AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le gobe-mouches noir (Ficedula hypoleuca)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe :Sous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : muscicapidés (Muscicapidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Ficedula hypoleuca [Pallas, 1764], Muscicapa nigra [Briss.]Sous-espèce :Nom commun : gobe-mouches noirNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneTrauerschnäpperAngleterrepied flycatcherArménie
Pays basqueeuli-txori beltzBiélorussieBrezhonegkelienaerigBulgarieжалобна мухоловка
CatalognemastegatatxesChyprioteCorsuCroatiecrnoglava muharica
Danemarkbroget fluesnapperGaeidhligbreacan glasEspagnepapamoscas cerrojilloEstoniemust-kärbsenäpp, metstikk
FøroysktflekkunápurFinlandekirjosieppoFrançaisgobe-mouches noirFryskbûnte miggesnapper
GalicePays de Gallesgwybedog brith, clochder y mynyddGéorgieGrèceμαυρομυγοχάφτης
Hongriekormos légykapóIrlandecuilire alabhreachIslandeflekkugrípurItaliebalia nera
Lettoniemelnais mušķērājsLithuaniemargasparnė musinukėLëtzebuergëschMacédoineцрвеноглаво муварче, шарено муварче
Malteżanżarell IswedMoldovenesteNorvègesvarthvit fluesnapperOccitan
Pays-Basbonte vliegenvangerPolognemuchołówka żałobnaPortugalpapa-moscas-pretoRoumanie
Russieмухоловка-пеструшкаSerbieшарена мухарица (šarena muharica), црноглава шарена мухарица (crnoglava šarena muharica)Slovaquiemuchárik čiernohlavýSlovéniečrnoglavi muhar
Suèdesvartvit flugsnappareTchéquielejsek černohlavýUkraïneмухоловка строкатаEmpire romainFicedula hypoleuca

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie anglaiseÉtymologie anglaise
En anglais ou en suédois, on le nomme plus justement « gobe-mouches pie » ou « gobe-mouches noir et blanc » en référence au plumage contrasté du mâle.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Le gobe-mouches noir est plus petit que le moineau.
MorphologieMorphologie
Gobe-mouches noir. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelle
LongueurLongueur13 cm.EnvergureEnvergure
HauteurHauteurPoidsPoids
IrisIrisForme de becBec
PlumagePlumagePattePatte
ColorisColoris
Gobe-mouches noir. Planche d'identification von Wright. Cliquer pour agrandir l'image.Parties supérieures d’un noir profond, front et parties inférieures d’un blanc pur.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Le gobe-mouches gris (Muscicapa striata) a un comportement encore plus typique de gobe-mouches. À l’affut sur une branche morte, il se tient bien droit, attentif à tout ce qui l’entoure. Dès qu’un insecte volant passe à sa portée, il s’élance à sa poursuite en une boucle qui le ramène généralement sur le même perchoir.

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Son cri est un « pitt » ou « flitt » suivi en cas d’alarme de « tic, tic » rapides.
Chant d'oiseauChant
Le chant est constitué de courtes phrases à tonalité un peu mélancolique.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidificationHaiesArbres morts
Son nid est placé dans une cavité d’arbre ou dans une souche morte.
NidNid
Le nid est fait de brins, de feuilles, de mousse sèche, d’herbes jaunies, avec l’intérieur garni de poils et de plumes.
NichoirNichoir
Le gobe-mouches noir occupe aussi volontiers les nichoirs.
Nombre de couvéesNombre de couvées
PontePonte
La ponte, à la fin de mai, comporte entre 4 et 7 œufs.
ŒufsŒufs
Œufs bleu pâle de 18 sur 12 mm.
IncubationIncubation
La femelle couve seule durant 16 jours.
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
Les parents nourrissent les petits durant 16 jours.
EnvolEnvol
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité
9 ans.

RégimeNourriture

DescriptionOiseau insectivoreMouchesInsectesBaies
Le gobe-mouches noir se nourrit d’insectes volants (diptères, névroptères et surtout coléoptères) qu’il prend au vol, mais aussi d’insectes capturés au sol, dans le feuillage ou sur les troncs.

À l’automne, il s’attaque aussi aux fruits, surtout aux baies de sureau, d’yèble et de ronce.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxForêts de conifèresForêts de feuillusFutaiesBords de cheminParcs
Futaies feuillues ou mixtes, bosquets des parcs, les taillis et les bords des chemins garnis de larges haies.
Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée

MigrationMigration

Passe l’hiver en Afrique.

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Menaces
Rareté
Chasse interditeProtection
Espèce protégée.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le gobe-mouches gris (Muscicapa striata)
Le gobe-mouches noir (Ficedula hypoleuca)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.