AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le moiré frange pie (Erebia euryale)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d'accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

MâleMoire_frange_pie, Moiré frange pie photographié en juillet dans la Chaine des Puys à 900 m d'altitude. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Mâle du moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Moiré frange pie (dessous du mâle). Cliquer pour agrandir l'image.
FemelleMoiré frange pie. Moiré frange pie femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Moiré frange pie (dessous de la femelle). Cliquer pour agrandir l'image.
Moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.
Moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.Moiré frange pie. Dessus. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : nymphalidés (Nymphalidae)Sous-famille : satyrinés (Satyrinae)Tribu : (Erebiini [Tutt, 1896])
Genre : moirés (Erebia)Sous-genre :
Espèce : Erebia euryale [Esper, 1805]Sous-espèce :Nom commun : moiré frange pieNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnerotgestreifter RundaugenfalterAngleterrelarge ringletArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeliten skogsgräsfjärilFrançaismoiré frange pieFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognegórówka eurialaPortugalRoumanie
Russieчернушка эвриалаSerbieSlovaquieočkáň červenopásySlovénie
Suèdeliten skogsgräsfjärilTchéquieokáč rudopásnyUkraïneEmpire romainErebia euryale

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Moiré frange pie. Planche. Cliquer pour agrandir l'image.Le moiré frange pie est caractérisé par une frange échancrée, des taches sans œil sur le dessus et des marques blanches dessous.
MorphologieMorphologie
MâleFemelle
Mâle
Femelle
LongueurLongueurEnvergureEnvergureDe 42 à 46 mm.
ColorisColoris
ChenilleChenille
Moiré frange pie. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

HabitudesHabitudes

Description
Hiverne deux fois, la première dans l'œuf et la seconde sous forme de chenille.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Nombre de pontes
Œufs
Juillet.
Éclosion
LarveLarve
Moiré frange pie. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.D'août à mai.
Chrysalide
Juin.
Cycle annuel
Univoltin, de juillet à août.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
PrédateursOiseaux insectivoresAraignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
Moiré frange pie. Cliquer pour agrandir l'image.Graminées (Festuca rubra).

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePelouses alpines
Moiré frange pie. Mâle et femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Lisières, clairières et landes subalpines.

Assez rare à basse altitude, le Moiré Frange Pie affectionne particulièrement les clairières de montagne en été.

AltitudesAltitudesÉtage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)
Au-dessus de 900 m.
Espèces associéesEspèces associées

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le moiré de la canche (Erebia epiphron)
Le moiré fascié (Erebia ligea)
Le moiré des fétuques (Erebia meolans)
Le moiré franconien (Erebia medusa)
Le moiré frange pie (Erebia euryale)
Le moiré des luzules (Erebia oeme)
Le moiré printanier (Erebia triaria)
Le moiré sylvicole (Erebia aethiops)
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'agreste (Hipparchia semele)
L'amaryllis (Pyronia tithonus)
L'amaryllis de Vallantin (Pyronia cecilia)
Le céphale (Coenonympha arcania)
Le demi-deuil (Melanargia galathea)
Le faune (Hipparchia statilinus)
La gorgone (Lasiommata petropolitana)
Les moirés  (Erebia)
Le myrtil (Maniola jurtina)
Le grand nègre des bois (Minois dryas)
Le némusien et l'ariane (Lasiommata maera)
Le procris (Coenonympha pamphilus)
Le satyre et la mégère (Lasiommata megera)
Le silène (Brintesia circe)
Le sylvandre (Hipparchia fagi)
Le petit sylvandre (Hipparchia alcyone)
Le tircis (Pararge aegeria)
Le tristan (Aphantopus hyperantus)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.