier est sujet au feu bactérien. Cette maladie des plantes, extrêmement contagieuse, a des conséquences désastreuses dans les cultures d’arbres fruitiers à pépins.

Le feu bactérien est causé par Erwinia amylovora, une petite bactérie microscopique, en forme de bâtonnet. Le pathogène hiberne sur les branches et le tronc dans les parties appelées nécroses ou chancres (tissus corticaux infestés). Au printemps, par temps chaud et humide, les bactéries se multiplient dans ces chancres et libèrent un suc visqueux contenant des bactéries. La maladie est principalement transmise par les insectes butineurs qui entrent en contact avec ces particules infectieuses, mais elle aussi disséminée par la pluie, les oiseaux et l’homme (outils de coupe, transport de plantes malades).

Rouille grillagée du poirier (Gymnosporangium sabinae)
Poirier commun. Rouille grillagée. Cliquer pour agrandir l'image.Après la feuillaison, la face supérieure des feuilles présente des taches jaune vif à rouge, d’un diamètre de plusieurs millimètres. Il se forme ensuite, sur la face inférieure des concentrations verruqueuses, qui se craquèlent en prenant l’aspect d’un grillage.

Un poirier contaminé ne peut donc transmet pas la maladie à un autre poirier. Ce champignon de la rouille tombe avec les feuilles en automne et il meurt. Le poirier ne peut être réinfecté qu’au printemps suivant par des spores de genévriers contaminés.

LongévitéLongévité

Origine géographiqueOrigine

Europe. Asie. Afrique du Nord.

Asie, Caucase. Mais on trouve aussi des poiriers sauvages dans la région méditerranéenne.

BoisBois

Description du bois
Propriétés du boisPropriétés du bois
Ce bois dur à grain très fin se tourne et se polit très aisément. C’est un des bois d’Europe les plus précieux.
BoisAspect du bois
Poirier commun. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Poirier commun. Bois.Rose à brun avec aubier blanc. Le bois de cœur est brun-rosé avec un grain très fin et des rayons peu visibles.

Texture très homogène.

Coupe longitudinaleCoupe tangentielleCoupe radiale
Poirier commun. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
De 0,70 à 0,85 kg/dm3.
Travail du boisTravail du bois
Utilisation du boisUtilisationUtilisation du bois en lutherieUtilisation du bois en marqueterieUtilisation du bois pour les jouetsUtilisation du bois en tournerie
Bon bois de sculpture et de tournage, souvent utilisé en placage pour le meuble et la décoration. Ces dernières années, il fut beaucoup utilisé en agencement, mais le plus souvent sous le nom de poirier était vendu de l’Alisier (Sorbus torminalia), très voisin d’aspect, bien que plus clair. Bois utilisé dès le XVIIe siècle pour le teindre en noir afin d’imiter l’Ebène.

Marqueterie, tournerie, jeux et jouets, instruments de musique, mobilier.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation comme fruit de tableUtilisation en tartesUtilisation pour les liqueurs
La poire se consomme crue et cuite sous forme de compotes, poires au vin, poires au four, tartes, pâtisseries, confitures. Elle est aussi transformée en fruits confits, sirop, alcools.
Utilisations économiquesArbre fruitierRecherchée par les abeilles

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'alchémille vulgaire (Alchemilla vulgaris)
L'amandier commun (Amygdalus communis)
L'aubépine à deux styles (Crataegus oxyacantha)
L'aubépine monogyne (Crataegus monogyna)
L'églantier commun (Rosa canina)
Le fraisier des bois (Fragaria vesca)
Le framboisier (Rubus idaeus)
Le poirier commun (Pyrus communis)
Le pommier domestique (Malus sativa)
Le pommier sauvage (Pyrus malus)
La potentille printanière (Potentilla verna)
La potentille rampante (Potentilla repans)
Les pruniers (Prunus)
La reine des près (Filipendula ulmaria)
La ronce des bois (Rubus fruticosus)
La sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis)
Les sorbiers (Sorbus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.