AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les satyrinés (Satyrinae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : nymphalidés (Nymphalidae)Sous-famille : satyrinés (Satyrinae [Boisduval, 1833])

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
L'agreste (Hipparchia semele)
L'amaryllis (Pyronia tithonus)
L'amaryllis de Vallantin (Pyronia cecilia)
Le céphale (Coenonympha arcania)
Le demi-deuil (Melanargia galathea)
Le faune (Hipparchia statilinus)
La gorgone (Lasiommata petropolitana)
Les moirés  (Erebia)
Le myrtil (Maniola jurtina)
Le grand nègre des bois (Minois dryas)
Le némusien et l'ariane (Lasiommata maera)
Le procris (Coenonympha pamphilus)
Le satyre et la mégère (Lasiommata megera)
Le silène (Brintesia circe)
Le sylvandre (Hipparchia fagi)
Le petit sylvandre (Hipparchia alcyone)
Le tircis (Pararge aegeria)
Le tristan (Aphantopus hyperantus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterrebrownsArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeheinäperhosetFrançaissatyrinésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieszemeslepkékIrlandeIslandeItalie
LettoniesamteņiLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPologneskalnikiPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieočkáneSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainSatyrinae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
2000 espèces européennes localisées et sédentaires.
MorphologieMorphologie
MâleFemelleAiles antérieures avec au moins une nervure dilatée à la base liée à un organe tympanique alaire.
Mâle
Femelle
LongueurEnvergure
ColorisColoris
Face supérieure des ailes plutôt brun sombre avec taches ocellées (colorations pigmentaires).
ChenilleChenille
Chenilles sans tubercules ni épines sauf 2 petites pointes charnues à l'extrémité.

Chenilles sur Graminées (Poacées).

Chrysalides suspendues ou à terre.

RemarquesRemarques
Les satyrinés constituaient autrefois la famille à part entière des Satyridés.
Clés de déterminationClés de détermination

VolVol

Description
Vol bas, ramé et lent.

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les apaturinés (Apaturinae)
Les charaxinés (Charaxinae)
Les danaïnés (Danainae)
Les héliconinés (Heliconiinae)
Les libythéinés (Libytheinae)
Les liménitidinés (Limenitidinae)
Les nymphalinés (Nymphalinae)
Les riodininés (Riodininae)
Les satyrinés (Satyrinae)
Sujets plus larges
Racine
Les adélidés (Adelidae)
Les lycénidés (Lycenidae)
Les nymphalidés (Nymphalidae)
Les papilionidés (Papilionidae)
Les piéridés (Pieridae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.