AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le satyre et la mégère (Lasiommata megera)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Satyre. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Dessous. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : nymphalidés (Nymphalidae)Sous-famille : satyrinés (Satyrinae)Tribu : (Parargiti [Tutt, 1896])
Genre : (Lasiommata [Westwood, 1841])Sous-genre :
Espèce : Lasiommata megera (femelle) [Linnaeus, 1767]Sous-espèce :Nom commun : satyre (mâle), mégère (femelle)Nom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneMauerfuchsAngleterrewall brownArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkvejrandøjeGaeidhligEspagnesaltacercasEstonie
FøroysktFinlanderuostepapurikkoFrançaissatyre et mégèreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrievörös szemeslepkeIrlandeIslandeItaliemegera
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègesydlig ringvingeOccitan
Pays-BasargusvlinderPologneosadnik megeraPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieočkáň múrovýSlovénie
SuèdesvingelgräsfjärilTchéquieokáč zedníUkraïneEmpire romainLasiommata megera

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Satyre et mégère.L’envers des ailes de la Mégère a une coloration adaptée lui permettant de se dissimuler sur les pierres en rabattant simplement ses ailes.
MorphologieMorphologie
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Planche d'identification Morris. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleLa face supérieure des ailes est jaune-orange vif avec des dessins brun-orange et des ocelles sombres avec un point blanc central.

Aile antérieure brun roussâtre bordée de brun, un réseau de nervures brunes
et un ocelle.

Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Aile postérieure brune avec taches roussâtre et ocelles à centre blanc.

Face inférieure des antérieures similaire mais plus pâle.

Dessous des postérieures à bandes et moucheté de brun avec une rangée d’ocelles bruns à centre noir.

Les deux sexes se distinguent par une tache présente sous l’aile antérieure chez le mâle et absente chez la femelle d’une teinte un peu plus foncée.

Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre_et_megere, Mégère à gauche, satyre à droite. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleLe mâle (le satyre) est généralement plus petit que la femelle (la mégère).

Mâle brun foncé avec des taches brun orange et des ocelles.

Dessous gris brun avec de petits ocelles.

Satyre et mégère. Accouplement mâle a droite. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Satyre. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Satyre. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.
FemelleLa femelle (la mégère) est souvent plus pâle que le mâle.
Satyre et mégère. Femelle dessus. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre_et_megere, Mégère photographiée en mai sur les coteaux de Limagne à 450 m d'altitude. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere dessous. Cliquer pour agrandir l'image.
LongueurLongueurEnvergureEnvergureDe 40 à 50 mm.
ChenilleChenille
Satyre et mégère. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille du satyre ressemble à celle du myrtil, vert pâle à vert-bleuâtre vif et assez velue, avec des rayures blanches indistinctes et des points blancs sur les flancs et de courts poils sur le dos.

Satyre et mégère. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.25 mm de longueur.

ColorisColoris
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Chrysalide
Satyre et mégère. Chrysalide.Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Satyre et mégère. Ssp paramegera. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Ssp paramegera. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

VolVol

Description
Le satyre a un vol puissant mais reste le plus souvent près du sol.

HabitudesHabitudes

Description
Il se chauffe les ailes grande ouvertes sur les rochers, les murs et la terre nue.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Satyre. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Satyre et mégère. Femelle en accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.
Site de ponte
Œufs pondus séparément sur feuilles et tiges des plantes-hôtes.
NidNid
Ponte
Les œufs sont déposés isolément sur les chaumes secs des Graminées, à la base de la plante hôte.
Nombre de pontes
Œufs
Satyre et mégère. Oeuf.Satyre et mégère. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.
Éclosion
LarveLarve
Satyre et mégère. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille se développe sur de nombreuses graminées ((Poa pratensis), fétuque des brebis (Festuca ovina), …), pâturins, dactyles, brachypodes (brachypode penné (Brachypodium pinnatum)), la houlque, brome, ivraie et autres graminées coriaces.

Satyre et mégère. Chenille.Chenille toute l’année.

Chrysalide
Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Chrysalide suspendue, contre les pierres.

Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.
Cycle annuel
Le satyre et la mégère volent de mars à septembre en 2 - 3 générations.

L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre-octobre.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d’hibernation
Elle hiverne à l’état larvaire, et se nourrit épisodiquement par temps doux. Certaines hivernent en chrysalide.
PrédateursAraignées
LongévitéLongévité
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.

RégimeNourriture

Description
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePrésPrairiesBords de cheminBords de routeJardins
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Le satyre et la mégère habitent les lieux secs et ensoleillés, lieux incultes riches en graminées, allées forestières, de préférence rocailleux et secs (murets, éboulis, talus), champs laissés à l’abandon, terrains vagues, murs, pierres, rochers, landes sablonneuses et falaises, friches accidentées, bord des chemins, bord des routes, zones peu boisées avec des espaces de sol nu.

Elle se pose fréquemment sur les routes et peut se rencontrer dans les jardins.

Le satyre et la mégère ne sont pas une espèce forestière.

AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Jusqu’à 2000 mètres d’altitude.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Satyre. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionRépartition

Répartition globale
Satyre et mégère.A travers toute l’Europe, sauf le nord de la Scandinavie et l’Écosse.
Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere. Cliquer pour agrandir l'image.
Présent en auvergneAuvergne
Satyre et mégère. Megere, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Megere, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Satyre et mégère. Jardin, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'agreste (Hipparchia semele)
L'amaryllis (Pyronia tithonus)
L'amaryllis de Vallantin (Pyronia cecilia)
Le céphale (Coenonympha arcania)
Le demi-deuil (Melanargia galathea)
Le faune (Hipparchia statilinus)
La gorgone (Lasiommata petropolitana)
Les moirés  (Erebia)
Le myrtil (Maniola jurtina)
Le grand nègre des bois (Minois dryas)
Le némusien et l'ariane (Lasiommata maera)
Le procris (Coenonympha pamphilus)
Le satyre et la mégère (Lasiommata megera)
Le silène (Brintesia circe)
Le sylvandre (Hipparchia fagi)
Le petit sylvandre (Hipparchia alcyone)
Le tircis (Pararge aegeria)
Le tristan (Aphantopus hyperantus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apaturinés (Apaturinae)
Les charaxinés (Charaxinae)
Les danaïnés (Danainae)
Les héliconinés (Heliconiinae)
Les libythéinés (Libytheinae)
Les liménitidinés (Limenitidinae)
Les nymphalinés (Nymphalinae)
Les riodininés (Riodininae)
Les satyrinés (Satyrinae)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.