AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville d'El Tanque à Ténériffe

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville d'El Tanque à Ténériffe. Écusson (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.L’origine de cette jolie commune de Ténériffe est très ancienne. M. de la Torre, le chroniqueur de Garachico, nous dit qu’on y trouvait dés 1605 une église vouée à San Antonio qui aurait été construit, d’après Alfredo Reyes Darias, en 1596. Il existait certainement avant cela un petit ermitage, annexe de San Pedro de Daute à partir de 1540, mais dont on ne connaît pas la date de construction.

Les habitants demandèrent à l’évêque Francisco de Villanueva de faire de cette église une paroisse et ils obtinrent gain de cause le 16 avril 1642. El Tanque devint ensuite totalement indépendante de Garachico en matière civile puisqu’elle comptait depuis un certain temps déjà son propre maire, désigné par le « Corregidor », le magistrat royal de l’île.

En 1706 eut lieu la terrible éruption volcanique qui allait causer tant de dommages dans la région de Garachico. Après avoir détruit les champs de vigne, les champs de blé et les magnifiques bosquets qui verdissaient les versants de ce rocher désolé, après avoir consommé toutes les eaux, après avoir réduit toute la région à un horrible champs de scorie, les coulées de lave détruisirent aussi l’église, entraînant de nombreuses pertes. On utilisa dés lors un bâtiment civil pour les offices religieux, La Alhóndiga, la halle au blé, jusqu’à la reconstruction de l’église.

Cette commune a connu une forte émigration, ce qui explique pourquoi elle a pour autre patronne Nuestra Señora del Buen Viaje.

Le parc naturel de la couronne forestière délimite en grande partie le sud et l’est de la commune qui comprend aussi une petite région du parc rural de Teno. On trouve dans cette zone de nombreuses traces du volcanisme récent et historique et en particulier les traces de l’éruption du volcan Chinyero (1909) et surtout d’Arenas Negras (1706) avec ses coulées de lave.

Enfin, El Tanque est l’occasion d’admirer des paysages spectaculaires comme les lavoirs de la Atalaya dont le belvédère donne sur les falaises de la Culata.

SituationSituation

La ville d'El Tanque à Ténériffe. Situation de la commune (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.Depuis Garachico on atteint El Tanque en montant par la route TF-421.

VisitesVisites

FloreLa flore et la faune
La ville d'El Tanque à Ténériffe. Incendie à Ténériffe en 2008. Cliquer pour agrandir l'image.La faune et la flore présentent aussi un grand intérêt.

Les Charcas de Erjos, qui dépendent également de la commune voisine de Los Silos, représentent un écosystème singulier. Du fait de l’extraction de la terre, plusieurs lagunes se sont formées, et avec la croissance de la végétation, un site présentant un grand intérêt ornithologique est apparu. De nombreuses espèces très rares ou menacées dans le reste de l’île trouvent en effet refuge dans cet écosystème.

La pointe septentrionale de la commune est incluse dans l’espace protégé d’Acantilados de Los Silos, El Tanque, Garachico et Icod qui présente un grand intérêt pour son paysage et sa valeur écologique.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Ténériffe > Côte septentrionale > El Tanque
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le parc rural de Teno à Ténériffe
La ville de Buenavista del Norte à Ténériffe
La ville de Los Silos à Ténériffe
La ville d'El Tanque à Ténériffe
La ville de Garachico à Ténériffe
La ville d'Icod de los Vinos à Ténériffe
La ville de La Guancha à Ténériffe
La ville de San Juan de la Rambla à Ténériffe
La ville de Los Realejos à Ténériffe
La ville de Puerto de la Cruz à Ténériffe
La ville de La Orotava à Ténériffe
La ville de Santa Úrsula à Ténériffe
La ville de La Victoria de Acentejo à Ténériffe
La ville de La Matanza de Acentejo à Ténériffe
La ville d'El Sauzal à Ténériffe
La ville de Tacoronte à Ténériffe
La ville de Tegueste à Ténériffe
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Ténériffe
L'île de Ténériffe - Carte des lignes de bus (PDF)
La côte septentrionale de Ténériffe
La côte orientale de Ténériffe
La côte méridionale de Ténériffe
La côte occidentale de Ténériffe
L'intérieur de Ténériffe
La flore et la faune de l'île de Ténériffe
L'île de Ténériffe - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.