AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Rossignol philomèle[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Rossignol philomèle. Chantant. Cliquer pour agrandir l'image.Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : turdidés (Turdidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Luscinia megarhynchos [C. L. Brehm, 1831], Philomela luscinia [Selby]Sous-espèce :Nom commun : rossignol philomèleNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneNachtigallAngleterrerufous nightingaleArménie
Pays basqueurretxindorBiélorussieсалавейBrezhonegeostigBulgarieславей
CatalognerossinyolChyprioteCorsuCroatieslavuj
Danemarksydlig nattergalGaeidhligspideagEspagneruiseñor comúnEstonielõunaööbik
FøroysktnáttargaliFinlandeetelänsatakieliFrançaisrossignol philomèleFryskgeal
GalicereiseñorPays de GalleseosGéorgieGrèceαηδόνι
HongriefülemüleIrlandefiliméalaIslandenæturgaliItalieusignolo
Lettonierietumu lakstīgalaLithuanielakštingalaLëtzebuergëschMacédoineславеj
MalterożinjolMoldovenesteNorvègesørnattergalOccitanrossinhòl
Pays-BasnachtegaalPolognesłowik rdzawyPortugalrouxinol-comumRoumanieprivighetoare
Russieзападный соловейSerbieславуjSlovaquieslávik krovinovýSlovénieslavec
SuèdesydnäktergalTchéquieslavík obecnýUkraïneсоловейEmpire romainLuscinia megarhynchos

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleOiseau fin au plumage brun, légèrement plus grand que le rougegorge mais pas aussi droit.

Les deux sexes sont identiques mais le plumage des petits est tacheté.

LongueurDe 16 à 17 cm.EnvergureDe 23 à 26 cm.
HauteurPoidsDe 20 à 25 g.
IrisForme de bec
PlumagePatteSes pattes sont longues et robustes ;elles sont rose jaunâtre pâle.
ColorisColoris
Rossignol philomèle. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Dessin
Rossignol philomèle. Dessin adulte. Cliquer pour agrandir l'image.Le rossignol porte une livrée discrète brun-roux uni sur la région dorsale.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Gris-beige à la gorge ; la poitrine n'est pas tachetée.

Ventre beige clair.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Croupion marron-roux.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Queue d'un roux chaud.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Juvénile : duvet gris foncé, entièrement tacheté comme un jeune rougegorge.

Rossignol philomèle. Dessin juvénile. Cliquer pour agrandir l'image.

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Sur le terrain, le rossignol philomèle est le plus souvent indiscernable du rossignol progné.

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Le cri d'appel « huit » et la crécelle d'alarme « karr » sont célèbres.
Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Chantant. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Chantant. Cliquer pour agrandir l'image.Le Rossignol philomèle chante, gringotte, quiritte, trille.

Répertoire étonnamment varié et agréable, surtout la nuit.

Le chant mélodieux est bien divisé en phrases flûtées, mélodiques et répétées, très variées, retentissantes, plaintives et en crescendo.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Il chante régulièrement jour et nuit (le rossignol est un des rares oiseaux à chanter la nuit avec le merle noir). Le mâle chante dissimulé dans le fouillis végétal pratiquement toute la journée, mais on le remarque surtout pendant la nuit à partir du crépuscule.

Rossignol philomèle. Chantant. Cliquer pour agrandir l'image.

Son chant est entendu au printemps.Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.

VolVol

Description

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Le rossignol passe son temps au sol ou près des buissons ou d'arbustes. Il se déplace à la façon du merle en sautant sur ses longues pattes, les ailes tombantes, la queue dressée.

Une fois que les jeunes ont acquis leur plumage d'adulte, la famille reste groupée en poussant des cris rauques.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Le nid du rossignol est construit à faible hauteur, dans les buissons, les ronces, souvent à même le sol, dans les feuilles mortes ou le long d'un mur, rarement au-dessus de 30 cm, jamais à plus de 0,5 m de hauteur ; il est complètement intégré à la végétation environnante.
NidNid
La femelle construit un nid à la structure est peu ordonnée avec des feuilles humides, des racines et de la mousse, garni à l'intérieur de matériaux plus fins, feuilles sèches ou crin.

Diamètre extérieur : 8/10 cm.

Hauteur extérieur : 6/8 cm.

NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
De 1 à 2 couvées chaque année, fin avril-mai, et fin juin-début juillet.
PontePonte
La femelle pond 4 à 5 œufs de mai à juin.
ŒufsŒufs
Rossignol philomèle. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.Œufs bleu clair, bleu-vert, vert olive ou brun sombre, assez mats, avec des mouchetures brun rougeâtre pâles.

Œufs de 19 mm.

IncubationIncubation
L'incubation dure de 13 à 14 jours.
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
Rossignol philomèle. Nourrissage. Cliquer pour agrandir l'image.Les deux parents nourrissent les poussins de 11 à 12 jours.

Rossignol philomèle. Nourrissage. Cliquer pour agrandir l'image.

EnvolEnvol
 Les jeunes quittent le nid à 12 jours, avant de savoir voler vers 14 jours.
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Les jeunes ne deviennent pas indépendants avant encore 3 semaines.
Plumage juvénilePlumage juvénile
Les jeunes ont leur plumage complet au bout de 11 jours.
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
AraignéesInsectesFourmisBaiesVersLombricsEscargotsLimaces
Rossignol philomèle. Chantant. Cliquer pour agrandir l'image.Le Rossignol philomèle se nourrit essentiellement d'insectes tendres et de leurs larves tels que les carabes et les fourmis, et d'araignées, capturés au sol ou dans la végétation basse.

Vers de terre, mollusques.

Baies en fin de saison.

MangeoireMangeoires

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusBois de feuillusBosquetsHaiesVergersJardinsParcs
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.Le rossignol philomèle habite les forêts, les bois et les bosquets de feuillus ou mixtes à sous-bois riches en fourrés et en végétation basse, taillis, volontiers près de l'eau mais aussi dans des milieux plus secs à buissons touffus.

Rossignol philomèle. Cliquer pour agrandir l'image.On peut aussi le rencontrer dans les parcs, les grands jardins avec buissons, les vergers, les cimetières.

Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)
On ne trouve pas le rossignol philomèle au delà de 1000 mètres d'altitude.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Rossignol philomèle. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
La rossignol philomèle manque en Irlande, en Écosse, en Scandinavie.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Migrateur.

Le rossignol hiverne en Afrique sahélienne ou dans les forêts humides d'Afrique tropicale ; il part fin juillet-début octobre et revient fin mars début mai.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
LittératureLittérature
Rossignol philomèle. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Rossignol philomèle. Planche d'identification Naumann. Cliquer pour agrandir l'image.Rossignol philomèle. Planche d'identification Naumann. Cliquer pour agrandir l'image.

StatutStatut

Rareté
Menaces
Espèce non menacée.
Protection

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
L'accenteur alpin (Prunella collaris)
L'accenteur mouchet (Prunella modularis)
Le gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)
Les grives (Turdus)
Le monticole de roche (Monticola saxatilis)
Le rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos)
Le rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Le rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus)
Le rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)
Le tarier pâtre (Saxicola torquata)
Le tarier des prés (Saxicola rubetra)
Le traquet motteux (Oenanthe oenanthe)
Sujets plus larges
Racine
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.